RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Méthodologie en sciences sociales »

Michel Foucault (1926-1984),
philosophe français.


Biographie de Michel Foucault

Michel Foucault adhère au parti communiste de 1950 à 1953 suivant son mentor Louis Althusser. Il est reçu à l'agrégation de philosophie en 1951 puis quitte le parti communiste percevant plus clairement ce qu'est le stalinisme. Il enseigne la psychologie à la Faculté des Lettres de Lille de 1952 à 1955 et part ensuite en Suède puis en Pologne et revient en France en 1960.

En 1961, il obtient son doctorat de philosophie avec sa thèse Histoire de la folie à l'âge classique. En 1963, il publie Naissance de la clinique : une archéologie du regard médical et un ouvrage sur l'écrivain Raymond Roussel. Foucault entre à la rédaction de la revue Critique, avec Roland Barthes et Michel Deguy. En 1966 paraît Les Mots et les Choses, livre au succès immense qui le propulse aux côtés des philosophes structuralistes comme Jacques Derrida, Claude Levi-Strauss, Roland Barthes. Il enseigne à Tunis puis revient en France après les évènements de mai 68 et publie en 1969 L'Archéologie du savoir.

Michel Foucault prend la direction du département de philosophie de l'Université de Vincennes qui vient d'être créée et, en 1970, il entre au Collège de France. Sa leçon inaugurale paraîtra en 1971 sous le titre L'Ordre du discours. Il fonde le GIP (Groupe d'Information sur les Prisons). De cette expérience il tire le livre Surveiller et punir qui paraît en 1975. Il entame l'écriture d'un projet long et important : une Histoire de la sexualité (tome 1 en 1976 puis 2 autres volumes 8 ans plus tard). Il se rend aux États-Unis et notamment à Berkeley pour des conférences. Michel Foucault continuera ses cours au Collège de France jusqu'à son décès en 84, étudiant les principes de gouvernementalité et le concept de biopolitique.

Michel Foucault est principalement connu pour ses analyses sur le passage de la souveraineté à la discipline. En étudiant les fous, les malades, les prisonniers et la manière dont les sociétés les enferment, il a élaboré une archéologie des institutions disciplinaires. Avec son livre Les Mots et les Choses (et le concept d'épistémè : conception et pratique du monde d'un groupe social à une époque donnée), il soutient que les périodes de l'Histoire sont caractérisées par un certain nombre de conditions de vérité qui structurent ce qui est possible et acceptable et que ces conditions changent selon le temps.

Source; http://livres.fluctuat.net/michel-foucault.html


Revenir à l'auteur: Jacques Brazeau, sociologue, Univeristé de Montréal Dernière mise à jour de cette page le samedi 17 février 2007 8:10
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref