RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Tontines et banques au Cameroun. Les principes de la Société des amis. (1991)
Glossaire


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Alain HENRY, Guy-Honoré TCHENTE et Philippe GUILLERME-DIEUMEGARD, Tontines et banques au Cameroun. Les principes de la Société des amis. Paris : Les Éditions Karthala, 1991, 166 pp. Collection : Économie et développement dirigée par Georges Courade. [Alain Henry nous a accordé le 26 avril 2017 l’autorisation de diffuser en accès libre à tous ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

[158]

Tontines et banques au Cameroun.
Les principes de la Société des amis.

Glossaire

Avaliste : personne choisie par le bénéficiaire et qui devra assurer le remboursement de sa dette en cas d'insolvabilité de sa part.

Bank (ou banque, ou caisse de prêt) : caisse annexe de la tontine, alimentée par des cotisations libres, permettant de faire des prêts selon des taux et des échéances fixées par le règlement. La bank a une durée de vie limitée, inférieure ou égale à celle du cycle. Elle peut être repartagée à l'approche d'une échéance importante (rentrée des classes, fête de Noël,...). Les membres qui ont cotisé récupèrent leur capital, plus leur part des intérêts produits.

Bouffer : acheter le gros lot de la tontine ; se dit du bénéficiaire du jour qui prend la cagnotte. Par extension et pour des raisons de forme, nous nous sommes permis d'utiliser le terme « manger ». Cependant, en toute rigueur, on doit dire « bouffer ».

Bureau : organe de coordination et d'animation de la tontine, parfois dénommé « commission de coordination ».

Cagnotte : voir gros lot.

Caisse de secours : caisse à fonds perdus dans laquelle chaque membre verse une somme non récupérable. Ce fond sert à aider les participants en cas de besoin, ou à faire des dons à l'occasion d'événements heureux ou malheureux.

Casser (la caisse) : se dit lorsque l'on partage la bank.

Circuits (ou chantiers) : Restaurants populaires où l'on se retrouve avec plaisir autour d'un plat de poisson ou de poulet.

Cotisation : montant versé par chaque participant au cours d'une réunion. Nom également donné à la tontine.

Cycle : période au terme de laquelle tous les membres ont reçu le gros lot. Pour les tontines à enchères, le nombre de séances d'un cycle est égal au nombre de membres moins le nombre de tours gratuits.

Défaillance : se dit d'un participant qui s'avère incapable de régler sa cotisation, ce qui constitue une faute très grave.

Enchères : procédé de vente du gros lot au plus offrant. Dans [159] les tontines camerounaises, les enchères sont orales alors que dans de nombreuses tontines asiatiques elles peuvent être effectuées par voie de soumission écrite.

Épargnant simple : celui qui ne reçoit le gros lot qu'au dernier tour sans avoir jamais emprunté sur le second marché.

F CFA : abréviation du « Franc de la Communauté Financière Africaine ». 1 F CFA vaut 0,02 FF.

Folle enchère : enchère que son auteur ne pourra pas satisfaire.

Gros lot : montant constitué par la somme des cotisations mensuelles et qui est mis en vente sur le marché principal.

Ma'gwa' : caisse de secours ; terme bamiléké employé dans les groupements de Bayangam, Badjoun et Baham.

Marché principal : mécanisme d'enchères et de vente des gros lots.

Marché secondaire (ou second marché) : mécanisme de vente des bénéfices du marché principal découpés en plusieurs parts. Membre : participant ayant adhéré à une tontine.

Mise à prix : somme minimale fixée pour le démarrage des enchères. En l'absence d'enchérisseurs, le bénéficiaire doit obligatoirement la verser. La mise à prix est fixée statutairement. Elle équivaut généralement à 10 % du montant d'un gros lot.

Pas de porte : droit d'entrée parfois versé par les nouveaux adhérents au profit des anciens membres de la tontine.

Petits lots : sommes revendues sur le marché secondaire, obtenues par découpage en plusieurs parts des bénéfices produits sur le marché principal. Si par exemple, le gros lot a été vendu à 950 000 F CFA, il peut y avoir quatre petits lots de 200 000 F CFA chaque et un cinquième de 150 000 F CFA.

Position nette : somme algébrique de l'ensemble des sommes versées et reçues par un adhérent au cours d'un cycle.

Prendre une position ferme : acheter un lot.

Prise : récupérer le gros lot.

Promotion : ensemble des participants qui ont adhéré à une tontine au début d'un même cycle.

Shwa : cotisation ou tontine ; terme bamiléké employé dans les groupements de Bayangam, Badjoun et Baham.

Taux de cotisation : montant de la cotisation versée chaque mois par un adhérent.

[160]

Tour : séance de tontine ; elles sont souvent mensuelles dans les tontines à enchères.

Tour gratuit : terme employé pour désigner le fait que l'ensemble des produits de l'enchère et des remboursements du second marché sont suffisants pour constituer un deuxième gros lot au cours d'une même séance.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le dimanche 1 octobre 2017 7:54
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref