RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Nicolas Machiavel, 1469-1527, La description de la manière dont le duc de Valentinois fit mettre à mort Vitellozzo Vititelli, Oliverotto da Fermo, le seigneur Pagolo et le duc de Gravina Orsini.


Subject: La Terra del Duca - Photogallery
Date: Mon, 14 Apr 2003 18:06:07 +0200
From: Cesare Spoletini <cespoletini@freesurf.ch>

Bravo, professore,

bene, benissimo !

J'ai parcouru en vitesse les pages sur Machiavel. C'est bien articulé. Il y a de quoi satisfaire les jeunes étudiant(e)s et les passionné(e)s d'histoire. Je vous écris de La Chaux-de-Fonds, petite ville mythique pour un sociologue. Nous sommes plus ou moins contemporains: je suis géomètre et à ma grande satisfaction je constate que tout le méticuleux travail accompli en jeunesse, au Moyen Orient, a été proprement bousillé par les évènements, au cours de ces derniers vingt ans. On vit une apothéose civilisatrice au Paradis Terrestre, juste ces derniers jours-ci. Ah, oui, je précise: j'ai travaillé à Al Fao...

Je suis un Italien d'origines gauloises (sic), puisque ma ville natale est Senigallia (Sena Gallica), Sinigaglia, pour Machiavel. Oui, notre maison de famille, au centre-ville, intra muros, est à quatre cents pas du palais ducal Valentinois, et tout comme lui je m'appelle Cesare: une forfaiture pour un Gaulois de l'Adriatique! Mais mes parents n'y ont pas pris garde et moi, je n'ai eu rien à redire, à l'époque.

Je suis un passionné d'histoire et j'ai été président du local comité de la Société Dante Alighieri, présente dans ce canton dès 1908. Si le temps n'est pas trop tyran, j'aimerais préparer deux ou trois conférences sur Saint François d'Assises, sur l'univers de Dante et sur Machiavel. En italien et en français (il m'est arrivé même d'expliquer Dante à des collégiens canadiens anglophones au "Neuchâtel Junior College", en présentation mixte, italien-anglais), mais en anglais je sue et Shakespeare: je prédilige les spaghetti al Dante.

J'ai repéré quelques fautes dans les titres et dans le texte concernant Machiavel: elles m'ont sauté aux yeux presbytes d'italien, devant mes lunettes... Je les ai corrigées en les signalant en couleur. J'imagine que tout le travail de mise en page, et caetera, accompli bénévolement est une galère (venisienne, mais galère quand même). C'est vrai: les galériens venisiens étaient tous "volontaires", non enchaînés. Au sujet du travail passionnel, je sais qu'on n'arrive jamais à parfaire et fignoler comme on voudrait, du premier coup, surtout s'il y a un problème de quantité...

Alors, puisque j'ai fait le boulot de correction pour mon usage, d'abord (selon une économie hédonistique), je troverais hautement stupide ne pas en faire profiter celui qui est allé au charbon en premier, pour en faire profiter les autres. Va bene, come filosofia? Et alors, voilà! J'annexe. Il n'y a plus qu'à gommer le rouge des corrections et recharger les pages. Il faudrait aussi corriger la couverture de l'icône-livre avec le même titre (Vititelli au lieu de Vitelli et autre encore...)

Buon lavoro !

Cesare Spoletini.

P.S. J'ai remarqué une faute de frappe réitérée une bonne douzaine de fois: "due" pour "duc", remplacé en automatique. Je n'ai pas lu les autres textes: j'ai découvert le site seulement hier...

Vue aérienne des lieux du massacre de Senigallia (photo):


l'Adriatique se trouve à 200 m, côté gauche de la vue aérienne. Le duc entra en ville par la porte qui n'existe plus, au coin gauche de l'immeuble longeant la rive droite du fleuve (la route provenant de Fano, se trouve à gauche, dans l'axe du pont mentionné dans le texte) . Ils passa devant la place du marché, en tenaille, en allant rejoindre cette vaste place qui apparaît rectangulaire et d'un blanc éblouissant. Sur le côté droit de ce
rectangle, on voit (mal, estompé) le toit d'un important immeuble longeant toute la place: c'est le toit du Palazzo del Duca, où advinrent les faits. Machiavel dut y loger, avec toute probabilité, cette nuit-là, de la St. Sylvestre 1502. La Rocca, massive et entourée d'un fossé, à cette époque, se trouve en face: on peut en apercevoir les plates-formes circulaires des tours (toiture plate). Notre maison de famille, se trouve à l'arrière du palais (à droite), hors-cadre, à 250 m.

La maison natale de Pie IX (le dernier pape-roi), n'est pas loin, juste hors-cadre à droite, aussi.
Un site sur les territoires en question:
http://www.terradelduca.it/photogallery/index.htm

La Terra del Duca - Photogallery.jpg

Revenir à l'auteur: Nicolas Machiavel Dernière mise à jour de cette page le Lundi 14 avril 2003 13:10
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref