RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

La guerre, pourquoi ? La paix, comment ? Éléments de discussion aux gens de bonne volonté. (2016)
Avertissement


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Kadour NAÏMI, La guerre, pourquoi ? La paix, comment ? Éléments de discussion aux gens de bonne volonté. Kadour NAÏMI, texte inédit, novembre 2016, 435 pp. ISBN: 979-10-97177. [L’auteur nous a accordé le 15 novembre 2016 l’autorisation de diffuser en accès libre à tous ce livre inédit dans Les Classiques des sciences sociales.]

Avertissement

Le présent texte fut rédigé en 2009. À l'époque, j'avais besoin de comprendre le plus possible dans quel monde je vivais et comment y agir pour ne pas être une victime de la part de ceux qui le dominent. Les événements qui ont suivi jusqu'à présent, en 2016, et la manière désorientée dont les considèrent presque toutes les personnes que je rencontre, y compris des intellectuels et des artistes, m'ont convaincu de trouver un moyen de mettre à leur disposition le résultat de mes recherches.

J'ai fini par comprendre qu'à notre époque l’Internet  libre d’accès et gratuit est, par rapport à l'édition privée, en papier et payante, ce que l'imprimerie fut au manuscrit : l'affranchissement du monopole qui domine la diffusion des idées, par conséquent l’extension de la liberté d'expression et d’accès au savoir.

Aujourd’hui, en 2016, par rapport à 2009, les faits ont changé, mais seulement en apparence et/ou en degré. Les problèmes fondamentaux qui les ont provoqués demeurent identiques, sept années après. Voilà pourquoi les présentes observations ne concernent pas seulement certaines guerres du passé récent, mais la guerre en général.

Cet essai a été écrit pour l'essentiel avant l'arrivée de Barack Obama à la présidence des États-Unis. Mais, comme l'histoire le montre, sur le plan international, la différence entre la politique des républicains et celle des démocrates n'est pas tellement significative. Un président, qu'il soit républicain ou démocrate, est fondamentalement le résultat du même système socio-économico-militaire que tout président doit incarner et représenter. Sans cela il ne sera pas élu ou sera… assassiné (Kennedy) [1].

Dans les guerres actuelles et futures, un démocrate, jeune, beau, intelligent et noir comme Barack Obama, ou femme élégante comme Hillary Clinton, agiront-ils différemment de leur prédécesseur, le démocrate, jeune, beau, intelligent et blanc John Kennedy durant la guerre du Vietnam ?... Aujourd’hui, l’invasion par bombardements systématiques suivis de soldats sur le terrain n’est pas utilisée. Elle est remplacée par les « conseillers militaires », les actions clandestines et les drones, sans parler de l’espionnage électronique et des boucliers anti-missiles.

Toutefois, que le commandant en chef de l'armée U.S. soit du parti républicain ou démocrate, de peau blanche ou noire, homme ou femme, qu’est-ce que cela change à la population civile du pays visé d’être tuée par une bombe d'avion ou de drone de cette armée ?

Les passages ou notes ajoutés au texte rédigé en 2009 sont repérables par la date de référence. Leur insertion, outre à actualiser l’ouvrage à 2016, permet de constater que les faits intervenus par la suite confirment les observations fondamentales contenues dans la première version.

Novembre 2016.


[1] Quatre présidents ont été assassinés, respectivement: Abraham Lincoln, James Abram Garfield, William McKinley et John F. Kennedy.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le vendredi 17 mars 2017 18:54
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref