RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

RETOUR AU PARANÁ. CHRONIQUE DE DEUX VILLAGES GUARANÍS. (1993)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir du texte du livre du Père Sélim Abou, s.j., RETOUR AU PARANÁ. CHRONIQUE DE DEUX VILLAGES GUARANÍS. Avec 74 photographies hors texte et 13 cartes dans le texte. Paris: Hachette, 1993, 379 pp. Collection “Pluriel — intervention.” Une édition numérique réalisée par Jacques Courville, médecin et chercheur en neurosciences à la retraite, bénévole, Montréal, Québec. [Autorisation accordée par l'auteur de diffuser le texte de cette conférence dans Les Classiques des science sociales le 12 avril 2011.]


Quatrième de couverture

Dans la province de Misiones, limitrophe du Brésil et du Paraguay, deux communautés indiennes guaraníes ont édifié chacune un village et ont pris en charge leur propre développement, avec l'appui d'une équipe de sociologues, de pédagogues et de techniciens « blancs ». Dans la mesure où, comme solution locale du problème indien, cette expérience d'autogestion particulière acquérait valeur de modèle, elle est progressivement devenue, pour la société ambiante, un véritable signe de contradiction, le lieu de confrontation des conceptions et des idéologies. La campagne hostile qu'elle a provoquée dans toute la Province, au point de susciter des échos dans la presse de la capitale fédérale, n'est pas sans évoquer, à une échelle microscopique, celle qui, en 1767, aboutit à la destruction de l'oeuvre gigantesque édifiée par les Guaranís et les Jésuites dans cette même région du Paraná. Ce qui est ici décrit, ce sont les étapes de la réalisation du projet de développement intégré et d'aménagement interculturel élaboré il y a plus de dix ans par les Indiens et leurs conseillers blancs. Mais la chronique s'accompagne d'une réflexion sur la situation et le destin des Amérindiens en général, ainsi que sur les problèmes que pose, d'un point de vue de leur identité, l'inévitable processus de leur intégration et de leur acculturation au sein des nations modernes dont ils sont citoyens.

Sélim Abou est né à Beyrouth en 1928. En 1946, il entre chez les Jésuites, en France, où il étudie la littérature et la philosophie. Docteur ès lettres, vice-recteur académique de l'Université Saint-Joseph de Beyrouth, il enseigne la philosophie et l'anthropologie à la Faculté des Lettres et des Sciences humaines, dont il fut le doyen de 1977 à 1993. À partir de 1958, il centre ses recherches sur la problématique des relations interethniques et des contacts de cultures. Sélim Abou est l'auteur de l'identité culturelle, de Liban déraciné et de Cultures et droits de l'homme.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mercredi 8 février 2012 11:25
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref