RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Vilfredo Pareto (1848-1923)




Traité de sociologie générale (1917)

Voir la table des matières du livre;
Liste des 48 figures.
LIVRE RETIRÉ À LA DEMANDE DE L'ÉDITEUR, jeudi, le 23 avril 2009. Nous sommes absolument persuadés que cet ouvrage est du domaine public au Canada comme en Europe et aux États-Unis. Nous rétablierons le téléchargement aussitôt que possible.


Un internaute m'apprend ce matin, mardi, le 29 septembre 2009, que ce livre est disponible, en version intégrale, sur le site ARCHIVE.ORG, dans une édition de la librairie Payot de 1917.

Les pages de référence sont :

Tome I: http://www.archive.org/details/traitdesociolo01pareuoft
Tome II: http://www.archive.org/details/traitdesociolo02pareuoft

Une édition électronique réalisée à partir du livre de Vilfredo Pareto (1891-1929), Traité de sociologie générale. Paris-Genève, Librairie Droz, 1re édition, 1917, 3e tirage français, 1968, 1818 pages. Collection : Travaux de droit, d’économie, de sociologie et de sciences politiques, no 65. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, bénévole.

Cet ouvrage nous a demandé à Marcelle et moi plus de 5 mois de travail équivalent temps complet et Marcelle y a consacré la plus grande part. Vraiment, n'hésitez pas à encourager Marcelle et la remercier de ce dévouement exceptionnel! [JMT]
Voici le texte de présentation du livre, sur la couverture du dessous:

Vilfredo Pareto, né à Paris en 1848 et mort à Céligny (Genève) en 1923, succéda à Léon Walras dans la chaire d'Économie politique de l'Université de Lausanne. Dans cette Université, il enseigna aussi la sociologie et la science politique.

Comme Marx et Freud, Pareto, bien que partant de points différents et ne visant aucun but concret, nous a montré un processus d'exploration de l'inconscient collectif. Il est indubitable qu'il l'a fait sans aucun respect de la raison, avec passion et violence polémique. Le fait que, comme le dit Raymond Aron, « il pense simultanément contre les barbares et contre les civilisés, contre les despotes et contre les démocrates naïfs, contre les philosophes qui prétendent trouver la vérité dernière des choses et contre les savants qui s'imaginent que seule la science a du prix », signifie-t-il vraiment que Pareto a voulu construire « la science contre la raison » ?

On peut en douter, si l'on croit que le fait d'indiquer les contingences, de montrer les contradictions, de mettre en évidence les irrationalités est déjà en soi une manière de les surmonter et donc de les vaincre. La critique de la raison ne démontre pas que Pareto la déprécie; au contraire, elle montre que la raison est intégrée dans une vision dans laquelle trouvent place, sans être soumis à un examen qualitatif et hiérarchisant, tous les éléments qui constituent concrètement l'action de l'homme.

Pareto qui nous montre, par son langage apocalyptique, que la vie est un enfer, que la cruauté est éternelle, que nous sommes les victimes de nos propres illusions et de nos propres mythes, Pareto qui nous pousse à voir comment les conflits et les équivoques sont ou peuvent être, ne nous aide-t-il pas à vivre en hommes sans préjugés, responsables et courageux, insensibles à la rhétorique, aux utopies et aux mythes, à être jaloux et orgueilleux de notre liberté ?

Subject: Un petit cadeau pour vous
Date: Sat, 23 Oct 2004 22:20:21 +0200
From: Pierre Mercklé <pierre.merckle@free.fr>
To: Tremblay Jean-Marie <jmt_sociologue@videotron.ca>

Cher Jean-Marie Tremblay,

J'ai souhaité saluer comme il se doit, dans liens socio, le colossal effort que vous avez fait il y a quelques mois pour mettre à disposition de tous une édition numérique du
Traité de sociologie générale de Vilfredo Pareto.

Aussi j'ai demandé à
Giovanni Busino, Alban Bouvier et Jean-Claude Passeron d'offrir à liens socio chacun une contribution dans laquelle ils expliqueraient "pourquoi lire Pareto aujourd'hui".

Le résultat est disponible en ligne depuis quelques heures, et je suis très heureux de vous inviter à aller y jeter un oeil...

Quand les textes ne seront plus à la une, la référence pour y accéder sera :

http://www.liens-socio.org/article.php3?id_article=281


Voir: Vilfredo Pareto, Traité de sociologie générale (1917). Paris-Genève, Librairie Droz, 1re édition, 1917, 3e tirage français, 1968, 1818 pages.

Voir: Jean-Claude Passeron, “Pareto: l'économie dans la sociologie.” Un article publié le 23 octobre 2003 pour Les Classiques des sciences sociales, dans Liens-Socio, à l'occasion de la diffusion de la version numérique du Traité de sociologie générale de Vilfredo Pareto.

Voir aussi: Giovanni Busino, Lire Pareto aujourd'hui. Un article publié pour Les Classiques des sciences sociales, dans Liens-Socio, à l’occasion de la diffusion de la version numérique du Traité de sociologie générale de Vilfredo Pareto, le 23 octobre 2004.
Texte téléchargeable ! [Autorisation accordée, le 9 août 2005, par M. Jean-Claude Passeron, sociologue à l’EHESS, de diffuser ce texte écrit pour Les Classiques des sciences sociales en 2004. M. Passeron nous confirme l’autorisation de M. Busino.]


Retour à l'auteur Dernière mise à jour de cette page le mardi 29 septembre 2009 5:44
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref