RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

À l’ombre du rationalisme, la société québécoise, de sa dépendance à sa quotidienneté (1984)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir de l'article du professeur Gilbert Renaud, À l’ombre du rationalisme, la société québécoise, de sa dépendance à sa quotidienneté. Montréal : Les Éditions Albert Saint-Martin, 1984, 287 pp. Collection: Groupe d'analyse des politiques sociales. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, bénévole, professeure retraitée de l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Autorisation accordée par l'auteur le 2 mars 2007 de publier ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

Quatrième de couverture

À l'ombre du rationalisme : la société québécoise... C'est dans un double sens qu'il faut lire le titre de cet ouvrage en deux actes qui réfèrent précisément à ce double sens. 

Premier acte où l'analyse puise ses ressources majeures dans l'œuvre d'Alain Touraine pour dialoguer avec la sociologie québécoise et tenter de parfaire l'analyse d'une structuration sociale qui s'inscrit et se travaille au point de jonction de la dépendance et du passage à la société programmée. L'analyse participe ainsi de la construction rationnelle du sens de la mouvance historique de la société québécoise dont le cheminement mène à la structuration d'un capitalisme périphérique de type programmé. 

Le deuxième acte interroge le rationalisme d'une science sociale québécoise qui s'est développée au rythme même de la construction de l'État : le progrès de la connaissance semble, en effet, scander le progrès de l'État, tandis que la vie sociale s'est réduite au progrès de sa gestion étatique. Curieuse proximité d'une science sociale et d'un pouvoir qui fusionnent dans le même effort totalitaire de domestication de la vie. Dès lors, l'analyse se renverse pour fustiger la construction prométhéenne du premier acte et introduire l'espace d'une socialité faite de passion, de ruse et de résistance au pouvoir de la Raison. 

 

Gilbert Renaud est né en 1950 à L'Abord à Plouffe, il enseigne à l'École de service social de l’Université de Montréal depuis 1978. Travailleur social ayant fait des études de sociologie, il s'intéresse dans ses recherches aux politiques sociales et à la gestion étatique du social.



Retour au texte de l'auteur: Gilbert Renaud, Université de Montréal Dernière mise à jour de cette page le dimanche 30 décembre 2007 16:04
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref