RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Étienne Mantoux, 1913-1945
Économiste libéral



Biographie

Étienne Mantoux est un économiste libéral (5 février 1913-29 avril 1945), fils de l'historien Paul Mantoux. Il est l'auteur d'une vive critique de la Théorie Générale de Keynes publiée en 1937 dans la Revue d'économie politique et du livre La Paix calomniée ou — Les conséquences économiques de M. Keynes, critique du livre de John Maynard Keynes, Les conséquences économiques de la paix.

Étienne Mantoux y comparait l'influence de ce livre sur l'opinion de l'époque au livre d'Edmund Burke Réflexions sur la Révolution de France, mais c'était pour reprocher à Keynes d'y avoir fait plus que tout autre écrit pour discréditer le Traité de Versailles et affaiblir les démocraties face au danger totalitaire et à une nouvelle guerre mondiale. C'est ausi une description des effets permanents de la Première Guerre mondiale, qui lie constamment les enjeux économiques à leurs aspects politiques.

Lorsque la traduction de ce livre sous le titre The Carthaginian Peace or the Economic Consequences of Mr. Keynes parut en 1946 chez Oxford University Press, le Sunday Times écrivit :

"Voici Keynes mis en accusation, et l'accusation est formidable…"

En 1995, le Daily Telegraph le décrivait encore comme 'Un des livres les plus importants de ce siècle."

Mais Etienne Mantoux ne devait pas voir son livre publié : il avait été tué au combat dans les derniers jours de la guerre en avril 1945. Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise.

C'était lui qui, le 24 août 1944, en tant qu'observateur du Piper Cub (n° 329911) piloté par le Capitaine Jean Callet, avait survolé Paris à basse altitude et lancé aux FFI retranchés dans la Préfecture de Police le message du Général Leclerc « Tenez bon, nous arrivons » annonçant son arrivée avec la 2e DB que celui-ci commandait.

Source: Wikipédia, Encyclopédie libre.

Retour à l'auteur: Franz Boas (1858-1942) Dernière mise à jour de cette page le jeudi 26 avril 2007 15:22
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur au Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref