RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Structure et fonction (1924-1952)
Quelques définitions utilisées dans le texte
(pp 311 à 316 du livre)


Une édition électronique réalisée à partir du livre de A.R. Radcliffe-Brown (1924-1949), Structure et fonction dans la société primitive. Paris : Éditions de Minuit, 1972, 317 pages. Collection : Points Sciences humaines.

Adaptation (ajustement) :

Un organisme vivant n'existe et ne persévère dans l'existence que s'il est adapté de façon interne et externe. La première dépend de l'ajustement des organes variés et de leur activité afin que les différents processus physiologiques constituent un système qui fonctionne de façon continue et par lequel se maintient la vie de l'organisme. La deuxième est celle de l'organisme à l'environnement dans lequel il vit. Cette distinction ne vise que des aspects du système adaptatif (1952).

Anthropologie sociale :

Branche de la sociologie comparative qui étudie les peuples qu'on appelle primitifs ou arriérés.

Étude théorique comparative des formes de la vie sociale chez les primitifs (1952).

Science naturelle théorique de la société humaine : elle étudie les phénomènes sociaux par des méthodes essentiellement semblables à celles employées dans les sciences physiques et biologiques (1948).

Étude de la structure sociale (1940).


Bilatéralisme :

Dans toute société, qu'elle soit primitive on évoluée, la parenté est nécessairement bilatérale (1924).

Compréhension :
La compréhension des sociétés humaines dépend de la recherche systématique des relations existant entre les traits distinctifs de la vie sociale. La compréhension théorique d'une institution consiste à la concevoir comme un élément d'un système d'un certain type à l'intérieur duquel elle possède une fonction (1952).
Croyance :
Justification et rationnalisation du rite. Expressions symboliques des sentiments, les actions ou le besoin d'actions déterminent ou gouvernent les croyances (1945).
Culture :
Processus par lequel une personne acquiert, au contact d'autres personnes ou d'objets comme les livres ou les oeuvres d'art, des connaissances, des idées, des croyances, des goûts, des sentiments. L'adaptation culturelle est le processus social par lequel un individu acquiert des habitudes et des caractéristiques mentales qui lui permettent d'occuper une place dans la vie sociale et le rendent apte à participer a ses activités (1952).
Dépendance :

Ce qui fait de l'homme un animal social n'est pas l'instinct du troupeau, mais le sens de la dépendance sous toutes ses formes. Il a toujours deux aspects : nous pouvons faire face à la vie, à ses chances et à ses difficultés quand nous savons qu'il y a des puissances, des forces et des possibilités sur lesquelles nous pouvons compter, mais nous devons soumettre notre conduite à l'autorité des règles qui nous sont imposées (1945).

Droit :

Il y a trois types principaux de droits : 1) les droits sur une personne qui lui imposent un ou plusieurs devoirs ; 2) les droits sur une personne qui imposent des devoirs à toutes les autres personnes à l'égard de cette personne en particulier ; 3) les droits sur une chose qui imposent des devoirs aux autres personnes en relation avec cette chose (1935).

Le terme de droit désigne la plupart, sinon la totalité, des processus de contrôle social. Au sens restreint, le terme désigne le contrôle social par l'application systématique de la force dune société organisée politiquement (1933).

Dynamique sociale :

Science des conditions de changement des formes de la vie sociale (1952).

Économie :

Le système économique est : 1) un mécanisme par lequel les biens de toute nature et en toute quantité sont produits, transportés, transférés, utilisés ; 2) un jeu de relations entre des personnes et des groupes qui maintient cet échange ou cette circulation de biens ou de services et est maintenu par lui (1940).

Ethnographie :

Mode de recherche idiographique dont le but est de décrire les peuples primitifs et leur vie sociale par l'observation directe (1952).

Évolution :

La théorie de l'évolution organique et supraorganique (sociale) peut se ramener à deux propositions essentielles : 1) J'affirmation du processus de diversification (un petit nombre de formes originelles donne naissance à un grand nombre de formes différentes) ; 2) l'affirmation du processus de complexification (des formes de structure et d'organisation plus complètes sont sorties de formes plus simples (1952).

Fonction sociale :

Ce concept définit la relation existante entre la structure sociale et les processus de la vie sociale (1952).

La fonction d'une institution sociale est la correspondance entre cette institution et les besoins de l'organisme social. La fonction sociale d'un mode d'activité ou de pensée socialement normalisées est sa relation à la structure sociale, à l'existence et à la permanence de laquelle il apporte une certaine contribution (1935).

Forme structurale :

Se distingue de la structure. Alors que la stucture comme réalité concrète existant réellement et observable directement se renouvelle constamment, la forme structurale peut rester relativement constante sur une période de temps plus ou moins longue (1940).

Histoire :

Étude des documents et des monuments du passé, même le plus proche, constituée essentiellement par des recherches idiographiques (1952).

Horde:

Ensemble de personnes qui possèdent conjointement, occupent et exploitent une zone déterminée de terrains (1924).

Instinct :

La cohésion des sociétés animales dépend de l'instinct, celle des sociétés humaines dépend de l'efficacité des symboles (1939).

Institution :

Norme de conduite établie et reconnue comme telle par un groupe social distinct (classe) dont elle est par là même une institution (1952).

Interdiction :

Une interdiction rituelle est une règle de comportement associée à la croyance qu'une infraction aboutirait à un changement indésirable dans le statut rituel de la personne qui transgresse la règle (1939).

Lévirat :

A sa mort, tous les droits qu'un homme avait sur sa femme et sur ses enfants encore jeunes sont transmis à son plus jeune frère ou, s'il n'en a pas, à un cousin agnatique (1924).

Matriarcat :

Une société est dite matriarcale lorsque la descendance, l'héritage, la succession se font selon la lignée des femmes, lorsque le mariage est matrilocal (le mari vient habiter dans la maison de sa femme) et lorsque l'autorité sur les enfants est exercée par les parents de la mère (1924).

Norme (modèle):

Toute relation sociale implique que la conduite des personnes dans leurs interactions réciproques soit gouvernée par des normes, des règles ou des modèles. Les institutions sont des normes établies dans une forme particulière de la vie sociale (1952).

Patriarcat :

On peut appeler patriarcale une société dans laquelle la descendance est patrilinéaire (les enfants appartiennent au groupe du père), où le mariage est patrilocal (l'épouse vient habiter dans le groupe local du mari), où l'héritage des biens et la succession dans le rang social se font selon la lignée masculine et où l'autorité sur les membres de la famille est entre les mains du père ou de ses parents (1924).

Personne (personnalité) :

La personnalité sociale est la position occupée par un être humain dans une structure sociale complexe formée par toutes les relations sociales qu'il entretient avec les autres (1940).

Processus de la vie sociale :

Multitude d'actions et d'interactions des êtres humains agissant individuellement ou en rapport avec les autres, c'est-à-dire en groupes. La fonction définit les relations du processus et de la structure (1952).

Propriété :

Ensemble de droits sur les personnes et sur les choses, avec les devoirs qu'ils impliquent (1924).

Rite (rituel) :
Ensemble d'observances positives et négatives, d'abstentions et d'actions entraînées par la religion ou le culte religieux. Il existe une relation rituelle toutes les fois qu'une société impose à ses membres envers un objet une attitude déterminée qui entraîne un certain respect exprimé dans un mode traditionnel de comportement à l'égard de cet objet (1939).

Rôle :

Position d'une personne à l'intérieur d'une organisation (1952).
Sanction :

Une sanction est une réaction manifestée par une société ou par un nombre considérable de ses membres à un mode de comportement approuvé (sanction positive) ou désapprouvé (sanction négative) (1933).

Sib (sibling) :

Dans les communautés teutoniques, ensemble des parents maternels et paternels d'un homme, que la parenté, jusqu'à un certain degré, s'établisse par les hommes ou par les femmes (1924).

Sociologie comparative :

Étude théorique ou nomothétique dont le but est de nous amener à des généralisations acceptables. Elle doit faire la théorie de la permanence et des changements des formes de la vie sociale (1952).

Sororat :

Institution selon laquelle un homme doit épouser la plus jeune sœur de sa femme au cas où celle-ci mourrait (1924).

Statique sociale :

Science des conditions d'existence des sociétés, des systèmes sociaux, des formes de la vie sociale. Elle recherche la nature de la cohérence d'une forme de la vie sociale (1952).

Statut :

Totalité des droits et des devoirs d'un individu reconnus dans les lois et les coutumes de la société à laquelle il appartient (1941).

Structure :

La structure est une disposition ordonnée de parties ou d'éléments la composant. Les éléments de la structure sociale sont des personnes, des êtres humains, considérés non comme des organismes mais comme occupant une place dans la structure sociale (1952).

La structure sociale désigne le réseau complexe de relations sociales existant réellement et unissant des êtres humains individuels dans un certain environnement naturel (1940).

Symbole

Expression d'une signification (1939).

Système

Un système social est caractérisé par l'existence dans une forme particulière de vie sociale de relations d'interconnection et d'interdépendance entre ses divers traits distinctifs (1952).

Système de parenté :

Dans une société donnée, nous pouvons isoler conceptuellement, sinon réellement, un ensemble déterminé d'actions et d'interactions entre des personnes se définissant par des relations de parenté ou de mariage ; dans une société particulière ces relations sont liées de telle sorte que nous pouvons en donner une description analytique générale qui les constitue en système (1952).

Un système de parenté est un réseau de relations sociales d'un type exactement défini et constituant une partie de ce réseau total es relations sociales appelées « structure sociale » (1941).

Tabou :

Évitement ou interdiction rituels (1939). Voir Interdiction.

Technique :

Dans toute activité technique, la position adéquate du but d'un acte particulier ou d'une série d'actes constitue en ellemême une explication suffisante, par opposition aux actes rituels qui comportent un élément expressif ou symbolique (1939).

Théorie :

Schéma d'interprétation appliqué ou applicable à la compréhension d'un phénomène appartenant à une classe déterminée. Ensemble de concepts analytiques qui doivent être définis avec clarté par référence à la réalité concrète et qui doivent être liés entre eux par des rapports logiques (1952).

Totémisme :

Désigne toutes les situations dans lesquelles une société est divisée en groupes et où existe une relation particulière entre chaque groupe et une ou plusieurs classes d'objets, qui sont habituellement des espèces naturelles, des animaux ou des plantes mais peuvent être à l'occasion des objets artificiels ou des parties d'un animal. Dans un sens plus étroit, le totémisme désigne les cas dans lesquels les groupes en question sont des clans, c'est-à-dire des groupes exogames dont tous les membres sont considérés comme liés par une descendance unilinéaire (1929).

Unité fonctionnelle :

Condition par laquelle toutes les parties du système social collaborent avec un degré suffisant d'harmonie ou de cohérence internes, c'est-à-dire sans produire des conflits persistants ne pouvant être ni résolus ni régularisés (1935).

Valeur :

Relation entre un sujet et un objet. La valeur rituelle est une expression que Radcliffe-Brown propose de substituer à celles de « sacré », « saint », « impur ». Est revêtue d'une valeur rituelle toute chose (personne, chose matérielle, lieu, mot, nom, etc.) qui est l'objet d'un évitement rituel ou tabou (1939).

Vie :

Processus qui maintient la permanence structurale de l'organisme. La vie sociale de la communauté est le fonctionnement de la structure sociale (1935).

Retour à l'auteur: Radcliffe-Brown Dernière mise à jour de cette page le samedi 8 avril 2006 7:11
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref