RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Histoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean »

Le Saguenay au service du Canada (1947)
Introduction


Une édition électronique réalisée à partir de l'article de B.J. McGuire et H.E. Freeman, Le Saguenay au service du Canada. Texte français traduit d’après un article publié dans le numéro de novembre 1947 de la revue, Canadian Geographical Journal. Publication française, janvier 1954. Une édition numérique réalisée par Michel Fortin, bénévole, adjoint à la marie de Ville de Saguenay. [Section: Histoire régionale: Le Saguenay-Lac-Saint-Jean].

Introduction

Le Saguenay au service du Canada
(Le berceau de l'aluminium) 

Traduction d'un article écrit par B. J. McGuire et H. E. Freeman et publié dans le numéro de novembre 1947 de la revue Canadian Geographical Journal

Durant la dernière guerre mondiale, combien de fois a-t-on signalé que de gros bombardiers alliés, après d'audacieux raids au-dessus du territoire ennemi, revenaient à leur base avec des moteurs avariés des ailes déchirées, le fuselage crevé. L’on s'étonnait de voir comment ces avions pouvaient encore voler après avoir reçu tant de coups. Les plus étonnés étaient sans doute les pilotes, parce qu'ils comprenaient mieux que tous l’incroyable bonne fortune qu’ils avaient de revenir à la base malgré l'état lamentable de leurs appareils. C'est que la plupart de ces avions étaient construits avec l'aluminium du Canada, aluminium produit dans la vallée du Saguenay. 

Presque tous les avions de transport qui survolent aujourd'hui, avec rapidité et sécurité, le territoire canadien et les autres pays du monde sont aussi faits de ce même métal qui vient du même endroit. C'est dans la vallée du Saguenay, plus précisément dans la cité d'Arvida, que se trouve la plus grande usine d'aluminium au monde. Celle-ci a été construite par l'Aluminum Company of Canada, Limited. On peut y produire plus de 700 millions de livres d'aluminium par année. C'est là d'ailleurs le chiffre de production que l'on y a atteint aux jours les plus difficiles de la guerre alors que l'on avait un besoin si grand et si pressant de ce métal qui unit la force à la légèreté. 

[1]

 

[2]


[1]     Le Saguenay, frémissant et bondissant, s’élance à l’assaut des montagnes qui lui servent de décor. Du lac St-Jean au fleuve St-Laurent, la vallée du Saguenay parcourt 80 milles.

[2] Les eaux impétueuses du Saguenay ont été harnachées pour engendrer l’énorme quantité d’énergie électrique nécessaire à la production de l’aluminium.


Retour au texte de l'auteur: Eugène l'Heureux, directeur “Progrès du Saguenay” Dernière mise à jour de cette page le samedi 11 février 2006 14:39
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref