RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Communication participative, protection des ressources patrimoniales et développement local. (2014)
Résumé


Une édition électronique réalisée à partir du Ricarson DORCE, Communication participative, protection des ressources patrimoniales et développement local. Mémoire de Maîtrise ès Arts en Histoire, Mémoire et Patrimoine, Université d’État d’Haïti, 2014, 138 pp. [Autorisation formelle accordée par l’auteur le 15 décembre 2015 de diffuser, en accès libre à tous, ce mémoire dans Les Classiques des sciences sociales.]

[3]

Communication participative,
protection des ressources patrimoniales
et développement local

Résumé

Haïti présente des ressources patrimoniales à tous les niveaux. Petit-Goâve s’inscrit dans la lignée des communes détentrices d’un ensemble de patrimoines naturels, matériels et immatériels. Dans le cadre de ce travail, nous nous intéressons aux patrimoines de cette commune. Ainsi, on se demande d’entrée de jeu : comment la communication participative dans la protection des ressources patrimoniales de Petit-Goâve peut-elle contribuer à dynamiser son développement local ? Pour répondre à cette question fondamentale, nous avons choisi de mieux comprendre le mouvement Konbit Peyizan Dirisi (KPD) de Petit-Goâve. Ce dernier est une organisation locale fondée à « Dirisi » (un milieu rural). Sa mission est d’agir et de réfléchir sur les différents problèmes auxquels fait face la communauté. Ses principaux axes d’interventions sont les suivants : éducation, santé, environnement, tourisme, etc.

Dans cette recherche, nous considérons le patrimoine comme un système global lié à une communauté qui lui donne sa légitimité et qui, du même coup, crée les mécanismes de sa protection. Le patrimoine est, pour nous, l'élément essentiel de l’imaginaire collectif. En ce sens, la communication participative devrait être encouragée afin que le citoyen ou la citoyenne ait véritablement sa place dans la gestion des ressources patrimoniales de la communauté.

Par ailleurs, le développement local est perçu, dans le cadre de ce travail, comme un projet de développement alternatif basé sur les éléments qui font la spécificité des ressources patrimoniales d’une communauté. La valorisation de la communication participative dans la protection des ressources patrimoniales locales est indispensable dans le processus de développement local. Ce dernier est donc fondé sur les différentes initiatives locales. La commune de Petit-Goâve, à travers son patrimoine dense, riche et varié, offre un ensemble de possibilités d’opérationnaliser ce modèle. Ainsi adoptons-nous comme étude de cas : le mouvement Konbit Peyizan Dirisi (Petit-Goâve). Comment se fait l’engagement des membres de cette organisation paysanne dans la protection des patrimoines ? Quel est l’impact réel de cette participation sur le développement de la communauté locale ? Quel rôle jouent les autorités étatiques locales en vue de renforcer la participation citoyenne dans la protection des ressources patrimoniales ? Quels dispositifs légaux et administratifs l’État doit-il mettre en place pour protéger, valoriser et promouvoir les patrimoines locaux ?  

[4]

Ce rapport de recherche vise à analyser les différentes manières de favoriser la communication participative dans le processus de prise de décision collective en vue du développement local. Nous poursuivons deux objectifs fondamentaux : voir comment les ressources patrimoniales de la commune de Petit-Goâve peuvent contribuer à dynamiser son développement local ; puis montrer l’importance de la communication participative dans la protection des ressources patrimoniales locales.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mardi 29 décembre 2015 8:39
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref