RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Herbert Spencer, Autobiographie. Naissance de l'évolutionisme libéral (1889)

Avant-propos, de Hery de Varigny (1907)


Une édition électronique réalisée à partir du livre d’Herbert Spencer, Naissance de l’évolutionnisme libéral (1889). Traduction française de Henry de Varigny, 1907.


AVANT-PROPOS

Par Henry de Varigny, 1907



An Autobiography (Williams et Norgate, Londres) forme deux volumes contenant ensemble, 1098 pages. L'ouvrage avait à peine parti qu'il nous sembla opportun, à M. Félix Alcan, l'éditeur habituel, presque attitré, de Spencer, en France, et a moi-même, d'en donner une édition française. Mais nous tombâmes d'accord, aussi, sur ce fait qu'il y a, dans An Autobiography, de nombreuses pages qui n'ont pour le lecteur fran-çais qu'un intérêt secondaire. Comme on le verra, Herbert Spencer ne tenait pas long-temps en place : innombrables sont ses déplacements et excursions en Angleterre, dus presque tous au besoin de se reposer, de changer d'air, et de trouver auprès d'amis dévoués la vie, familiale et sociale, qui lui était si nécessaire.

Le récit de ces déplacements petit intéresser le publie anglais, familier avec les localités citées et décrites ; il ne peut en faire autant pour le public français. D'autres passages encore toucheraient peu ce dernier; enfin, il est des pages qui ne sont intelli-gibles que pour les spécialistes : celles où Spencer réédite des notes de mécanique ou de mathématiques, ou donne un aperçu de quelques-unes de ses inventions.

Nous avons donc demandé aux exécuteurs testamentaires d'Herbert Spencer d'au-to-riser une édition française abrégée. Ils y ont consenti : de là les pages qui suivent.

Il a été supprimé la moitié environ du texte original : cette moitié étant ou bien simplement omise, ou, et plus souvent, brièvement résumée en un texte plus petit. Le texte traduit est en gros caractères, sauf quelques passages, oui encore des lettres, qui d'ailleurs sont placés entre guillemets pour empêcher toute confusion entre ce qui a été traduit et ce qui a été abrégé et adapté.

Le traducteur est seul responsable du choix qui a été fait. Il a pensé que ce qui intéresserait le plus les amis et les admirateurs français de Spencer, ce seraient, d'un côté les pages relatives à la formation, à l'évolution et au développement de la pensée du philosophe ; de l'autre, les pages qui permettent le mieux de faire connaissance avec la nature morale de l'homme, lequel était peu connu.

Il sera donc seul à blâmer si l'œuvre ne donne pas au lecteur ce qu'en attend ce dernier : et sa peine sera double, car il n'aura pas seulement failli à un mandat ; il aura encore le chagrin d'avoir à échoué en une circonstance où, par respect et par admiration pour celui qui n'est plus, il tenait tout particulièrement à ne pas être le traître qu'est si souvent le traducteur.

HENRY DE VARIGNY.
1907.

Retour à l'ouvrage de l'auteur: Herbert Spencer Dernière mise à jour de cette page le Mercredi 22 mai 2002 08:16
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref