RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Léon Trotsky, JOURNAL D’EXIL.
Avant-propos de l'éditeur


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Léon Trotsky, JOURNAL D’EXIL. Traduit du russe par Gustave Aucouturier. The President and Fellows of Harvard College, 1958, 1976. Paris: Les Éditions Gallimard, 1960 et 1977, 224 pp. Collection Folio. Une édition numérique réalisée par Claude Ovtcharenko, bénévole, journaliste à la retraite, France.

Avant-propos de l'éditeur


Harvard University Press.

Harvard University Press a été en mesure de publier le Journal de 1935 et le Testament de 1940 parce que les manuscrits originaux de ces documents font partie de l’Archive de Trotsky, à Harvard Université Library, qui se compose des écrits postérieurs à la révolution russe qui ont pu être préservés. La présence de ces documents privés unique dans l’Archive de Trotsky et la permission de les publier sont dues à la veuve de l’auteur, Natalia Ivanovna Sedova Trotsky.

Le manuscrit du Journal se compose de trois cahiers. Le premier est un cahier ordinaire, du genre de ceux en usage chez les écoliers français. Le papier est blanc et réglé ; la couverture de couleur bleu sombre est cartonnée. Ce premier cahier mesure 21,9 cm sur 17,5 cm. Il va de la page un à cent trente-huit incluse du Journal manuscrit. Le second cahier est aussi un cahier d’écolier, de mêmes dimensions que le premier mais plus mince et de couverture cartonnée moins forte. Il est réglé comme le premier (bien qu’il soit intéressant de noter que Trotsky n’écrit pas sur les lignes qu’il ignore presque complètement). Il comprend les pages cent trente-neuf à cent quatre-vingt-quatre du Journal ; ces pages ne remplissent pas entièrement le second cahier dont un tiers est laissé en blanc. Ces deux cahiers furent achetés à Grenoble. Le troisième cahier est d’un type différent ; c’est un bloc à couverture d’un brun jaunâtre dont les pages sont de papier plutôt mince et perforées au sommet. Elles ne sont pas réglées. Ses dimensions sont 27,3 cm sur 21,3 cm. Il comprend les pages cent quatre-vingt-cinq à deux cent trois (la dernière) du Journal, qui prennent seulement un cinquième du bloc. Trotsky collait les coupures de journaux, lettres et autres documents imprimés ou manuscrits sur les pages de son Journal, indiquant habituellement les sources, de sa propre main, directement sur les coupures ou au-dessus.

Le Testament de 1940 est écrit sur du papier de bureau ordinaire (Hammermill Bond) et est, naturellement, non réglé. Les parties du Testament datées du 27 février 1940 sont écrites sur trois feuilles de ce papier, mesurant 28 cm sur 21,6 cm. Le post-scriptum du testament, daté du 3 mars 1940, est écrit que une quatrième feuille de même papier ; cette quatrième feuille a été réduite aux dimensions de 21,3 cm sur 19,7 cm.

Harvard University Press.


Retour à l'auteur: Léon Trotsky Dernière mise à jour de cette page le mercredi 4 juin 2014 8:24
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref