RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Le socialisme et le mouvement social au XIXe siècle (1898)
Tableau chronologique: 1750-1896


Un édition numérique réalisée à partir du livre de Werner Sombart, économiste allement, (1863-1941) Le socialisme et le mouvement social au XIXe siècle. Paris: V. Giard et E. Brière, libraires-éditeurs, 1898, 189 pages. Un document produit en version numérique par Serge D’Agostino, bénévole, professeur de sciences économiques et sociales en France.

Tableau chronologique: 1750-1896

Cette table constitue la première tentative faite pour réunir dans un synchronisme les dates principales du mouvement social moderne, c'est-à-dire en définitive du mouvement prolétarien, d'abord en ce qui concerne les grands États (Angleterre, France, Allemagne), puis dans les manifestations internationales de l'activité ouvrière. On a signalé en outre - et indiqué en gros caractères - les événements principaux qui marquent l'évolution du capitalisme et de la législation sociale en tant que leur rapport au mouvement ouvrier est celui de cause à effet.

Années

Angleterre

France

Allemagne

International

1750-1800

DÉCOUVERTES DÉCISIVES des machines industrielles modernes : 1764-1771, machine à filer ; 1778, la méthode du puddlage ; 1785-1790, le métier mécanique ; 1790, la machine à vapeur ; 1799, la machine à papier. Développement rapide des grands centres industriels.

Destruction des machines et des fabriques par les ouvriers ; les pétitions en vue de faire interdire par une loi les machines et les fabriques, et de conserver, voire - d'introduire à nouveau le statut d'Elisabeth.

LOIS POUR LA PROTECTION DES MACHINES.

1776

ADAM SMITH{1723-1790), WEALTH OF NATION.

1796

La conspiration de Baboeuf ou « des Égaux ».

1800

Robert Owen (1771-1858) ; principaux ouvrages : A new view of Society ; Book of the new moral world ; prend la direction des fabriques de Dale à Lanark.

LOI DRACONIENNE CONTRE LES COALITIONS, COMPRENANT

LES ANCIENNES INTERDICTIONS

1808

Publication du premier ouvrage de Charles Fourier (1772-1837).
Théorie des quatre mouvements.
Théorie de l'unité universelle, 1822.
Le nouveau monde industriel, 1824

1813-1814

ABOLITION DÉFINITIVE DU STATUT D'ELISABETH

1815-1832

Le prolétariat lutte pour la conquête de la liberté civique

1819

LE « SAVANNAH » ARRIVE A LIVERPOOL

1821

Publication de l'oeuvre principale de Saint-Simon (1760-1825). Du système industriel.

1825

LOI PLUS LIBÉRALE SUR LES COALITIONS.

Première période du développement des syndicats.

1825 : Nouveau christianisme.

1830

INAUGURATION DU CHEMIN DE FER FR MACHESTER À LIVERPOOL

1830-1848

ROYAUTÉ DE JUILLET.
RAPIDE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE.
« Enrichissez-vous, messieurs ».

1830-1832

L'agitation des disciples de Saint-Simon, Bazard et Enfantin.

1831

Soulèvement des ouvriers de la soie à Lyon.

« Vivre en travaillant ou mourir en combattant »

1834

Robert Owen conçoit le « Grand national consolidated trade Union »

1836

Commencement de la  « période publiciste » avec Victor Considérant ;

Apparition des socialistes chrétiens (Lamennais) ; le « Communisme icarien » de Cabet (Voyage en Icarie 1840).

Début du mouvement des associations économiques (Buchez, né en 1796)

1837-1838

L'agitation chartiste.
Lovett, Feargus O'Connor

1839

La période de production pour Th. Carlyle (Past and present, 1843) et pour les socialistes chrétiens (Ch. Kingsley, Th. Hughes, J. D. Maurice).

Louis Blanc ({813-1882), « Organisation du travail ».

1840

L'APPLICATION DU PENNY-PORTO DE ROWLAND HILL.

PREMIÈRE APPLICATION DU TÉLÉGRAPHE AUX ÇHEMINS DE FER ANGLAIS.

L'esprit de club et de conspiration anarchiste communiste atteint son maximum dans la « société des travailleurs  égalitaires ».
Proudhon (1809-1861». « Qu'est ce que la propriété? »

CREATION DU ZOLLVEREIN ALLEMAND. DEBUTS DE L'INDUSTRIE NATIONALE.

La « jeune Allemagne » en Suisse.

« La ligue des Justes » et son comité central à Londres depuis 1840.

1844

Les pionniers de Rochdale.

Désordres provoqués par les tisseurs à Langenbielau et à Peterswaladau ; manifestations ouvrières à Breslau, à Wafmbrunn, etc.

1847

La « ligue des justes » se transforme en la « ligue des communistes » et prend comme programme le manifeste du parti communiste rédigé par Karl Marx (1818-1883) et Frédéric Engel (1818-1895). « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! »

1848

La révolution de Février.
Les représentants du prolétariat dans le gouvernement provisoire : Louis Blanc et Albert.
Les 23 et 24 Juin : insurrection de Juin. Le prolétariat vaincu dans la guerre de rues.

1850-1880

MONOPOLE INDUSTRIEL DE L'ANGLETERRE SUR LE MARCHÉ MONDIAL.

Rapide développement des syndicats.

Agitation communiste de Karl Marx et de ses disciples dans les provinces rhénanes (Neue Rheinishe Zeitung,1,VI.58-19,V,49).
Le mouvement ouvrier allemand se met à la remorque de la petite bourgeoisie industrielle. Stéphan Born, W. Weitling.

1850-1856

MESURES SÉVÈRES PRISES PAR LES DIFFÉRENTS ÉTATS ALLEMANDS POUR ÉTOUFFER L'AGITATION OUVRIÈRE.

Débuts des associations et des cercles d'études ouvriers progressistes (Schultze-Delitsch).

1851-1854

LÉGISLATION SÉVÈRE DE NAPOLÉON III EN VUE DE RÉPRIMER TOUTE AGITATION SOCIALE.

1851

Fondation de la société des « constructeurs de machines fusionnés ».

PREMIÈRE EXPOSITION UNIVERSELLE À LONDRES.

1852

La « Ligue des communistes » se dissout.

1862

La députation ouvrière de Leipzig chez les chefs de la Société Nationale à Berlin. « Membres honoraires ».

1863

Ferdinand Lassalle (1825-1864).

1858, Héraclite l'obscur ; 1861, Système des droits acquis.

1, III. « Lettre ouverte au comité central formé en vue de convoquer un congrès général des ouvriers allemands à Leipzig ».

23, V. Lassalle fonde l'association générale des ouvriers allemands.

Scission après la mort de Lassalle en deux ligues (B.Becker, J.-B. von Schveitzer) et (comtesse Hatzfeld).

1864

Fondation de l'Association internationale des travailleurs par les délégués des différentes nations venus à Londres à l'occasion de l'exposition universelle. L'adresse inaugurale et les statuts rédigés par Marx. Celui-ci reste le chef occulte de « l'Internationale » dont « le conseil général » a son siège à Londres.

1865

Débuts du mouvement syndical : ouvriers des tabacs.
En 1866, les typographes.

1867

BISMARCK OCTROIE LE SUFFRAGE UNIVERSEL, NON CENSITAIRE, AVEC VOTE SECRET ET AU PREMIER DEGRÉ.

Publication du premier volume du « Capital » de Karl Marx.

1868

Fondation de « l'Alliance internationale de la démocratie sociale » par Michel Bakounine(1814-1876} avec des tendances anarchistes en opposition avec l'Internationale marxiste.

1869

LÉGISLATION INDUSTRIELLE LIBÉRALE POUR L'EMPIRE ALLEMAND.
RAPIDE DÉVELOPPEMENT DU CAPITALISME, SURTOUT APRÈS LA GUERRE.
Fondation du « Parti ouvrier démocrate socialiste » au Congrès d'Eisenach : les « Honnêtes ».

1871

LE TRADE-UNIONS ACT, COMPLÉTÉ EN !875, LÉGALISE LE MOUVEMENT SYNDICAL.

La commune de Paris.

Aug. Bebel (né 1840), W. Liebknecht (né 1826).
Fondation de la Fédération des syndicats de Hirsch-Dunker.

1872

L'assemblée générale des sociétés catholiques décide de prendre part au mouvement social en se plaçant sur 1e terrain catholique.

Congrès de l'A.I.T. à la Haye. Exclusion de Bakounine et de ses partisans. Ceux-ci trouvent pendant un certain temps un appui dans la Fédération jurassienne.
Transfert du conseil général à New- York.

1875

Fusion des Lassalliens et des Eisenachiens au congrès de Gotha. Le programme de Gotha est un compromis.

1876

Premier congrès ouvrier à Paris.

1877

L'A.S.T. se dissout officiellement.

Congrès « mondial » de Gand. La tentative pour réconcilier les bakouninistes et les marxistes échoue.
L' « Union générale du socialisme international », que les marxistes décident d'organiser, reste sans importance.

1878-1890

LOIS CONTRE LES SOCIALISTES.
Destruction des organisations ouvrières. Le centre de l'agitation est transporté à l'étranger (le « social democrat », à Zurich et à Londres).

1878

Stoecker fonde un parti conservateur socialiste chrétien.

1879

Le congrès ouvrier de Marseille donne pour la première fois la prépondérance aux collectivistes.

1880

Le congrès ouvrier du Havre. Scission entre les modérés et les avancés. Ces derniers se constituent en « parti ouvrier socialiste révolutionnaire ».

1881

Fondation de la Social democratic federation, adhérente au marxisme.

Scission au congrès de St Etienne entre possibilistes et guesdistes. Les premiers se scindent de nouveau en Broussistes (Fédération des Travailleurs socialistes de France), en Marxistes et en Allemanistes (parti ouvrier socialiste révolutionnaire).

1883

Fondation de la Fabian Sociely.

L'ASSURANCE OUVRIÈRE OBLIGATOIRE PAR L'ÉTAT : ASSURANCE EN CAS DE MALADIE ; 1884 : ASSURANCE CONTRE LES ACCIDENTS ;
1890 : ASSURANCE CONTRE L'INVALIDITÉ ET LA VIEILLESSE.

1884

NOUVELLE LOI SUR LES SYNDICATS, FAVORISANT LE DÉVELOPPEMENT DU MOUVEMENT SYNDICAL

1885

Benoît Malon fonde la Société d'économie sociale qui devient le centre des socialistes « indépendants » (parti socialiste indépendant).

1886

Fondation de la Fédération des syndicats au congrès de Lyon.

1887

Début du Néo-Unionisme.du. mouvement syndical parti des couches profondes de la classe ouvrière avec tendance socialiste.
John Burns, Tom Mann, Keir Hardie.

Ouverture de la Bourse du travail à Paris.

1889

Deux congrès internationaux organisés à Paris par les possibilistes et les guesdistes proclament la journée légale de huit heures, le mot d'ordre du prolétariat et le 1er mai, la fête ouvrière.

1890

Le congrès syndical de Liverpool se prononce par 193 voix contre 155 pour la journée de huit heures légale.

Pour la première fois le 1er Mai se célèbre chez tous les peuples civilisés :
Premier congrès international des mineurs à Jolimont.
Conférence internationale pour la protection ouvrière convoquée par Guillaume II ; 13 États sont représentés.

1891

Nouveau programme de la démocratie socialiste fondé sur une base strictement marxiste, dit programme d'Erfurt.
Les socialistes indépendants se séparent de la démocratie socialiste à cause de leurs tendances anarchistes.

Ile Congrès ouvrier international à Bruxelles.
Expulsion des anarchistes.
L'Encyclique de Léon XIII « Rerum novarum » formule le pro gramme de tout le mouvement catholique social.

1892

Le congrès socialiste de Marseille adopte un programme agraire avec tendances petites paysannes.

Premier congrès général des syndicats à Halberstadt.

1893

Premier congrès de la Fédération des bourses du travail.

La démocratie socialiste sort des élections au Reichstag comme le parti le plus fort de l'Allemagne avec 1786738 suffrages.

IIIe Congrès ouvrier international à Zurich. Les syndicats anglais siègent officiellement parmi les socialistes du continent.

1894

Commencement de l'agitation démocrate-chrétienne du pasteur Naumann (Die Hilfe, le Secours).

Premier congrès international de « l'industrie textile » à Manchester.
IVe Congrès international à Londres.

1896

Au congrès syndical de Norwich, la majorité se déclare en faveur de la socialisation des moyens de production.


Retour ay texte de l'auteur: Werner Sombart, économiste allemand (1863-1941) Dernière mise à jour de cette page le Jeudi 11 août 2005 13:38
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref