RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Les chaînes de l'esclavage. (1774)
Avertissement


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Jean-Paul Marat (1774), Les chaînes de l'esclavage. Texte de l'édition de 1792 publiée par l'auteur et conservée par la BNF. Paris: Union générale d'Éditions, 1972, 312 pages. Collection 10-18, no 689.

Avertissement

Pour établir cette réédition des Chaînes de l'Esclavage de Jean-Paul Marat, nous nous sommes en tout point conformés à l'édition que l'auteur lui-même fit paraître à la fin de 1792 à Paris (dite « édition de l'an I » dont la Bibliothèque nationale possède un exemplaire à la cote : 80 Lb 41/294). L'ouvrage sortit des presses de l' « Imprimerie de Marat », rue des Cordeliers, où était également tiré, à l'époque, le Journal de la République française que Marat, devenu conventionnel, avait fait succéder depuis le 26 septembre 1792 à l'Ami du Peuple ou le Publiciste parisien.

La première réédition posthume de cette oeuvre de Marat fut celle qu'Adolphe Havard fit paraître « en édition populaire à 2 sous la feuille » à Paris en 1833 (Impr. Auguste Auffray ; la Bibliothèque nationale en possède un exemplaire incomplet à la cote 80 Lb 41/294-A). C'est sur cette réédition que nous nous sommes appuyés, çà et là, pour redresser les erreurs typographiques.

En 1851, un numéro du périodique La Bibliothèque du peuple, publié à Paris par « l'Union des courtiers, dessinateurs, graveurs et typographes » (Bibliothèque nationale, Z. 7819) donnera une réimpression du texte de Marat, sans notes ni commentaires : c'est sans doute pour cette raison que Jean Massin l'omet dans les « indications bibliographiques » de la très sérieuse biographie qu'il consacre à Marat (Marat, Club français du, Livre, Paris, 1960) ; oubli renouvelé par Michel Vovelle dans son Marat, textes choisis (Éditions sociales, Paris, 1963, « Les Classiques du Peuple »).

Des extraits des Chaînes de l'Esclavage ont été également réédités en 1945 par Louis Scheler (Marat, textes choisis, Éditions de Minuit).

Nous avons cru souhaitable de conserver au texte son orthographe originale ; elle offre une illustration de la langue française telle qu'elle s'écrivait encore à la fin du XVIIIe siècle et permet à cette réédition de servir de texte de référence.

Retour au texte de l'auteur: Jean-Paul Marat Dernière mise à jour de cette page le Dimanche 18 septembre 2005 08:02
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref