RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Discours prononcés le 12 septembre 1909 à Sarlat à l'inauguration de son monument (1909).
Préface


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Gabriel Tarde, Discours prononcés le 12 septembre 1909 à Sarlat à l'inauguration de son monument. (1909) Sarlat: Michelet, Imprimeur, 1909, 129 pp. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, bénévole, professeure retraitée de l'enseignement à l'école polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi.

Préface

Le dimanche 12 septembre 1909, la Ville de Sarlat fêtait la mémoire du philosophe et sociologue Gabriel Tarde, né dans ses murs le 12 mars 1843 et mort à Paris le 12 mai 1904. Elle inaugurait, dans le square du Palais de Justice, un beau groupe de marbre, œuvre dit statuaire Injalbert, de l'Académie des Beaux-Arts.

Dès le début de l'après-midi, une foule très considérable, où se pressait, parmi de nombreux étrangers, toute la population de la ville et des pays environnants, entourait l'estrade dressée en face du monument sous les ormeaux de la « Grande-Rigaudie ».

Sur cette estrade avaient pris place : M. Thamin, Recteur de l'Académie de Bordeaux, délégué par M. le Ministre de l'instruction publique pour présider cette fête ; M. Estellé, préfet de la Dordogne ; M. Sarrazin, maire de Sarlat, député ; M. le docteur Peyrot, sénateur de la Dordogne ; M. Guillier, sénateur de la Dordogne ;

M. Espinas, de l'Institut, professeur à la Faculté des Lettres de l'Université de Paris ; M Louis Léger, de l'Institut, professeur au Collège de France ; M. Charles Benoist, de l'Institut, député de Paris, professeur à l'École des Sciences politiques ; M. Injalbert, de l'Institut, professeur à l'École des Beaux-Arts ; M. Fernand Faure, professeur à la Faculté de Droit de l'Université de Paris, directeur de la Revue Politique et Parlementaire ; M. le docteur Lacassagne, professeur à la Faculté de médecine de l'Université de Lyon ; M. Emmanuel Lasserre, conseiller à la Cour d'Appel de Bordeaux ;

M. André Déjean, maître des requêtes au Conseil d'État, chef de Cabinet die Sous-Secrétaire d'État à la Guerre ; M. Tavéra, sous-préfet de Sarlat ; MM. Jouanaud et Cheyron, adjoints au maire de Sarlat ; MM. les Membres du Conseil municipal ; M. Michelot, juge à Sarlat ; M. Garrigou, juge d'instruction à Sarlat ; Cameil, substitut du Procureur de la République à Sarlat ; M. Jean de Boysson, bâtonnier de l'Ordre des Avocats de Sarlat ; MM. Carles et André Toulemon, avocats à Sarlat ; MM. Toulemon, Arlet, Gibert, Chouzenoux, Lasfargues, avoués à Sarlat ; MM. Teilliet, Valery, Valette, notaires ; M. Lagrange, architecte départemental ;

M. le marquis de Fayolle, président de la Société Historique et archéologique du Périgord ; M. le marquis de Maleville ; M. le comte de Sainte-Aulaire, conseiller d'ambassade ; MM. Baptiste Carvès, Richard de Boysson, Louis Watelin, délégués par la Société Historique et archéologique du Périgord ; M. le comte Henri de Maleville, ministre plénipotentiaire ; M. Antoine Lascoux ; M. A. de Lacrousille, avocat à Périgueux, délégué par l'École félibréenne du Périgord ; M. le vicomte Armand de Prin ; M. Robin de Saint-Amant ; M. Playoult, trésorier du Comité sarladais du monument Tarde ; M. Payeur, professeur de philosophie au Collège de Sarlat ; M. Fargues, principal du Collège de Sarlat ; M. le docteur Franc ; M. Nouailhac, conservateur des hypothèques ; M. J. J. Escande, chef du secrétariat de la Sous-Préfecture ;

Mme Bertrand Roux ; M. Gabriel Roux, juge d'instruction à Marmande ; M. de Rivals de Boussac ; Mme Max Roux ; M. et Mme Jules Roux ; M. et Mme Chastel ; M. et Mme Dauphin ; Mme et Mlles Charles Benoist ; Mme Portet-Lavigerie ; Mlle Lacassagne ; Mlle Renée du Minil, sociétaire de la Comédie française ;

Mme de Tarde ;
MM. Alfred et Guillaume de Tarde.


Retour à l'ouvrage de l'auteur: Gabriel Tarde Dernière mise à jour de cette page le vendredi 13 juin 2008 13:21
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur sociologie au Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref