RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Obstacles au développement des pratiques de volontariat dans les associations de jeunesse
en Haïti de 2006 à nos jours : étude de cas de trois associations de la commune des Gonaïves
. (2016)
Résumé


Une édition électronique réalisée à partir du mémoire de Lounès FÉLICIN, Obstacles au développement des pratiques de volontariat dans les associations de jeunesse en Haïti de 2006 à nos jours : étude de cas de trois associations de la commune des Gonaïves. Mémoire pour l’obtention d’une licence en travail social sous la direction du professeur Jérôme Paul Eddy LACOSTE. Port-au-Prince, Haïti : Département de service social, Faculté des sciences humaines, Université d’État d’Haïti, juillet 2016, 100 pp. [Autorisation formelle accordée par l’auteur le 20 décembre 2016 de diffuser ce mémoire, en accès libre dans Les Classiques des sciences sociales.]

[iii]

Obstacles au développement des pratiques de volontariat
dans les associations de jeunesse en Haïti de 2006 à nos jours :
étude de cas de trois associations de la commune des Gonaïves.

Résumé

Le volontariat est un concept aussi étendu qu’abstrait. Il regroupe un très large éventail d’actions et de mobilisations citoyennes pour les tâches les plus diverses. Haïti est un pays dont la population est majoritairement jeune ; plus de la moitié est âgée de moins de 21 ans. C’est également un pays à forte tradition associative : l’union fait la force. Dans les milieux ruraux, nous avons compris que le konbit est un moyen efficace d’assurer la cohésion sociale et le développement. Le volontariat et le konbitisme sont de la même famille et sont des pratiques associatives. Cette présente étude nous permet de montrer la valeur ajoutée que peut avoir le développement des pratiques de volontariat dans les associations de jeunesse au bénéfice du développement du pays.

Ce travail de recherche rentre dans le cadre d’une obligation académique en vue de l’obtention du grade de licencié en service social. Il cherche à étudier, au travers de théories explicatives en sciences humaines et sociales, les obstacles au développement des pratiques de volontariat dans les associations de jeunesse en Haïti en étudiant spécifiquement le cas de trois associations de la commune des Gonaïves.

À partir des données recueillies dans les entretiens auprès des jeunes membres de ces trois associations, des jeunes Gonaiviens qui ne sont membres d’aucune association, des responsables d’association, de responsables au niveau de l’État, de personnalités qui ont milité dans le secteur et nos observations, nous avons tenté de répondre aux différentes questions que nous nous sommes posées au début de ce travail. Ajouté à nos recherches documentaires et notre propre expérience dans la vie associative, nous sommes arrivés à exposer le tableau de la vie associative des jeunes en Haïti, leur tendance à participer aux activités de volontariat et le maigre rapport que développe l’État avec les associations.

Ainsi, à la fin de ce travail, nous formulons un ensemble de recommandations, qui, espérons-nous vont contribuer à dynamiser le paysage du monde associatif haïtien et le développement du volontariat en Haïti.

Mots clés : Haïti, volontariat, konbit, jeunesse, association, l’État, Gonaïves

Lounès FELICIN

[iv]

SUMMARY

Volunteering is a concept as broad as it is abstract. It brings together a very wide range of actions and citizen mobilizations for the most diverse tasks. Haiti is a country with a predominantly young population ; more than half of its citizens is under 21 years old. It is also a country with a strong associative tradition: unity is strength.

 In rural areas, we have understood that konbit is an effective way of ensuring social cohesion and development. Volunteering and konbitisme are part of the same family. They are associative practices. We hope to demonstrate in this study the added value that the development of volunteering practices in youth associations can bring for the development of the country.

This research work falls within the framework of an academic obligation in order to obtain the degree in social work. It tries to identify and study, through explanatory theories in human and social sciences, the barriers to the development of voluntary work practices. We priviledge youth associations in Haiti by studying specifically the case of three of them in the municipality of Gonaives.

On the basis of the data collected in interviews with young members of these three associations, young Gonaivians who are not members of those associations, association leaders, state officials, personalities who have strived in the sector and our own observations, we attempted to answer the various questions identified at the beginning of this work. Added to our documentary research and our own experience in associative life, we present the picture of young people’s associative life in Haiti, their tendency to participate in voluntary activities and the meager relationship that the State develops with associations.

Thus, at the end of this work, we formulate a set of recommendations, which hopefully will help boost the Haitian community landscape and the development of volunteering in Haiti.

Keywords: Haiti, volunteerism, konbit, youth, association, the State, Gonaives

[v]

RESUMEN

El voluntariado es un concepto tan amplio como abstracto. Incluye una amplia gama de acciones y movimientos ciudadanos para las más diversas tareas. Haití es un país cuya población es predominantemente joven ; más de la mitad tiene menos de 21 años. También es un país con una fuerte tradición asociativa: la unión hace la fuerza. En las zonas rurales, entendimos que el Konbit es una forma efectiva para garantizar la cohesión social y el desarrollo. El voluntariado y el konbitisme son de la misma familia y son prácticas asociativas. Este estudio nos permite demostrar el valor añadido que puede tener el desarrollo de prácticas voluntarias en las entidades juveniles en favor del desarrollo.

Esta investigación se inscribe en el marco de una obligación académica para obtener el grado de Licenciatura en Trabajo Social. La cual trata de explorar, a través de las teorías explicativas en las ciencias sociales, las barreras para el desarrollo de prácticas voluntarias en las organizaciones de jóvenes en Haití estudiando específicamente el caso de las tres asociaciones de la ciudad de Gonaives.

Utilizando los datos obtenidos en las entrevistas con los miembros jóvenes de las tres asociaciones, jóvenes Gonaïviens que no son miembros de ninguna organización, líderes de asociaciones, funcionarios del Estado, personalidades que hicieron campaña en la industria y nuestras observaciones, hemos tratado de responder a las diversas preguntas planteadas al principio de este trabajo. En nuestro trabajo de documentación y nuestra propia experiencia en la vida comunitaria, llegamos a exponer el conjunto de las asociaciones de jóvenes en Haití, su tendencia a participar en actividades voluntarias y la escasa relación que desarrolla el estado con las asociaciones

De este modo, al final de este trabajo, se propone un conjunto de recomendaciones, que esperamos ayuden a fortalecer el paisaje de las asociaciones haitianas y el desarrollo del voluntariado en Haití.

Palabras clave: Haití, voluntarios Konbit, juventud, asociación, estado, Gonaïves



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le vendredi 2 juin 2017 13:56
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref