RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

De la réhabilitation de la race noire par la République d'Haïti. (1898)
Hannibal Price: notice biographique et littéraire


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Hannibal Price, De la réhabilitation de la race noire par la République d'Haïti. (1893) Première édition, 1898. Port-au-Prince, Haïti: Les Éditions Fardin, 2012, 732 pp. Une édition numérique en voie de réalisation par Anderson Layann PIERRE, bénévole, étudiant en communication à la Faculté des sciences humaines de l'Université d'État d'Haïti.

[a]

Hannibal PRICE (1841-1893)

Notice biographique et littéraire

Né à Jacmel en 1843 Hannibal Price mourut à Brooklyn en 1893. Il fit ses études primaires dans sa ville natale sous la direction de Monsieur Venance Barbeyer, un ancien marin devenu instituteur, et quitta l'école à l'âge de quatorze ans. Il entra tout de suite dans le vie active et fut tour à tour commerçant, agriculteur, industriel, comblant par un labeur opiniâtre les lacunes de son instruction. Poussé par son ardent patriotisme et son attachement aux idées libérales à s'occuper de politique militante, il se présenta aux élections législatives de 1876 et fut envoyé à la Chambre des députés dont il devint le président. Banni une première fois par le gouvernement de Domingue, il connut de nouveau l'exil après les événements du 20 juin 1879. Il passa de nombreuses années à Panama, où sa connaissance pratique des affaires lui avait assuré une excellente situation dans les bureaux de la Compagnie Française présidée par Ferdinand de Lesseps. Il fut nommé en 1890 par le Président Hyppolyte Ministre d'Haïti à Washington où il resta trois ans.

Hannibal Price a écrit une « Études sur les finances et l’économie des nations », en deux volumes, dont le premier seulement a été publié. Son « Rapport sur les travaux de la Première conférence Panaméricaine » est un travail de grande valeur qu'il eut la bonne idée de faire paraître en brochure. Son œuvre capitale « De la réhabilitation de la Race Noire par la République d'Haïti », fut éditée en 1899 par ses héritiers (Imprimerie Verrolot, Port-au-Prince)

[b]

L'ouvrage posthume d'Hannibal Price fit une profonde impression sur la jeunesse studieuse de 1900 parce qu'il aborde, avec sincérité et courage, les problèmes essentiels de la société haïtienne.

Dans la première partie de son livre, l'auteur, en posant le principe d'identité de l'homme dans la diversité des races, en arrive par la nature même de son sujet, à examiner certaines de ces questions qui tourmenteront éternellement la conscience humaine: « Pourquoi sommes-nous ? D'où venons-nous ? Où allons-nous ? ». Si la philosophie en est pas très neuve, l'écrivain ne se proposant pas de créer un système, il passe néanmoins un grand souffle évangélique qui rappelle les plus belles pages de Tolstoï. Mais, c'est en étudiant dans la deuxième partie, la place que notre pays occupe dans le monde et le rôle qu'il y doit jouer que M. Price émet sur notre état social des vérités bonnes à répandre.

Qu'avons-nous été dans le passé ? Quel usage avons-nous fait de la liberté et de l'indépendance si chèrement acquises? Dans quelle mesure subissons-nous encore l'influence de nos anciens maîtres de France ou de nos ancêtres d'Afrique ? L'acte du premier janvier 1804, en nous affranchissant de l'esclavage du corps, nous a-t-il, par une sorte de vertu magique, débarrassés du même coup de toute servitude morale ? Quelles sont nos institutions où se peut constater la survivance de l'esprit africain ou celle de l'esprit français ? La société haïtienne a-t-elle évolué ou rétrogradé ? Quelles causes ont nui à son développement ou hâté sa marche vers le progrès ?... Telles sont les questions que pose Monsieur Price et auxquelles il répond avec un sens très avisé [c] de l'histoire, une connaissance pratique des lois qui président à la vie des sociétés, une vue bien nette des besoins de la société haïtienne, et toujours dans une langue claire, rapide, et qui tantôt raconte simplement des anecdotes spirituelles, ou fixent d'une façon piquante un trait de mœurs finement observé, tantôt s'élève à la véritable éloquence lorsque l'auteur noua rappelle les faits glorieux de notre histoire et nous indique les hautes destinées que nous réserve l'avenir

L'une des questions les plus irritantes de la vie haïtienne, est celle du préjugé de couleur. Monsieur Price l'attaque vigoureusement, à l'extérieur comme à l'intérieur. Appelant à son aide la science et l'histoire il fait la guerre à l'immonde passion en des pages vibrantes où éclate son indignation éloquente. De telles pages devraient pouvoir être lues de tous les Haïtiens s'ils savaient tous lire. Mais ils ne savent pas tous lire, hélas! Les idées émises par de grands penseurs ou de grands patriotes n'arrivent au peuple que par de lentes infiltrations et lorsque le mal qu'elles auraient prévenu a déjà fait son œuvre néfaste. À l'envoyé français qui venait lui proposer des honneurs et de l'or s'il consentait à se remettre au service du Roi de France, Pétion montra les nombreux citoyens présents à l'entrevue, et lui dit : « Voici le peuple. C'est lui le maître. C'est à lui qu'il faut parler »

C'est ce peuple, ce souverain, qu'il faut éduquer pour qu'il éloigne de son esprit et de son cœur les idées fausses et les sentiments abjectes : telle est la conclusion de ce grand livre, qui place Hannibal Price parmi les bienfaiteurs de la nation Haïtienne [1]

[d]


[1] Extrait de « Les écrivains Haïtiens » tome I pp.98 à 100, de Dantès Bellegarde, 1958.


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le lundi 1 janvier 2018 15:30
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref