RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Les argonautes du Pacifique occidental (1922)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Bronislaw Malinowski, Les Argonautes du Pacifique occidental. Traduction française: 1963. Paris : Éditions Gallimard, 1963, 606 pages, Traduit de l’Anglais et présenté par André et Simone Devyver. Préface de Sir James Frazer. Collection nrf.

Quatrième de couverture

Les îles Trobriand forment un archipel minuscule situé ni Nord-Est de la Nouvelle-Guinée. Les quelque dix mille habitants de ces atolls entreprennent de vastes expédition maritimes, souvent pleines de périls, an cour desquelles ils échangent avec leurs voisins du Sud des brassards et des colliers de coquillages. Ces opérations ne sont pas uniquement d'ordre commercial: les objets précieux suivent un itinéraire bien précis, ils sont réservés à des partenaires bien déterminés, ils s'offrent selon un cérémoniel et un ensemble de règles immuables. De prime abord, on distingue mal pourquoi ces indigènes affrontent tant de dangers, se donnent tant de peines pour ramener dans leurs cases quelques articles plutôt laids, sans utilité pratique et même sans valeur marchande. Il y a là une énigme dont la clef fournit bon nombre d'indications sur l'attitude des populations dites primitives en matière d'économie, sur leur psychologie en général et leur conception dit monde. Mais pour saisir la portée réelle d'une telle institution, il a fallu procéder à une analyse approfondie de la culture de cette peuplade, étudier le système social, le mode de répartition des récoltes, le rôle joué par la magie, etc. En définitive, avec tous ses prolongements, les rites compliqués qui l'accompagnent, les légendes qu'elle suscite et l'exaltation qu'elle provoque chez les participants, la Kula apparaît comme l'un des éléments essentiels qui assurent la cohésion des communautés villageoises et donnent à tous joie et raison de vivre. 

L'étude de ces voyages, à la fois si pittoresques et si révélateurs, a été faite au cours de la Première Guerre mondiale par un jeune savant polonais alors inconnu, mais que le présent livre rendit célèbre du jour au lendemain. Pour la première fois peut-être dans l'histoire de l'ethnographie, Bronislaw Malinowski décida de couper tous les ponts avec le monde techniquement évolué, de se mêler aux indigènes et de prendre part à leurs activités et à leurs jeux. Le but visé était de comprendre une culture par l'intérieur, en créant entre l'observateur et les êtres sur lesquels il se penchait, ce lien existentiel dont parle Sartre et qui évite les interprétations et les conclusions superficielles. Outre une parfaite maîtrise de la science ethnographique - il est le protagoniste de la méthode dite fonctionnelle- l'auteur des Argonautes du Pacifique possédait au plus haut point le don imparti aux seuls artistes de saisir l'homme « dans son tout et dans son vif ». Le tableau qu'il nous brosse de la vie trobriandaise a l'éclat, mais aussi la chaleur humaine, des romans de son compatriote, Conrad. En outre, le livre a nue telle valeur scientifique qu'a sa parution, on a pu parler d'une véritable mutation révolutionnaire en anthropologie.



Retour à l'auteur: Bronislaw Malinowski Dernière mise à jour de cette page le lundi 22 septembre 2008 19:41
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref