RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Albert Mathiez, 1874-1932
Historien de la Révolution française



Biographie

Biographie présentée sur Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Mathiez

Né à la Bruyère en Haute-Saône en 1874 et mort à Paris en 1932 d’une hémorragie cérébrale.

Il rentre à l’École Normale Supérieure après son service militaire en 1894. Albert se distingue par ses opinions "avancées" et se proclame socialiste. Son caractère devient de plus en plus violent suite à son accident survenu en 1896 où il perd l’œil gauche. Il se spécialise dans l’histoire révolutionnaire et rédige un mémoire sur le 5 et 6 octobre 1789. Alphonse Aulard (historien de la révolution) l’oriente vers l’histoire religieuse de cette époque. Mais en 1907 Mathiez se dirige vers Robespierre et fonde avec des historiens et des hommes politiques la Société des études robespierristes. Il publie une revue les Annales révolutionnaires qui concurrence celle que dirigeait Aulard La Révolution française. La brouille s’installe alors entre Aulard et Mathiez, le premier est désormais le défenseur de Danton et l’autre le champion de Robespierre. Mathiez fut nommé en 1911 professeur à la faculté des lettres de Besançon mais il la quitta pour celle de Dijon en 1919.

Il s’intéresse de plus en plus à l’histoire économique et sociale de la Révolution. La Vie chère et le mouvement économique sous la Terreur fut publié seulement en 1927 mais qui marque une grande étape pour les recherches d’histoires révolutionnaires. C’est dans La Réaction thermidorienne publiée plus tard qu’il exprime le plus complètement ses idées.

Beaucoup de ceux qui déclarent aujourd’hui Albert Mathiez dépassé s’inspirent encore de ses travaux. Ses grands livres "ardent historien d’une ardente histoire" le font devenir un écrivain de grande classe, sa lecture demeure indispensable à toute réflexion sérieuse sur la Révolution française. 

Liens :

Sa vie, son œuvre, sur : Encyclopedia of World Biography.


Retour à l'auteur: Franz Boas (1858-1942) Dernière mise à jour de cette page le mercredi 15 novembre 2006 7:55
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur au Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref