RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

SAVOIR CHANGER LE MONDE.
Politique québécoise de la science et de l'innovation
. (2001)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du document du Ministère de la Recherche, de la Science et de la Technologie, SAVOIR CHANGER LE MONDE. Politique québécoise de la science et de l'innovation. Québec: Ministère de la recherche, de la science et de la technologie, 2001, 169 pp.

[v]

TABLE DES MATIÈRES


Présentation [III]

Chapitre 1.

La politique québécoise de la science
et de l’innovation au bénéfice du citoyen
[1]

1.1 LES TROIS BUTS ULTIMES DE LA POLITIQUE [4]

1.1.1 Favoriser le mieux-être de la société québécoise [4]
1.1.2 Concourir à la prospérité commune dans une perspective de développement durable [5]
1.1.3 Enrichir la culture québécoise et contribuer au patrimoine mondial des connaissances [5]

1.2 LE CONTEXTE QUÉBÉCOIS [6]

1.2.1 La population [6]
1.2.2 Le territoire [7]
1.2.3 La langue et la culture [7]

1.3 UNE POLITIQUE ORGANISÉE SELON TROIS AXES [8]

1.3.1 La formation des personnes et l’appropriation de la science et de la technologie [9]
1.3.2 La recherche [9]
1.3.3 L’innovation [10]

1.4 LES IMPÉRATIFS DE LA POLITIQUE [12]

1.4.1 Miser sur les réseaux [12]
1.4.2 Intensifier les partenariats intersectoriels [13]
1.4.3 Assurer l’arrimage de la Politique aux autres politiques gouvernementales du Québec [13]
1.4.4 Poursuivre l’ouverture sur le monde [14]
1.4.5 Demeurer aux aguets [15]

Chapitre 2.

Accélérer la cadence [17]

2.1 LES AVANCÉES DU QUÉBEC DANS LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR [19]

2.1.1 Les avancées en formation [19]
2.1.2 Les avancées en recherche et développement [22]
2.1.3 Les avancées en innovation [30]

2.2 DES RETOMBÉES POUR LE PRÉSENT ET L’AVENIR [32]

2.3 UN EFFORT COLLECTIF [34]

2.4 DES DÉFIS MAJEURS À RELEVER [36]

Chapitre 3.

Le savoir : son acquisition et son partage [39]

3.1 DES CITOYENS ÉCLAIRÉS ET DES SCIENTIFIQUES RESPONSABLES [41]

3.1.1 Rejoindre d’abord les jeunes dans l’environnement scolaire [42]
3.1.2 Soutenir le réseau des médiateurs du savoir [43]
3.1.3 Favoriser la diffusion de l’information à la source [44]
3.1.4 Assurer la maîtrise sociale de la science et de la technologie [45]

3.2 LA FORMATION DES JEUNES ET SES CONDITIONS [47]

3.2.1 Assurer la formation d’enseignants en science de qualité et en nombre suffisant [49]
3.2.2 Susciter les innovations pédagogiques et l’intégration des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) [50]
3.2.3 Promouvoir les carrières scientifiques et technologiques [51]
3.2.4 Viser la réussite dans les études [53]

3.3 UNE MAIN-D’ŒUVRE RÉPONDANT AUX EXIGENCES DE LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR [55]

3.3.1 Mieux anticiper l’évolution du marché du travail [56]
3.3.2 Soutenir les stages [56]
3.3.3 Recourir aux programmes de formation courte pour une meilleure réponse à certains besoins [57]
3.3.4 Favoriser la formation continue [58]
3.3.5 Développer la formation en ligne [59]

3.4 DES OBJECTIFS ET INDICATEURS MESURABLES [60]

Chapitre 4.

La  recherche : une base essentielle [63]

4.1 UNE RELÈVE UNIVERSITAIRE SUFFISANTE  ET DE HAUTE QUALITÉ [66]

4.1.1 Assurer la relève de professeurs-chercheurs [66]

4.2 LE CAPITAL HUMAIN  VOUÉ À LA RECHERCHE : ASSURER SA STABILITÉ ET FAVORISER SON EXCELLENCE [68]

4.2.1 Appuyer le développement de la carrière de chercheur universitaire [69]
4.2.2 Intensifier la recherche dans les collèges [70]
4.2.3 Améliorer les conditions de travail des professionnels et du personnel de soutien affectés à la recherche [72]

4.3 UN ENVIRONNEMENT  DE QUALITÉ POUR LA RECHERCHE [74]

4.3.1 Assurer un financement concurrentiel des frais indirects de la recherche [75]
4.3.2 Aider des organisations majeures de recherche universitaire à se doter des espaces et des infrastructures nécessaires à leur développement [76]

4.4 LES ORGANISMES QUÉBÉCOIS DE SUBVENTION DE LA RECHERCHE [77]

4.4.1 Adapter le soutien apporté à la recherche par les organismes subventionnaires québécois [78]
4.4.2 Accroître la synergie des fonds subventionnaires [80]
4.4.3 Promouvoir un système  de recherche concurrentiel [81]

4.5 DES OBJECTIFS ET INDICATEURS MESURABLES [82]

Chapitre 5.

L’innovation : une exigence pour toutes les organisations [83]

5.1 LA VALORISATION : POUR FACILITER LE TRANSFERT DES CONNAISSANCES [86]

5.1.1 Soutenir la mise en place de sociétés de valorisation [87]
5.1.2 Harmoniser les politiques de propriété intellectuelle des universités et des établissements  qui leur sont affiliés [89]
5.1.3 Établir des balises quant à la gestion de la propriété intellectuelle dans le secteur gouvernemental [94]

5.2 LA LIAISON  ET LE TRANSFERT : POUR ACCROÎTRE LES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES  DE LA RECHERCHE [96]

5.2.1 Adapter le dispositif québécois de liaison et de transfert [97]
5.2.2 Appuyer les initiatives d’autres acteurs de la liaison et du transfert [104]

5.3 L’INNOVATION DANS  LES ENTREPRISES : POUR AUGMENTER LA COMPÉTITIVITÉ DU QUÉBEC [108]

5.3.1 Favoriser l’embauche de personnel stratégique [109]
5.3.2 Susciter de nouvelles pratiques [111]
5.3.3 Renforcer la recherche et développement dans les entreprises [114]
5.3.4 Appuyer les investissements technologiques [117]
5.3.5 Soutenir les activités de commercialisation [118]
5.3.6 Promouvoir le réseautage à l’échelle du Québec et avec l’étranger [119]

5.4 L’INNOVATION DANS  TOUTES LES ORGANISATIONS [121]

5.4.1 Renforcer l’expertise scientifique des ministères [122]
5.4.2 Accroître le recours à la recherche en sciences sociales et humaines dans les ministères et les organismes gouvernementaux [122]
5.4.3 Soutenir le développement d’innovations sociales [123]
5.4.4 Soutenir l’intégration des innovations au sein des organisations publiques, sociales et communautaires [124]

5.5 DES OBJECTIFS ET INDICATEURS MESURABLES [126]

Chapitre 6.

Une politique flexible, concertée et ouverte sur le monde [129]

6.1 LA VEILLE ET LA PROSPECTIVE : POUR DEMEURER AUX AGUETS [132]

6.2 L’ÉVALUATION ET LA PLANIFICATION : POUR DIRIGER L’ACTION [133]

6.3 LA CONCERTATION : S’APPUYER SUR LA CONTRIBUTION DES MINISTÈRES [134]

6.4 LE PARTENARIAT AVEC LE GOUVERNEMENT  FÉDÉRAL : COLLABORER SUR UNE BASE D’ÉQUITÉ [137]

6.5 LE DÉPLOIEMENT  DE LA POLITIQUE : S’ADAPTER AUX PARTICULARITÉS RÉGIONALES [138]

6.6 LE POSITIONNEMENT  INTERNATIONAL [141]

Conclusion [145]

Annexes

Annexe I. Des secteurs industriels de pointe [149]

Annexe II. Des secteurs économiques bien établis, capables de s’adapter aux nouvelles exigences [153]

Annexe III. Des secteurs économiques en expansion [157]

Annexe IV. Des secteurs  de recherche à fort potentiel en santé, en sciences naturelles et en génie [161]

Annexe V. Des secteurs  de recherche à fort potentiel en sciences sociales et humaines [165]

Liste des tableaux

Tableau I. Liste des principales politiques récentes en matière de science et d’innovation [8]

Tableau II. Autres politiques gouvernementales  en lien avec la politique de la science et de l’innovation [14]

Tableau III. Résultats  des élèves québécois en mathématiques et en sciences – Comparaison avec la moyenne internationale, 1994-1995 [20]

Tableau IV. Part des subventions obtenues par les chercheurs du Québec auprès du CRM, du CRSNG et du CRSH, 1991-1999  (en pourcentage) [27]

Tableau V. Facteur d’impact des publications québécoises dans le domaine de la santé – Comparaison avec les moyennes mondiale, des pays du G-7 et canadienne, 1990-1996 [28]

Tableau VI. Facteur d’impact des publications des établissements d’enseignement supérieur en sciences naturelles et en génie – Québec et Canada, 1990-1997 [28]

Tableau VII. Taux de publication avec des chercheurs étrangers selon le domaine – Québec, 1995-1998 (en pourcentage) [29]

Tableau VIII. Jalons  de l’intervention gouvernementale [35]

Tableau IX. Nombre de professeurs de collège dégagés à des fins de recherche, 1992-1998 (en ETC) [71]

Tableau X. Les quatre sociétés  de valorisation [88]

Tableau XI. Les six types de protection de la propriété intellectuelle [90]

Tableau XII. Les six centres  de liaison et de transfert (CLT) [98]

Tableau XIII. Les vingt-trois centres  collégiaux de transfert de technologie  (CCTT) [99]

Tableau XIV. Conditions d’accréditation  de CLT [101]

Tableau XV. Conditions d’accréditation  de CCTT [102]

Tableau XVI. Pourcentage d’entreprises branchées sur Internet, ayant un site Web ou permettant un paiement en ligne, selon le nombre d’employés, 199 [113]

Tableau XVII. Membres  du CMRST [135]

Tableau XVIII. Des mécanismes  intersectoriels  et des provisions budgétaires [136]


Liste des figures

Figure 1. Niveau de scolarité de la population âgée de 25 à 64 ans – Québec et pays du G-7, 1998 (en pourcentage) [21]

Figure 2. Évolution des dépenses intérieures de R-D (DIRD) par rapport au PIB – Québec, Ontario, Canada et moyenne des pays du G-7, 1986-1998 (en pourcentage) [22]

Figure 3. Pourcentage  des dépenses intérieures de R-D (DIRD) par rapport au PIB – Québec et certains pays de l’OCDE, 1998  (en pourcentage) [23]

Figure 4. Taux de croissance annuel moyen des dépenses réelles de R-D des entreprises – Québec et pays du G-7, 1986-1998 (en pourcentage) [24]

Figure 5. Évolution des dépenses intérieures de R-D de l’enseignement  supérieur  (DIRDES) par rapport au PIB – Québec, Ontario, Canada et moyenne des pays du G-7, 1986-1998 (en pourcentage) [25]

Figure 6. Pourcentage  des dépenses intérieures de R-D (DIRD) en sciences sociales et humaines – Divers pays, années les plus récentes (en pourcentage) [26]

Figure 7. Pourcentage d’entreprises du secteur des services ayant adopté une pratique avancée de gestion – Canada, Québec, Ontario et Colombie-Britannique, 1996 [31]

Figure 8. Taux de chômage selon le niveau de scolarité – Québec, 1999 (en pourcentage) [48]

Figure 9. Nombre de diplômés au baccalauréat selon le sexe – Certaines disciplines de science et de génie, 1999 [49]

Figure 10. Évolution du nombre d’emplois dans les industries québécoises, selon leur niveau de savoir, 1984-1998 [55]

Figure 11. Effectif du corps professoral  des universités québécoises, 1990-1999 (en nombre) [67]

Figure 12. Taux de croissance des dépenses intérieures de R-D en entreprise (DIRDE) – Québec, 1987-1998 (en pourcentage) [115]

Figure 13. Dépenses  intra-muros de R-D dans certaines industries du Québec, 1998 (en pourcentage  des dépenses totales) [115]

Figure 14. Financement  de la recherche universitaire québécoise par l’industrie (en millions de dollars) [116]

Figure 15. Une politique flexible, concertée  et ouverte sur le monde [131]



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mercredi 30 avril 2014 11:38
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref