RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Les théories sociologiques de la famille. (1998)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Catherine Cicchelli-Pugeault et Vincenzo Cicchilli, Les théories sociologiques de la famille. Paris: Les Éditions La Découverte, 1998, 124 pp. [Autorisation formelle des auteurs de diffuser ce livre en libre accès dans Les Classiques des sciences sociales le 2 septembre 2017.]

[121]

Les théories sociologiques de la famille.

Table des matières

Quatrième de couverture

Introduction [3]

Chapitre I. Étudier la famille pour la réformer [5]

1. Famille et hygiénisme [6]
La double fonction sanitaire et morale du médecin de famille [6]
Criminalité et paupérisme : la misère des familles sur la lame du microscope [9]
Le débat sur la restriction du mariage des pauvres (Villermé) [10]
2. La sociologie marxiste des conditions de vie des familles ouvrières [12]
La déstructuration de l'économie familiale traditionnelle [12]
Insécurité du travail et fragilité familiale : l'absence de vie de famille [14]
La division intrafamiliale du travail : la famille sens dessus dessous [15]
3. À la recherche d'un modèle familial rationnel et opérationnel [19]
Régler les rapports conjugaux [20]
Le volontarisme éducatif au service de la famille [24]

Chapitre II. Individu, famille, société [31]

1. La famille : un objet naturel pour la sociologie [32]
Famille et état social (Tocqueville) [32]
La famille : le véritable élément sociologique (Comte) [33]
La famille : image de la société (Le Play) [34]
La famille : un fait social (Durkheim) [36]
2. La famille : une institution communautaire [37]
La critique des conceptions contractualistes de la famille [37]
Famille et communauté [39]
3. Typologies des liens familiaux et sociaux [40]
Le caractère socio-historique de la famille [40]
Famille aristocratique et famille démocratique (Tocqueville) [41]
L'avènement historique d'un protectorat familial (Comte) [43]
Famille patriarcale, famille-souche, famille instable (Le Play) [44]
La conjugalisation de la famille (Durkheim) [47]

Chapitre III. Les effets sociaux de la vie familiale [49]

1. La métamorphose des passions [50]
Chagrins domestiques contre amour de l'ordre (Tocqueville) [50]
L'efficacité morale de la vie domestique (Comte) [52]
La répression du mal (Le Play) [54]
Passions et désenchantement de la vie familiale (Durkheim) [55]
2. Comment concilier vies privées et vie publique ? [57]
Le péril d'un repli sur la famille (Tocqueville) [57]
La voie du culte et le primat des relations volontaires (Comte) [59]
La stabilité sociale par la famille-souche (Le Play) [61]
La supériorité du devoir professionnel sur le devoir domestique (Durkheim) [64]

Chapitre IV. Liens de famille [66]

1. La relation conjugale [66]
De l'élection raisonnable dans les relations familiales [66]
Des conjoints égaux mais dissemblables (Tocqueville) [68]
Le sexe actif et le sexe affectif (Comte) [70]
La préservation sexuée à l'égard du suicide (Durkheim) [72]
2. La relation parentale [74]
De la dictature domestique à l'avènement de rapports plus intimes et plus doux (Tocqueville, Durkheim) [74]
La division du pouvoir parental : protection matérielle paternelle et éducation morale maternelle (Comte) [75]
Esprit de paternité, exercice de l'autorité et devoir d'obéissance (Le Play) [77]
3. Les relations fraternelles [79]
De l'inégalité à la communauté des souvenirs (Tocqueville) [79]
La critique du Code civil (Comte) [79]
Les cadets au service de la famille-souche (Le Play) [80]

Chapitre V. Les sociologies contemporaines de la famille [82]

1. La famille : un objet d'observation et d'intervention [83]
Nouvelle question familiale, nouvelle question sociale [83]
Le choc démographique [85]
Famille et État : la redécouverte des solidarités familiales [88]
2. La famille entre l'individu et la société [90]
La famille : une entité socio-historique [90]
L'impact de nouvelles méthodologies [97]
3. La famille, encore et toujours une institution ? [99]
L'institution ébranlée [100]
L'institution au service des individus [101]
L'institution absorbée dans l'individu [103]
Stabilité et continuité de l'institution [105]
4. Le familial à l'épreuve de l'individualisme affectif [106]
La famille incertaine [106]
La famille relationnelle [108]
Le temps long de la filiation [110]

Conclusion [112]

Repères bibliographiques [113]



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le vendredi 29 septembre 2017 6:54
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref