RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Documents »

Une édition électronique réalisée à partir du texte communiqué par le Capitaine H. Laray, Catéchisme en créole à l'Île Maurice en 1828. Un texte publié dans Bulletin de la Société linguistique de Paris, vol. 7, 1888-1892, bulletins nos 33-36, pp. 122-132. Paris: Klincksieck.

Capitaine H. Laray

Catéchisme en créole
à l'Île Maurice en 1828
[1]

Un texte publié dans Bulletin de la Société linguistique de Paris, vol, 7, 1888-1892, bulletins nos 33-36, pp. 122-132. Paris : Klincksieck.



St. Demande. — Mon cher zanfant vous connéz qui vous?

R. — Oui, moi un criatire de Bon Dieû, pass qui li qui été faire moi, mon le côr et mon nàme.

D. — Comment vous capable connéz qui vous y—en a un âame dans vous le côr?

R. — Pass qui mo trouve quique chose dans mon le côr qui capabe pencée et conné sa qui mo y-en a besoin, et quique fois mon l'esprit li contant, quique fois li triste et chagrin; sa qui mo le côr na pas capabe faire sans mon nâme.

D. — Qui differance qui y-en a entre vous name et vous le côr?

R. — Mon le côr nanqui-la viande ensemble disang et li capable mort, mais mon nâme li ein esprit, li toujours vivant qu'à même mon le c$or finie mort.

D. — Pourquoi qui Bon Dieu été faire vous le côr et vous nâme?

R. — Pour servie li et connét li bien dans sa monde ici, pour après qui moi vat mort;, mon nâme capabe allée avec Bon Dieû et pour qui moi vat toujour bien heureuse dans le Ciele.

D. — Comment vous dévrez apprendre pour conné Bon Dieu, et pour servie li bien?

R. — Par le Saint-Ecritire dans viée et dans Nouveau- Testament, qui y-en à tout la parol de Bon Dieû.

D. — Qui li montrée vous touts sa écritire qui y-en a parole Bon Dieû dans sa Livre là?

R. — Toutes sa Ecritire là, montrée moi qui Bon Dieû

li dans li même, et li va toujours pour nous, pass qui li qui été faire nous son jensse.

D. — Qui Bon Dieû dans li même ou bien dans son manière?

R. — Bon Dieû li dans li même ou dans son manière, li ein Esprit, li partout, li na pas y-en à commencement, li na pas y-en à la fin, li bien bon, bien grand, bien sainte, bien charitable, bien jiste et bien fidélle.

D. — Qui Bon Dieû li pour nous, nous qui son jensse?

R. — Comme Bon Dieû, li bien grand, et li même qui été faire nous et été donné nous la vie, li vat soigné nous ausi et faire nous dibien; jousqu'à apprésant li même nous Seigneur, nous Gouverneur et li même vat nous zige à la fin.

D. — Qui manière qui sa Ecritire là dire vous pour servie Bon Dieû?

R. Mo dévrée servie Bon Dieû en faisant bien attention touts son commandement et sivrée touts son commandement qui li été donné nous, et na pas faire sa qui li été défendie nous.

D. — Qui Commandement qui Bon Dieû été donnez nous?

R. — Li été donné avec Juife ein la loi qui y-en a dix Commandement dans viée Testament et li en deux dans Nouveau Testament.

D. — Répétez tout sa dix commandement de Bon Dieû, qui dans viée Testament; qui té première Commandement?

R. Toi na pas vat y-en a l'autre Bon Dieû qui moi divant toi.

D. — Qui deuxième Commandement?

R. — Toi na pas va faire auquine zimage talilée, ni auquine samblance de quique chose qui y-en a la haut dans le Ciele, ni la haut la terre, pour toi adoré ly.

D. — Qui troisième Commandemant?

R. — Toi na pas prendre nom Bon Dieu pour badinage.

D. — Qui quatrième Commandement?

R. — Rappelez toi bien le jour qui Bon Dieû été posé, pour toi adorée li sa jour là.

D. — Qui cinquième Commandement?

R. — Respec ton papa et ton mama, pour toujours capabe long la haut la terre.

D. — Qui sixième Commandement?

R. — Toi na pas vat sazinée toi même ni person.

D. — Qui septième Commandement?

R. — Toi na pas vat prendre femme ton cammrade.

D. — Qui huitième Commandement?

R. — Toi na pas vat volore.

D. — Qui neuvième Commandement?

R. — Toi na pas servie témoin pour quique chose qui na pas té vrai.

D. — Qui dixième Commandement?

R. — Toi na pas vat envie ni jalou pour quique chose qui pour ton cammarade.

D. — Qui manière qui plus court pour conné tout sa dans Nouveau Testament?

R. — Y faut qui vous contant le Seigneur vous Bon Dieû, avec tout vous licaire, et vous cammarade comme vous même.

D. — Comment faut qui vous contant Bon Dieû, avec tout vous licaire?

R. — Pour contant Bon Dieû avec tout mon licaire, mo dévrez conné son bonté avant tout quique chose qui y-en a la haut la terre, et qui moi vat y-en à l'esprit pour faire li contant.

D. — Comment vous devrez faire voir qui vous content Bon Dieû ?.

R. — Par sa trois choses.

Première chose, mo devré faire et rendée sa qui Bon Dieû été demandée moi.

Deuxième chose, y faut mo faire avec bon caire sa qui Bon Dieû té dire moi faire.

Troisième chose, y faut mo souffrie avec patience toute sa qui capabe arrivée avec moi.

D. — Qui manière qui Bon Dieû té dire vous, pour vous adoré ly?

R. — Mo devrée prende la peine pour écouté et comprendre bien son sainte parol et bénie li pour son grandeur et son bonté, mo devréz demande li pour quique chose qui mo y-en à besoin, et remercie li pour sa qui mo finie gagnée.

D. — Qui manière qui vous devrée contant vous cammarade comme vous même?

R. — Pour contant mon camarade comme moi même, y faut qui mo bon avec zaute, comme si moi même été dans zaute place.

D. — Comment vous devrée faire voir que vous contant vous cammarade?

R. Par sa trois choses.

Première chose, mo devrée écouté et respée touts sa qui plus qui moi.

Deuxième chose, mo devrée parlé sa qui vrai et faire tout sa qui jiste avec touts mon camarades.

Troisième chose, mo devrée faire tout sa qui moi capabe pour faire dibien avec touts dimonde, cammarade, étrangé, ou bien zénemie.

D. — Vous fini dire moi sa qui faut faire enver Bon Dieû et enver tout dimonde, vous capable dire moi comment faut faire pour vous na pas tombé dans pêchés?

R. — Mo devrée quité tout sa pêchés qui mo y-en a dans mon licaire, la haut mo la langue, et tout sa mauvais mazination qui mo y en à dans mo la vie.

D. — Qui pêchés qui y-en à dans licaire?

R. — Péchés qui y-en à dans licaire, sé quand moi oblie Bon Dieû, quand mo fière, quand mo entêtée, quand mo malin, quand mo jalou pour quique chose qui pour mon cammarade, et quand moi contant tout sorte mauvais pencée et passion qui mo contant.

D. — Qui ply grand pêché qui nous y-en â la haut la langue?

R. — Plus grand pêchés qui moi y-en à la haut la langue, c'est quand mo jourée, quand mo modie quiqu'in, quand mo méprisée le nom de Bon Dieû, quand mo moqué quique chose qui saintes, et quand moi parlée mantie et quique chose qui mahonête.

D. — Qui mauvais chose qui y-en à la haut la terre ici qui vous devré quité?

R. — Plus mauvais chose qui moi devrée quité, set de na pas divinie un gourmand, un soulard, un sicanair, ni perdie mon lé temps pour faire sa qui mauvais, surtout dans jour de Dimanche quand mo devrez plutôt priée Bon Dieû et faire dibien avec mon cammarade.

D. — Dire moi si vous jamais été cassée sa Commandement qui Bon Dieu été donné nous, si vous faire quique pêchés contre li?

R. — Mon licaire dire moi qui mo na pas été sivré son Commandement, et mo finie pêché contre li, par pencée, par parole et par mon conduite.

D. — Comment vous été pêchés contre Bon Dieu, par pencées, par paroles et par vous conduit?

R, — Pass qui mo été laissée mauvais pencée resté trop long temp dans mon l'esprit, mo été vômieux movais causée, que sa qui bon; et mo été faire trop souvant sa qui mal et négligée pour faire sa qui bon.

D. — Comment vous été divini un grand pêcheur?

R. — Pass qui mo été vinie au monde avée un mauvais pencée pour sa qui mal, mo été trop sivrée sa mauvais pencée là

D. — Comment vous été vinie au monde avec un mauvais pencée comme sà ?

R. — Touts dimonde été énée dans le péchés pass qui zautre été zanfants d'Adam, première dimonde qui été pêché contre Bon Dieû.

D. — Pourquoi vous été sivrée sa mauvais pencée là, pendant qui vous été connée qui li voulait condire vous pour faire sa qui mal?

R. — Moi na pas té devrée sivrée sa mauvais pencée là, pour sa même qui mo na pas y-en à auqu'iu essquize qui raisonable pour faire divant Bon Dieu.

D. — Qui vous meritée àcôse vous pêchés?

R. — Mon pêché té méritée la colaire et la malidiction de Bon Dieû qui bien saint qui été faire moi.

D. — Comment la ce faire de Bon Dieu li si mauvais que sa, jousqu'à vous na pas capable souffrie?

R. — La colaire de Bon Dieû li bien grand, pass qui li capabe faire nous souffrie pour nous pêchés la misaire la haut la terre ici et la peine de mort, et faire nous tourmenté dans l'enfer avec diable pour toujour.

D. — Comment vous capabe évitée la colaire de Bon Dieu, qui vous péchés méritée?

R. — Bon Dieû li bien bon, et li toujours y-en pitié pour nous; àcôse sa même li été envoyé Jésus-Christ dans sa monde ici, pour li pardonné sa qui fini pêché, comme 1'Evangile été dire nous.

D. — Qui sa Evangile?

R. L'Evangile li un bon nouvelle qui été vinie par Jésus-Christ, qui été dire davance dans viée Testament, mais li faire nous comprend bien claire dans Nouveau-Testament.

D. — Qui li Jésus-Christ?

R. — Jésus-Christ li pitit pour Bon Dieû, qui été avec Bon Dieû avant que Bon Dieu été faire le ciele avec la terre, et li été vinie un homme, et été resté parmi dimonde, avelas 1,800 ans.

D. — Dire moi si Jésus-Crist li na pas Bon Dieu aussi, qu'à même ti finie vinie un homme?

R. — Qu'à même li un homme, li Bon Dieû aussi, pass qui li un person qui bien grand, pour sa même sa rnirac qui Bon Dieû avec zomme été joindre ensambe ; son nom li Emanuel, sa voulé dire Bon Dieû.

D. — Qui Jésus-Christ été faire la haut la terre ici, afin pour sauvais sa qui finie pêché?

R. — Li été faire trois choses.

Première chose, li été faire voir par son parol avec tout dimonde sa qui Bon Dieû voulait zaute faire.

Deuxième chose, li été montré zaute son éxemple et son manière de son saintété dans son lavie.

Troisième chose, li été souffrie la mort pour li gagné grâce divant Bon Dieu pour toutes nous péchés, et pour nous capabe resté toujours vivant à côté Bon Dieû.

D. — Comment Jésus-Christ li capabe gagné grace pour nous pêchés et pour nous toujour vivant, par son bonté et par son souffrance?

R. — Nous pêchés été méritée la mort, mais Jésus-Christ, qui pitit pour Bon Dieû, voulait qui li souffrie la mort pour nous pêchés, pour nous gagné grâce par son bonté.

D. — Dire moi si Jésus-Christ li encore avec dimonde qui fini mort?

R. — No, li finie monté la haut dans le ciele au boute trois jours; et li assisé à côté la main droit de Bon Dieu.

D. — Qui Jésus-Christ li après faire apprésant la haut dans le Ciele?

R. — Li après parlée avec Bon Dieû pour pardonée toutes nous pêchés et li gouverné tout qui que chose pour faire dibien son jensse.

D. — Comment vous devrée faire pour rentré dans la bande de son jensse, pour vous gagné la bonté de Bon Dieû avec zaute?

R. — Mo devrez repentie pour tout mo pêchés, qui mo té faire et confessé tout mon pêchés divant Dieû, et demandé li pardon y faut qui moi croire que Jésus-Christ vat sauvais moi, dans tout mon pêchés; et y faut moi obeïe li comme mon Seigneur et mon Gouverneur.

D. — Qui manière faut que vous repentie pour tout vous péchés?

R. — Pour moi repentie pour tout mon pêchés, y faut qui mo bien fâchée qui moi finie manquée Bon Dieû ; y faut moi haï tout sa qui Bon Dieû na pas contant, et prend garde pour na pas faire encôre.

D. — Qui manière qui vous devrée croire, avec tout vous licaire, que Jésus-Christ vat sauvais vous dans tout vous péchés?

R. — Mon devrée croire avec tout mon licaire, que Jésus-Christ vat sauvait moi et tout dimonde dans toute nous pêchés; y faut mo fiée li pour li capabe sauvais moi dans mon pêchés, comme Ii croire qui vat bon pour moi.

D. — Par qui raison qui vous y-en a, pour croire que vous capabe sauvais ou évitée la colaire de Bon Diem?

R. — Si nous, nous repentie pour nous pêchés qui nous finie faire, et fiez nous avec Jésus-Christ, li vat pardonné nous pêchés et sauvais nous nâme.

D. — Mais vous licaire na pas missants; vous y-en a assez la force et l'esprit pour vous repentir vous pêchés? pour vous confie vous nâme avec Jesus-Christ et pour obeïe li?

R. — Nous y-en a licaire qui na pas y-en a la force et l'esprit pour nous capabe commander nous même, mais Bon Dieù été promis son sainte Esprit, si nous dimande li pour nous licaire pencée sa qui sainte, et pour aidée nous pour faire son volonté.

D. — Comment vous devrée priée pour Bon Dieû contant vous, et pour li donné vous son Saint esprit ou l'autre bonté qui li y-en à?

R. — Dans toute nous la prière et dans tout sa qui nous faire, nous devrée espérée la benediction et la bonté de Bon Dieu, qui bien charitable, acôse li content Jésus-Christ, pass qui nous finie pêchés et nous na pas méritée na rien sa qui bon.

D. — Bon Dieû na pas lé donné auqu'ine l'autre sicoure pour aidée nous pour comprendre dans la voi de Ciele?

R. — Bon Die été donné son sainte parol avec Juife et avec Chrétien, et li été envoyée son Prêtre pour aidée nous pour comprendre son parol et pour rentré dans nouveau alliance de Jésus-Christ.

D. — Par qui maniére qui vous capable rentré dans nouvelle alliance de Jésus-Christ?

R. — C'est par le baptême.

D. — Qui sa baptême?

R. — Baptême li un signe qui zaute faire avec dileau, qui zaute faire un la croix la haut fron, à même temps zaute nomé au nom di Père, di Fils et di Saint-Esprit.

D. — Pourquoi y faut qui nous baptisé avec nom di Père?

R. — Pass qui Bon Dieû li Père pour note Seigneur Jésus-Christ et qui toute sorte bonté été sortie de lui, acôse Jésus-Christ et Bon Dieû li Père ou papa pour tout dimonde, quand zaute véritable Chrétien.

D. — Pourquoi faut qui nous baptisez avec nom de Fils?

R. — Pass qui Jésus-Christ qui été dire davance et annoncée le Salue, et acôse li qui nous capabe gagné salue et la bonté de Ciele, pour gagné pour nous comme notre grand Prêtre et le Roi.

D. — Pourquoi y faut qui nous baptisez avec nom de Saint-Esprit?

R. — Pass qui dans ancien temps, mirac de Saint-Esprit été faire nous la preuve de son Salue, et Saint-Esprit qui aprésant aidée nous pour obéïe et comprende Evangile et espérée pour son salue.

D. — Dans qui sa baptême avec nom de Père, di Fils et de Saint-Esprit li obligée vous pour tinie?

R. — Par mon baptême mo été promie au nom di Père, di. Flis et di Saint-Esprit qui mo vat vivre comme un nouveau criatire et comme un bon chrétien.

D. — Comment vous devrée tinie pour mémoire et pour célébrer pour la more de notre Seigneur Jésus-Christ?

R. — Par la sainte Cène.

D. —— Qui la sainte Cène?

R. — Dipain et divain qui notre Seigneur ête ordonné pour prende.

D. — Qui dipain voulé dire?

R. — Dipain quand nous cassée li, voulait dire que comme nous cassée li sa dipain là, comme sa même le côr de Jésus-Christ été déchirée et cassée la haut la croix pour nous.

D. — Pourquoi qui nous faire sa cérémonie là?

R. — Pour dire, que nous prende part dans son bénédiction quand li été achetté nous pêchés par son la mort.

D. — Qui li obligé nous, pour faire, quand nous prend la Sainte-Cène du Seigneur?

R. — Sa qui prende part dans la Cène de Seigneur devrée bien pencée, et remercie pour la bonté de Jésus-Christ, qui été mort pour nous, sa obligée nous pour contant li et servie li jusqu'à la fin nous la vie.

D. — Quand nous finie faire la volonté de Bon Dieu et servie Jesus-Christ jusqu'à la fin nous la vie, qui vous voudrée gagné quand vous fini mort?

R. — Moi voudrée, quand moi finie mort, qui mo nâme va allée avec Bon Dieu et Jésus-Christ, et que li vat bien heureux.

D. — Mais dire nous, qui sa landroit là, qui y-en a l'Esprit, qui vous été dire qui nous nâme va allée quant nous mort?

R. — Dans un landroit qui bien grand; qua même nous na pas voire li, même en didans li finie séparée, y en à un landroit pour Anges, un androit pour 1e dimons et un landroit pour nâmes dimonde qu'a même bons ou missant.

D. — Qui sa Anges?

R. — Li bon esprit, qui servie Bon Dieû et adorée li dans le Ciele, et Bon Dieû envoyé zaute souvant avec son commission la haut la terre ici en bas.

D. — Qui sa Démon?

R. — Zaute mauvais esprit; dans commencement zaute été anges pour Bon -Dieu ausi, mais zaute fini faire trop pêchés contre Bon Dieû, pour sa même que Bon Dieu finie poussée zaute, et aprésant zaute tenté diinonde pour faire tout sorte pêchés.

D. — Mais toutes sa l'esprit là, quand même bon ou missant, Jesus-Christ na pas commandé zautre toutes?

R. — Oui Jésus—Christ commandée zaute toutes, et Ii gardée ses Anges pour veillée son jensse, pour diable na pas capable faire narien avec son jensse, nanque quand it donné permission.

D. — Qui vat divinie le Démon à la fin?

R. — Zaute encore dans la chaine aprésant pour pinie zaute avec plus grand punission dans jour de jugement.

D. — Quand vat vinie sa jour qui vat jigée nous, vous té dire qui nous le cor vat vinie vivant encore?

R. — A la fin dimonde Jésus-Christ vat dicende la haut la terre pour jigée toutes dimonde, dans sa temps là tout sa qui mort va levee.

D. — Qui vat faire avec dimonde quand zaute finie vivant encor?

R. — Jésus-Christ vat appelé zaute divant son chaise de jigement; là, sa qui bon avec sa qui mauvais vat rendie chaqu'in zaute compte avec li, pour conduite qui zaute été tinie dans sa monde ici en bas.

D. — Comment sa qui jiste vat tinie divant Jésus-Christ sa jour là?

R. — Sa qui jiste vat tinie avec licaire bien claire et léger, et avec contentement, comme zanfants Bon Dieu, pass qui zaute été faire la volonté de Bon Dieu, et zaute été tassée de sivrée exemple de Bon Dieu  même dans son sainteté.

D. — Et comment sa qui missant vat divinie divant Jésus-Christ?

R. — Sa qui missant vat tinie divant Jésus-Christ avec peur, et couverte avec la hônte, comme zanfants de diable, pass qui zaute té faire la volonté de diable, et zaute comme diable même dans son missanceté.

D. — Comment Jésus-Christ vat traité dimonde sa jour là?

R. — Li vat placée sa qui jiste à côté la main droit, et sa qui missant à gosse, ci ii vat condanée zaute comme devrée mérité.

D. Qui va faire avec sa qui missant?

R. — Sa qui missani va envoyée dans difeu dans l'Enfer avec zaute le côr et zaute nâme, pour zaute vat tourmentée et misaire avec diable, et avec sa qui missant pour toujour.

D. — Et qui va faire avec sa qui bon?

R. — Le Seigneur Jésus-Christ vat aménée sa qui bon avec li au ciele, avec zaute le côr et zaute nâme pour resté avec Bon Dieû et avec son sainte Anges, dans toutes sorte de piaisirs et bonheur pour toujour, (éternelment).

Réduit, le 13 Avril 1828.



[1] On nous saura gré de reproduire ici, dans son entier, un ouvrage devenu extrêmement rare et dont nous devons la communication à l'obligeance de notre conirère, M. le Capitaine Laray. (Note de la Rédaction.)


Retour au livre de l'auteur: Enrico Ferri Dernière mise à jour de cette page le mercredi 3 décembre 2008 8:29
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref