RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Eugène Revert, 1895-1957
géographe français



Biographie


Né à Alençon en 1895, Eugène Revert rentre à l'école Normale en 1916. Mobilisé jusqu'en 1919, agrégé en 1921, il part aussitôt pour l'université d'Helsonfors en Finlande son premier centre de voyage. Quatre ans plus tard il se retrouve en Syrie ou il souhaite étudier les origines chrétiennes. En 1926 il reprend de nouveaux horizons, vers les Antilles et singulièrement la Martinique. Il enseigne l'histoire et la géographie au lycée Schoelcher de 1927 à 1932. Parallèlement il assiste en tant qu'attaché à l'observatoire du Morne des Cadets à l'éruption de 1929 de la montagne Pelée et note tout ce qu'il peut voir. Il revient en Martinique en 1937 pour occuper les fonctions directeur de l'enseignement jusqu'en 1941.

Féru d'archéologie, il mène de front inspections professionnelles et fouilles précolombiennes, dont les objets sont aujourd'hui au Musée de l'Homme. Chargé de mission par le Musée de l'Homme il effectue des fouilles en 1939-1940 sur les principaux sites de l'Anse Belleville (Prêcheur), de Paquemar (Vauclin) et de Vivé (Lorrain) en compagnie du Père Delawarde. Il réalise également durant ce séjour nombre de reportages photos immortalisant la réalité géographique, économique et humaine de cette époque.

A son retour en France, il se consacre à ses thèses de doctorat dont le sujet est la Martinique et publie en 1949 La Martinique étude géographique, couronnée d'un prix par l'académie des sciences. En 1953 il est nommé directeur général de l'enseignement au ministère de la France d'Outre-Mer. Mais sa santé devenue médiocre, il reprend en avril 1957 une chaire de géographie à la faculté de Caen. Il décède quelques mois plus tard le 23 novembre 1957.

Source: Archives photographiques conservées dans le département de la Martinique. [EN LIGNE] Page consultée le 4 décembre 2008.


Retour à l'auteur: Franz Boas (1858-1942) Dernière mise à jour de cette page le jeudi 4 décembre 2008 10:58
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref