RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Zygmunt BAUMAN [1925-2017]
sociologue de nationalité polonaise et britannique


Biographie

Zygmunt Bauman, né à Poznań (en Pologne) le 19 novembre 1925 et mort 9 janvier 2017 à Leeds (Royaume-Uni), est un sociologue possédant la double nationalité britannique et polonaise. Il était professeur émérite à l'université de Leeds.

Il est un des principaux représentants de l'École postmoderne.

Zygmunt Bauman naît de parents juifs polonais non-pratiquants à Poznań en 1925. Lorsque la Pologne est envahie par l'Allemagne en 1939, sa famille s'enfuit vers l'Union soviétique. En 1944, il intègre la Première armée polonaise sous contrôle soviétique, il y devient commissaire politique. Il prend part aux batailles de Kolberg et Berlin.

Il est membre du Parti ouvrier unifié polonais au pouvoir (PPR/PZPR) jusqu’en 1968. Selon les déclarations d'un historien à l'Institut polonais de la mémoire nationale (IPN) publiées dans le magazine polonais Ozon en mai 2006, Zygmunt Bauman aurait occupé, de 1945 à 1953, la fonction de commissaire politique dans le Corps de la sécurité intérieure (KBW), une unité militaire formée pour lutter contre les nationalistes ukrainiens et une partie des restes de la résistance polonaise antisoviétique. Dans le KBW, Zygmunt Bauman avait atteint le grade de major quand il est soudainement licencié en 1953, après que son père a pris contact avec l'ambassade d'Israël à Varsovie en vue d'émigrer en Israël. En outre, l'auteur apporte la preuve que Zygmunt Bauman a travaillé comme informateur pour le renseignement militaire entre 1945 et 1948. Dans une interview au Guardian, Zygmunt Bauman reconnaît qu'il a été un communiste convaincu pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Cependant, il a admis que l'adhésion au service de renseignement militaire à 19 ans était une erreur.

Pendant son service dans le KBW, Zygmunt Bauman étudie d'abord les sciences sociales à l'Académie des sciences sociales de Varsovie (école des cadres du Parti ouvrier unifié polonais), puis il continue à étudier la philosophie à l'Université de Varsovie : la sociologie avait temporairement été rayée des universités polonaises comme discipline « bourgeoise ». Ses professeurs à Varsovie étaient Stanisław Ossowski et Julian Hochfeld, entre autres. Il obtient sa maîtrise de philosophie en 1954 et devient professeur à l'université de Varsovie, où il enseigne la philosophie et la sociologie et devient l'un des principaux éditeurs de la revue en polonais Études sociologiques. Dans un contexte de persécutions antisémites, il est évincé du Parti communiste polonais et de l'université en 1968 sous prétexte qu'il a corrompu la jeunesse polonaise. Il s'exile en Israël avant de rejoindre l'université de Leeds en 1971. Il prend sa retraite en 1990.


Source: Wikipédia, l'encyclopédie libre, Zygmunt Baumant. [En ligne] Consulté le 14 octobre 2017.


Retour à l'auteur: Marc Bélanger Dernière mise à jour de cette page le dimanche 15 octobre 2017 16:20
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref