Auguste Bebel (1891), La femme et le socialisme. Traduit de l'Allemand par Henri Bavé


 

RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Louis Halphen, La fin du moyen âge.
Tome I. La désagrégation du monde médiéval (1285-1453)
. (1931)

Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Henri Pirenne, Augustin Renaudet, Edward Perroy, Marcel Handelsman, Louis Halphen, La fin du moyen âge. Tome I. La désagrégation du monde médiéval (1285-1453). Les Presses Universitaires de France, Paris, 1931, 570 pages. Une édition numérique réalisée par Jean-Marc Simonet, professeur retraité de l'enseignement, Université de Paris XI-Orsay, bénévole.

Table des matières


La fin du moyen âge

Tome I
La désagrégation du monde médiéval

(1285-1453)

Introduction


LIVRE PREMIER

La désagrégation du monde médiéval (1285-1380)

Chapitre premier. — L’Europe occidentale à la fin du XIIIe siècle.

I. Les cadres politiques. — II. Les conditions économiques. — III. État de la société. — IV. Les doctrines politiques. — V. Les tendances intellectuelles et religieuses. — Bibliographie.

Chapitre II. — Le conflit de l’idée pontificale et de l’idée impériale (1286-1314).

I. Les tendances nouvelles de la monarchie française : Philippe le Bel. — II. La papauté à la fin du XIIIe siècle ; l’avènement de Boniface VIII. — III. Le conflit entre Boniface VIII et Philippe le Bel. — IV. Les capitulations de la papauté sous Clément V (1305-1314). — V. Le désarroi religieux. — VI. Le désarroi politique ; la tentative de restauration impériale par Henri VII. — Bibliographie.

Chapitre III. — Le déclin de la papauté et de l’Empire (1314-1378).

I. Louis de Bavière et Jean XXII (1314-1334). — II. L’inutile victoire de Clément VI (1335-1355). — III. La transformation de l’Empire au temps de Charles de Bohême (1347-1378). — IV. La monarchie pontificale au milieu du XIVe siècle. — V. La fiscalité pontificale au milieu du XIVe siècle. — VI. Le retour à Rome (1367-1378). — Bibliographie.

Chapitre IV. — La préparation de l’offensive contre l’Église romaine (1314-1378).

I. Le schisme franciscain. — II. Anciennes et nouvelles hérésies. — III. L’émancipation de l’État. — IV. L’idée de la réforme de l’Église. — Bibliographie.

Chapitre V. — Les monarchies française et anglaise et les débuts de la guerre de Cent Ans.

I. La politique royale et la réaction féodale en France (1314-1322). — II. La royauté anglaise au début du XIVe siècle. — III. Les origines et les prépara-tifs du conflit franco-anglais. — IV. Les désastres militaires de la France (1340-1356). — V. La crise de la monarchie française (1356-1358). — VI. Le traité de Calais (1360). — VII. Charles V. Le relèvement de la France (1364-1380). — VIII. L’affaiblissement de l’Angleterre. — Bibliographie.

Chapitre VI. — Les transformations politiques des pays de la Médi-terranée occidentale.

I. Les luttes de la papauté en Italie centrale et septentrionale. — II. Les royaumes ibériques. — III. L’expansion aragonaise. — Bibliographie.

Chapitre VII. — Le retour offensif des peuples d’Asie. Les premières conquêtes de Timour et des Ottomans.

I. L’Asie mongole. — II. Les pays d’Asie étrangers à la domination mongo-le. — III. La chute de la domination mongole : les débuts de Timour. — IV. L’anarchie dans l’Orient chrétien. — V. La fondation de la puissance otto-mane. — Bibliographie.

Chapitre VIII. — Les barrières de l’Europe orientale.

I. La fin des dynasties nationales chez les Slaves du Nord (1285-1305). — II. Les nouvelles monarchies de Bohême, de Hongrie et de Pologne. — III. L’empire serbe d’Étienne Dušan. — IV. La Russie et la Ruthénie. — Bibliographie.

Chapitre IX. — Les transformations économiques et sociales en Occi-dent.

I. La formation et l’apogée de la Hanse. — II. Les armateurs italiens et les nouveaux courants commerciaux. — III. La concurrence entre les centres de production industrielle. — IV. Les mouvements sociaux dans les villes. — V. La désorganisation des cadres de la vie rurale : les révoltes de paysans. — Bibliographie.

Chapitre X. — Science et réalisme, mystique et humanisme en Occi-dent.

I. Le testament théologique du XIIIe siècle : la Divine comédie. — II. La philosophie critique et mystique de Duns Scot. — III. La critique de Guil-laume d’Ockham. — IV. Les origines ockhamistes de la science moderne. — V. L’esprit de Jean de Meung et le positivisme bourgeois. — VI. Bocca-ce et le Décameron. — VII. La réaction de la pensée mystique. — VIII. Pé-trarque, initiateur de l’humanisme. — IX. Réalisme et humanisme dans les lettres en Occident. — Bibliographie.

Chapitre XI. — Art réaliste et art classique en Occident.

I. L’évolution de l’architecture. — II. L’évolution de la sculpture. — III. L’évolution de la peinture. — Bibliographie.


LIVRE II

La débâcle (1380-1453)

Chapitre I. — Le Grand Schisme, Jean Hus et le concile de Constance (1378-1418).

I. La double élection de 1378 et la division de la chrétienté. — II. La pro-longation du schisme : la « voie de fait ». — III. La révolte des cardinaux et le concile de Pise (1407-1414). — IV. La doctrine conciliaire. — V. La per-sistance des anciennes hérésies. — VI. Les hérésies nouvelles ; le dévelop-pement du wycléfisme. — VII. Les hétérodoxes de Bohême : Jean Hus. — VIII. Le concile de Constance : la fin du schisme (1414-1418). — IX. Le concile de Constance : la condamnation de Jean Hus. — Bibliographie.

Chapitre II. — La révolution religieuse en Bohême et le schisme de Bâle (1415-1453).

I. La révolution religieuse en Bohême. — II. La querelle conciliaire et le problème de la paix en Bohême (1423-1433) : l’ouverture du concile de Bâ-le. — III. L’accord du concile de Bâle avec les Hussites et son conflit avec Eugène IV (1433-1437). — IV. Le concile de Ferrare et le schisme bâlois (1438-1453). — V. Le progrès des hérésies. — VI. Les premières tentatives de réforme. — Bibliographie.

Chapitre III. — La ruine de l’Empire et la réaction nationale en Bo-hême et Hongrie (1378-1452).

I. L’anarchie de l’Empire sous Venceslas de Bohême et Robert du Palatinat (1378-1410). — II. Sigismond et les guerres hussites (1410-1437). — III. Le règne d’Albert II de Habsbourg et les débuts de Frédéric III (1437-1452). — Bibliographie.

Chapitre IV. — Les États Scandinaves au temps de l’union de Kal-mar.

I. Marguerite de Danemark et l’union des trois royaumes. — II. Le règne d’Éric de Poméranie (1412-1439). — III. La fin de l’union de Kalmar (1439-1453). — Bibliographie.

Chapitre V. — La Pologne sous les premiers Jagellons.

I. L’union de la Pologne et de la Lituanie sous Ladislas II Jagellon (1382-1434). — II. La lutte contre l’Ordre teutonique : la bataille de Grünwald (1410) et la paix de 1435. — III. La succession de Ladislas Jagellon. — IV. Les débuts de Casimir Jagellon (1444-1453). — Bibliographie.

Chapitre VI. — La fin de la guerre de Cent Ans.

I. L’anarchie française (1380-1413). — II. L’avènement des Lancastre (1377-1413). — III. La conquête anglaise (1415-1428). — IV. L’élan natio-nal en France : Jeanne d’Arc. — V. Les dernières hostilités (1444-1453). — Bibliographie.

Chapitre VII. — La formation de l’État bourguignon.

I. Les origines de la puissance bourguignonne. — II. L’État bourguignon sous Philippe le Bon. — Bibliographie.

Chapitre VIII. — Les débuts de la Confédération suisse.

I. Les origines de la confédération. — II. L’expansion suisse dans la premiè-re moitié du XVe siècle. — Bibliographie.

Chapitre IX. — L’anarchie dans le bassin de la Méditerranée occiden-tale.

I. La décadence de l’ancienne Italie : Naples et l’État pontifical. — II. Veni-se, Florence et Milan. — III. La puissance aragonaise. — IV. L’anarchie en Castille et en Navarre. — V. Le Portugal. — Bibliographie.

Chapitre X. — La conquête de l’Asie occidentale par Timour et de la péninsule des Balkans par les Ottomans.

I. Les progrès des Ottomans sous Bayézid Ier (1389-1403). — II. L’invasion de Timour en Asie occidentale (1380-1405). — III. La chute de l’empire timouride. — IV. La crise de l’empire ottoman après la bataille d’Angora. — V. La chute de Constantinople. — Bibliographie.

Chapitre XI. — Les efforts de rénovation intellectuelle et artistique en Occident (1378-1453).

I. La décadence du nominalisme ockhamiste. — II. La réaction mystique. — III. L’humanisme pétrarquiste. — IV. L’humanisme critique : Laurent Val-la. — V. La synthèse de Nicolas de Cues. — VI. L’humanisme et le Saint-Siège. — VII. Les lettres en Occident. — VIII. La tradition gothique et la tradition classique dans l’architecture. — IX. Traditions gothiques et anti-ques dans la sculpture. — X. La peinture nouvelle en Flandre et en Italie. — Bibliographie.

On doit à M. Pirenne le tableau politique et économique de l’Europe à la fin du XIIIe siècle (livre I, chap. I, § 1 et 2), le chapitre IX du livre I, sur l’histoire économique et sociale, et le chapitre VII du livre II, sur l’état bourguignon. — Tout ce qui concerne l’histoire re-ligieuse, intellectuelle et artistique est de M. Renaudet, sauf le chapi-tre II du livre I et quelques parties des chapitres III du livre I et I du livre II, auxquelles M. Perroy a collaboré. — M. Handelsman a fourni la substance des chapitres VIII du livre I et V du livre II. — M. Perroy a préparé du reste du volume une rédaction qui a été remaniée et complétée par M. Halphen.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mercredi 23 février 2011 13:04
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref