RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Documents »

René Lévesque (1922-1987)
journaliste, ancien premier ministre du Québec.


René LÉVESQUE

(1922-1987)

Né à New Carlisle, le 24 août 1922, fils de Dominique Lévesque, avocat, et de Diane Dionne-Pineault.

A étudié à l'école primaire de New Carlisle, au collège de Gaspé, au collège Saint-Charles-Garnier à Québec et entreprit des études de droit à l'université Laval.

Débuta à la radio comme annonceur et rédacteur de nouvelles à la station CHNC de New Carlisle. Travailla par la suite à CHRC en 1941 et 1942, puis à CBV. Agent de liaison et correspondant de guerre pour les forces armées américaines en 1944 et 1945. Employé du service international de Radio-Canada de 1946 à 1951. Correspondant en Corée en 1952 et chef du service des reportages radiotélévisés de 1952 à 1956. Animateur de l'émission radiophonique « Au lendemain de la veille » et des émissions télévisées « Carrefour » et « Premier plan » de 1953 à 1956. Pigiste et animateur de la télésérie « Point de mire » de 1956 à 1959. Collaborateur à la revue Cité libre. Participa activement à la grève des réalisateurs de Radio-Canada en 1959. Membre de l'Union canadienne des journalistes de langue française et de l'Union des artistes de Montréal.

Membre du Parti libéral en 1960. Élu député libéral dans Montréal-Laurier en 1960 et 1962. Réélu dans Laurier en 1966. Ministre des Ressources hydrauliques et ministre des Travaux publics dans le cabinet Lesage du 5 juillet 1960 au 28 mars 1961. Ministre des Richesses naturelles du 28 mars 1961 au 19 janvier 1966 et ministre de la Famille et du Bien-être social dans le même cabinet du 14 octobre 1965 au 16 juin 1966. Siégea comme député indépendant à partir de 1967.

Quitta le Parti libéral le 14 octobre 1967 pour fonder le Mouvement souveraineté-association (MSA) le 19 novembre 1967. Devint président du Parti québécois le 14 octobre 1968. Candidat du Parti québécois défait dans Laurier en 1970 et dans Dorion en 1973. Entre 1970 et 1976, il fut chroniqueur au Journal de Montréal et au Journal de Québec. Élu député du Parti québécois dans Taillon en 1976. Réélu en 1981. Premier ministre de la province de Québec et président du Conseil exécutif du 25 novembre 1976 au 3 octobre 1985. Ministre des Affaires intergouvernementales par intérim du 8 janvier au 17 février 1982. Ministre délégué à la Condition féminine par intérim du 27 novembre 1984 au 16 janvier 1985. Démissionna comme président du Parti québécois le 20 juin 1985 et comme député de Taillon le 29 septembre 1985.

Animateur à la radio, à CKAC, à l'émission « Point de vue sur l'actualité » du 31 août 1987 jusqu'à sa mort. Animateur à Télé-Métropole de deux émissions spéciales, le 31 août et le 6 septembre 1987, à l'occasion du Sommet de la francophonie.

A publié Option Québec (1968), la Passion du Québec (1978), Oui (1980) et Attendez que je me rappelle... (1986). Grand officier de la Légion d'honneur et récipiendaire de la médaille de la ville de Paris en novembre 1977. Honoré du grade de Grand officier de l'ordre de la Pléiade, à titre posthume, le 14 février 1991.

Décédé à Montréal, le 1er novembre 1987, à l'âge de 65 ans et 2 mois. Inhumé à Sillery, dans le cimetière Saint-Michel, le 5 novembre 1987.

Avait épousé à Québec, dans la paroisse Saint-Coeur-de-Marie, le 3 mai 1947, Louise L'Heureux, fille d'Eugène L'Heureux, directeur de l'Action catholique de Québec, et de Jeannette Magnan; puis, à Montréal, le 12 avril 1979, Corinne Côté, fille de Roméo Côté et d'Irma Tremblay.

Bibliographie : René Lévesque : textes et entrevues (1960-1987), Sillery, Presses de l'université du Québec, 1991, 444 p. Aubin, François, René Lévesque tel quel, Montréal, Boréal Express, 1973, 173 p. Carrier, André, Les idées sociales, économiques et politiques de René Lévesque, thèse de maîtrise à l'université d'Ottawa, 1970, 162 p. Desbarats, Peter, René Lévesque ou le projet inachevé, trad. par Robert Guy Scully, Montréal, Fides, 1977, 277 p. Lévesque, René, René Lévesque par lui-même : 1963-1984, Montréal, Guérin littérature, 1988, 412 p. Provencher, Jean, René Lévesque : portrait d'un Québécois, Montréal, La Presse, 1973, 270 p. Godin, Pierre, René Lévesque : [Montréal] : Boréal, impression 1994-[1] : Un enfant du siècle (1922-1960); 2 : Héros malgré lui (1960-1976), 1997; L'Espoir et le Chagrin (1976-1980), 2001, L'Espoir et le Chagrin (1976-1980), 2001. Lévesque, Michel, René Lévesque, Montréal : Lidec inc., 1991. 60 p. Fournier, Claude, René Lévesque : portrait d'un homme seul, [Montréal] : Éditions de l'Homme, 1993: 341 p. Lévesque, René, René Lévesque mot à mot : citations / colligées par Rémi Maillard, Montréal : Stanké, 1997 : 364 p. Bisaillon, Martin, Le Perdant, Éditions Les Intouchables, 2004. Matte, Michel,L'activité secrète de René Lévesque le 18 juin 2005, Outremont, Lanctôt Éditeur, c 2005, 168 p. : ill.

Mise à jour de la biographie : Octobre 2005.

Source: Assemblée nationale du Québec.


Retour à l'auteur: Franz Boas (1858-1942) Dernière mise à jour de cette page le samedi 23 mars 2013 14:55
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref