RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Histoire du Saguenay—Lac-Saint-Jean »

Russel Aurore Bouchard, Histoire de Chicoutimi-Nord.
Tome 1er. Le Canton Tremblay et le Village de Sainte-Anne 1848-1954
. (1985)
Table des matières


Une édition réalisée à partir du texte de Russel Aurore Bouchard, Histoire de Chicoutimi-Nord. Tome 1er. Le Canton Tremblay et le Village de Sainte-Anne 1848-1954. Chicoutimi-Nord: Russel Bouchard, à compte d’auteur, 1985, 230 pp. Une édition numérique réalisé par Diane Brunet, bénévole, guide de musée retraitée du Musée La Pulperie, Chicoutimi. [L'auteure nous a accordé le 22 septembre 2005 sa permission de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

Table des matières

Quatrième de couverture

Remerciements [I]

Liste des principaux fonds d’archives consultés [II]

Avant-propos [IV]

Partie I

LE CANTON TREMBLAY, 1848-1893 [1]

Origines et formation du Canton Tremblay [3]

La formation des cantons [3]
Premières visions et explorations [4]
Le Saguenay s’ouvre à la colonisation [7]
Les premiers arrivants à Canton Tremblay [9]
Le père de Peter Mc Leod s’installe aux Terres-Rompues [11]
Canton Tremblay : origine du nom [14]
Proclamation officielle du Canton Tremblay, 1848 [15]
L’arpenteur Fournier, 1852-1853 [17]
Création du comté Chicoutimi [20]
L’érection en municipalité, 1855 [21]
Cyrille Dubois, premier médecin de Chicoutimi et de Sainte-Anne     [22]
Le Dr Dubois au chevet de Peter Mc Leod [25]
François Morissette, père, un pionnier exceptionnel [28]
Un fier-à-bras de Mc Leod : Michel Tremblay dit « le Gros Micho » [32]
Le mouvement de population au XIXe siècle [35]
Visite et rapport de l’arpenteur Tremblay, 1885 [38]

Les premières routes tracent la voie à la colonisation [43]

Caractère de l’isolement [43]
Le premier chemin entre Sainte-Anne et l’Anse-aux-Foins [44]
Les chemins Price et Tremblay [48]
Le chemin Archambault [51]
Le pont de glace [56]
La traverse du Saguenay à ses débuts [58]

Organisation religieuse et structuration scolaire [61]

L’organisation paroissiale [61]
La mission [61]
Le premier curé, l’abbé Joseph Hoffman [63]
L’érection canonique [66]
Le curé Charles Stanislas Richard [68]
Le curé F.-X. Delage [69]
Un épisode du Grand Feu [70]
L’érection civile [73]
Le curé David Roussel [73]
Le Séminaire de Chicoutimi et l’inauguration des pèlerinages à Sainte-Anne [78]
La structuration scolaire au XIXe siècle [80]

Activité industrielle et petits artisans [89]

Le début de la petite industrie [89]
L’industrie de la chaux [90]
La manufacture de tinettes [92]
La poterie de Sainte-Anne [94]
La briqueterie de Sainte-Anne [97]
Les premiers forgerons de Sainte-Anne [97]
François Renald, le premier de nos forgerons [98]
Cléophe Brassard, forgeron, commerçant et agriculteur [103]

Partie II

LE VILLAGE DE SAINTE-ANNE, 1893-1954 [109]

La formation du village [109]

Proclamation de la Municipalité du Village de Sainte-Anne de Chicoutimi [109]
L’annexion du territoire du 5 mars 1932 [116]
Le mouvement de population, 1900-1954 [116]
Véritable désastre : la grêle de 1898 [120]
Le premier aqueduc de Sainte-Anne [122]

Les communications avec Chicoutimi [125]

Le quai de la traverse de Sainte-Anne [125]
Le « père Épiphane » et la traverse [127]
Le « St-Anne » prend la relève [130]
Le «Tremblay» clôture l’histoire de la traverse [133]
Le pont de Sainte-Anne [135]

L’organisation religieuse et scolaire [143]

L’église de Sainte-Anne : la construction [143]
Les verrières de l’église [150]
Les paroisses détachées de Sainte-Anne depuis 1860 [151]
Les croix forgées du cimetière et leurs créateurs [152]
F.-X. Delâge, curé de Chambord, réinstaure la pratique des pèlerinages : [158]
La fête patronale en 1927 [161]
Les processions au flambeau [162]
Les miracles [164]
Le curé J.-E. Lemieux [166]
Le curé J.-B. Martel [170]
L’abbé Alexandre et la chapelle des Maltais [172]
La croix du cap Saint-Joseph [176]
La structuration scolaire de 1900 à 1954 [180]

Visage de l’économie locale [190]

L’industrie agro-forestière [189]
Les fromageries [191]
Généralités à propos du commerce et de l'industrie au début du siècle [199]
La Caisse de Petite Économie [200]
La Maison Funéraire Gravel Enr [202]

L’entrée dans le modernisme [205]

Le téléphone, premier lien permanent avec Chicoutimi .... 205
L’éclairage électrique à Sainte-Anne [208]
Le début de l’éclairage électrique à Chicoutimi [211]
La Compagnie Électrique de Chicoutimi dessert Sainte-Anne [212]
La Compagnie Électrique du Nord [214]
La Compagnie Électrique du Saguenay prend la relève dans un contexte difficile [221]

En guise de conclusion [223]


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mardi 11 février 2014 14:41
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref