RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Nicolas Machiavel, L’ART DE LA GUERRE. [1521]
Chronologie


Une édition électronique réalisée à partir du texte de Nicolas Machiavel, L’ART DE LA GUERRE. [1521] Paris: Flammarion, Éditeur, 1991, 282 pp. Traduction de Toussaint Guiraudet. Première publication, 1521. Une édition numérique réalisée par Claude Ovtcharenko, bénévole, journaliste à la retraite, France.

L’art de la guerre



Chronologie




1469 (3 mai)

Naissance de Nicolas Machiavel, fils de Bernard Machiavel, homme de loi.

(Octobre)

Ferdinand, héritier d’Aragon, épouse Isabelle, sœur et héritière du roi de Castille ;

(3 décembre)

Mort de Pierre de Médicis, fils de Cosme.

Ses fils Laurent (20 ans) et Julien (16 ans) lui succèdent.

1474 (Décembre)

Isabelle devient reine de Castille.

1476 (6 mai)

Nicolas se rend pour la première fois à l’école.

Il étudie le « donatello », c’est-à-dire l’édition abrégée de la grammaire de Donat, auteur latin du ive siècle.

1478 (26 avril)

Conspiration des Pazzi. Julien de Médicis est tué dans la cathédrale pendant l’office de Pâques. Laurent le magnifique échappe aux conjurés, et demeure seul maître de Florence.

1479 (Janvier)

Ferdinand roi d’Aragon.

1482

Savonarole, moine dominicain né à Ferrare, vient au couvent de Saint-Marc (dont il deviendra prieur en 1491) et commence à prêcher à Florence.

1483 (30 août) 

Mort de Louis XI. Charles VIII (13 ans) lui succède.

1491 (6 décembre) 

Mariage de Charles VIII avec Anne de Bretagne (14 ans). C’est plus ou moins l’achèvement en fait (sinon en droit) de l’unité française.

1492 (2 janvier)

Prise de Grenade par les rois catholiques. C’est l’achèvement en fait (sinon en droit) de l’unité espagnole.

(8 avril) 

Mort de Laurent le Magnifique (43 ans). Son fils Pierre (21 ans) lui succède.

(11 août) 

Le pape nomme son fils cadet (16 ans) archevêque de Valence (Innocent VIII l’avait fait évêque de Pampelune), puis cardinal.

1494 (2 septembre)

L’armée de Charles VIII franchit les Alpes, allant à la conquête du royaume de Naples.

(9 novembre)

Les Médicis sont chassés de Florence, où s’impose l’autorité Savonarole. Charles VIII entre à Pise, dont les habitants lui demandent d’être délivrés de la domination florentine (instaurée en 1405).

1495

Charles VIII abandonne le royaume de Naples, et rentre en France.

1496

Florence tente (en vain) de reconquérir Pise.

1497 (12 mai)

Savonarole excommunié par Alexandre VI.

1498 (Février) 

Machiavel est nommé second secrétaire de la Seigneurie.

(8 avril) 

Mort de Charles VIII. Louis XII lui succède. Il demande aussitôt au pape d’annuler son mariage avec Jeanne, fille de Louis XI, afin d’épouser Anne (veuve de son prédécesseur), et garder la Bretagne.

(23 mai) 

A Florence, exécution de Savonarole.

(28 mai) 

Machiavel est proposé pour être mis à la tête de la seconde chancellerie.

(19 juin) 

Le Grand conseil entérine la nomination de Machiavel.

(14 juillet) 

Machiavel est nommé, en outre, secrétaire des Dix de Liberté et de Paix.

(13 août) 

César Borgia est fait par Louis XII duc de Valentinois. Il résigne ses fonctions ecclésiastiques.

(17 décembre) 

Annulation du mariage de Louis XII.

1499 (24 mars) 

Première mission de Machiavel, convaincre un condottière de se contenter du prix convenu.

(Mai)

Machiavel écrit le Discours sur les affaires de pise.

(16-25 mai) 

Mission de Machiavel à Forli : Florence veut prendre à sa solde le fils de Catherine Sforza, laquelle est seigneur de Forli.

(Août-octobre) 

L’armée de Louis XII entre en Italie. Conquête de Milan.

28 septembre
- 1er octobre

Soupçonné d’avoir trahi au cours du siège de Pise, le condottière Paolo Vitelli est conduit à Florence et exécuté. Son frère Vitellozzo s’échappe.

(Novembre-
décembre) 

César Borgia s’empare d’Imola et Forli.

1500 (5 février)

Ludovic le more (Sforza) reprend Milan.

(10 avril) 

Ludovic fait prisonnier. Il mourra au château de Loches en 1508.

(Juin-juillet) 

Machiavel au siège de Pise. Difficultés au sujet de la solde des mercenaires prêtés par le roi de France.

Un commissaire florentin fait prisonnier par les Suisses.

(7 août-fin décembre)

Machiavel à la cour de France pour défendre la cause de Florence dans l’affaire des mercenaires et régler le problème de la solde pour le futur.

(Octobre)

Avec des troupes françaises, César Borgia conquiert Pesaro et Rimini.

11 novembre

Traité secret entre Ferdinand d’Aragon et Louis XII pour partager le royaume de Naples.

1501 (2 février)

Machiavel à Pistoïa, ville sujette de Florence, il tente d’apaiser les dissensions entre deux factions rivales. Il y retournera en juillet, en octobre et l’année suivante.

(25 avril)

César Borgia conquiert Faenza. Son père le fait duc de Romagne. Il a pris à sa solde Baglioni, Vitellozzo Vitelli, Paolo Orsini. Louis XII lui interdit d’attaquer Bologne.

(Mai)

César demande à Florence de le prendre à sa solde, et de rétablir Pierre de Médicis. Refus.

(8 juillet)

Les Français entrent dans le royaume de Naples. César les accompagne.

(18 août)

Machiavel envoyé à Sienne pour déjouer les intrigues de César avec Pandolfo Petrucci, seigneur de Sienne.

(3 septembre)

Les troupes de César conquièrent Piombino.

(?)

Machiavel épouse Marietta Corsini.

1502 (4 juin)

Vitellozzo Vitelli suscite une révolte à Aresson, terre florentine, puis dans la Valdichiana. Florence sollicite l’aide de la France.

(Juin)

Commencement des hostilités entre Français et Espagnols dans le royaume de Naples, qu’ils se sont partagé.

(21 juin)

César s’empare d’Urbino.

(22 juin)

L’évêque Francesco Soderini et machiavel envoyés à Urbino. Arrivent le 24. Dès le 26 Machiavel rentre en hâte à Florence faire connaître les menaces de César.

(Juillet)

Des troupes françaises libèrent Aresso.

(15-19 août)

Machiavel se fait remettre les villes rebelles par un commandement français réticent. Il y retourne les 11 et 17 septembre.

(26 août)

Réforme du gouvernement de Florence. Le gonfalonier avait un mandat de deux mois. Il sera désormais nommé à vie.

(22 septembre)

Pierre Soderini nommé gonfalonier à vie.

(Septembre)

Les condottières de César complotent contre lui.

(5 octobre)

Diète de la Magione (près de Pérouse) qui rassemble les condottières conjurés : les Orsini, Vitellozzo Vitelli, Oliverotto da Fermo, Bentivoglio, Baglioni, et quelques autres. Ils provoquent un soulèvement dans le duché d’Urbino.

(17 octobre)

Les troupes restées avec César mises en déroute par celle des Orsini. César demande l’aide de la France.

(28 octobre)

Inquiets, les condottières font un accord avec César, fixent leurs conditions et prennent leur service.

(26 décembre)

Les condottières conquièrent Sinigaglia.

(31 décembre)

César entre à Sinigaglia. Le soir même il se saisit par ruse de Vitellosso, qu’il fait étrangler, ainsi que de deux Orsini, qui seront exécutés le 18 janvier.

1503 (Janvier)

César s’empare de Città di Castello, de Pérouse, de Sienne.

(?)

Machiavel écrit Description de la façon dont s’y est pris le duc de Valentinois pour tuer Vitellozzo Vitelli, Oliverotto da Fermo, le seigneur Pagolo et le duc de Gravina Orsini (publiée en 1532, à la suite du Prince).

(29 mars)

Louis XII fait rétablir Petrucci à Sienne.

(26 avril)

Machiavel à Sienne pour une négociation.

(Juillet ?)

Machiavel écrit De la façon de traiter les peuples de la Valdichiana révoltés.

(18  août)

Mort d’Alexandre VI.

(22 septembre)

Piccolomini créé pape (Pie III). Il meurt le 18 octobre.

(23 octobre
-18 décembre)

Machiavel à Rome. En accord avec le roi de France, discute un contrat avec le condottière Baglioni. Dernières rencontres avec César Borgia.

(1er novembre)

Julien de la Rovère créé pape (Jules II), avec l’appui de César Borgia, à qui il a promis qu’il demeurerait gonfalonier de l’Église ses conquêtes. Après son élection, il contraint César à rendre à l’Église ses conquêtes.

(8 novembre)

naissance de Bernard, premier fils de Machiavel (après une fille morte en bas âge).

(28 décembre)

Bataille du Garigliano. Vaincues par Gonzalve de Cordoue, les troupes françaises abandonnent le royaume de Naples. Pierre de Médicis se noie dans le Garigliano.

1504 (22 janvier)

Inquiète du départ des troupes françaises, la République envoie Machiavel à la cour de France.

(11 février)

Trêve entre la France et l’Espagne. Florence y est comprise comme amie de la France.

(Mars)

Machiavel rentre à Florence.

(2 avril)

Mission à Piombino, pour s’assurer de la fidélité de Iacopo d’Appiano.

(Octobre)

Machiavel écrit la première Décennale, récit en tercets des événements d’Italie depuis 1494.

(2 octobre)

Naissance de Lodovico, son second fils.

1505

Après avoir combattu pour les Espagnols, le condottière Bartolomeo d’Alviano songe à attaquer Florence pour son propre compte. Les Florentins cherchent des troupes.

(9 avril)

Machiavel envoyé chez Baglioni pour le convaincre de se remettre au service de Florence. Refus.

(4 mai)

Machiavel envoyé chez le marquis de Mantoue pour le convaincre d’entrer au service de Florence. Refus.

(16-24 juillet)

Machiavel envoyé à Sienne pour sonder les intentions de Petrucci qui propose d’aider Florence. L’accord ne se fait pas.

(17 août)

Bentivoglio met en déroute les forces de Bartolomeo d’Alviano.

(8-12 septembre)

Encouragés, Bentivoglio et les Florentins veulent prendre Pise d’assaut. Échec.

A la fin de l’année, pour en finir avec les mercenaires, Machiavel commence à lever des troupes dans le domaine florentin.

1506
(Janvier-février)

Machiavel poursuit le recrutement d’une infanterie.

(15 février)

Première revue d’infanterie à Florence. Publication de la première Décennale. Divers écrits de Machiavel sur l’organisation de la milice.

(25 août)

Machiavel envoyé auprès de Jules II, qui demande le concours de Florence pour reprendre la Romagne aux seigneurs locaux et aux Vénitiens.

(26 août)

Machiavel rencontre le pape sur le chemin de la Romagne, et le suit dans son expédition.

13 septembre)

Jules II est entré dans Pérouse, qu’il vient reprendre à Baglioni. Il est parmi les troupes de son adversaire, les siennes étant à l’écart. Que ca-t-il se passer ? Il ne se passe rien. « Ce sera, dit ironiquement machiavel, à cause de sa bonne nature et de son humanité. » Entendez : à cause de sa lâcheté, Baglioni, parricide et incestueux, étant connu pour sa totale absence de scrupules.

(Octobre)

Machiavel est avec le pape à Imola.

(11 novembre)

Le pape entre à Bologne, d’où les troupes françaises ont chassé Bentivoglio.

(6 décembre)

Création des Neuf de l’Ordonnance et de la Milice (décret rédigé par Machiavel).

1507 (12 janvier)

Machiavel nommé chancelier des Neuf de la Milice (en plus de ses autres fonctions).

(Juin)

L’empereur Maximilien, qui prépare une expédition en Italie, demande de l’argent aux Florentins. Machiavel est désigné pour se rendre auprès de lui. Une forte opposition contraint Soderini à envoyer Vettori.

(Décembre)

Soderini parvient à envoyer Machiavel rejoindre Vettori. Il ira à Bolzano, Trente, Innsbruck.

1508 (16 juin)

Machiavel de retour à Florence.

(17 juin)

Il écrit le Rapport sur les choses d’Allemagne.

(octobre-décembre)

Il reprend sa campagne de recrutement.

(10 décembre)

Ligue de Cambrai (l’Empereur, la France, l’Espagne, etc.) contre les Vénitiens.

1509 (Février)

Machiavel au siège de Pise.

(13 mars)

Louis XII et Ferdinand vendent à Florence le droit de conquérir Pise.

(25 mars)

Jules II se joint à la ligue de Cambrai.

(14 mai)

Bataille d’Agnadel (ou Vailà). Les Vénitiens perdent la plus grande part de leurs possessions de terre ferme.

(2 juin)

Capitulation de pise. Le 8, Machiavel entre à Pise avec son infanterie.

(10 juin)

Machiavel par pour Mantoue, pour faire un second versement à Maximilien, et observer les opérations militaires.

1510 (Janvier)

Machiavel de retour à Florence.

(24 février)

Jules II signe la paix avec les Vénitiens.

(25 mai-3 juin)

Campagne de recrutement de Machiavel.

(24 juin)

Troisième mission de Machiavel en France. Florence craint le pape, et veut conserver l’alliance française.

(19 octobre)

Machiavel de retour à Florence. Peu après il écrit Portrait des choses de France.

(7 novembre)

Les Dix chargent Machiavel de recruter de la cavalerie (il le fera en novembre, puis en décembre).

(2 décembre)

Machiavel à Sienne pour dénoncer la trêve conclue avec Petrucci.

1511 (Janvier)

Machiavel inspecte les forteresses de Pise et d’Arezzo.

(Mars)

Il recrute cent cavaliers dans la Valdichiana.

(1er mars)

Le clergé de France demande la convocation d’un concile général contre Jules II (il y a guerre larvée entre le roi et le pape).

(1er mai)

Machiavel à Sienne, pour signer un nouveau traité avec Petrucci.

(5 mai)

Machiavel en mission auprès de Grimaldi, seigneur de Monaco (et un peu pirate).

(Mai)

Le concile est prévu pur le 1er septembre.

L’armée du pape étant en déroute, Florence a accepté qu’il ait lieu à Pise.

(18 juillet)

Jules II convoque un concile à Latran pour le 19 avril 1512. Il menace de mettre Florence en interdit, et de saisir les biens de ses marchands.

(19 août)

Naissance de Guido, troisième fils de Machiavel.

(24 août
-7 septembre)

Machiavel recrute des cavaliers en Valdarmo, Valdichiana, Casentino.

(10 septembre)

Machiavel en mission auprès de quatre cardinaux prêts à venir à Pise. Ils acceptent de retarder leur arrivée.

(22 septembre)

Machiavel à la cour de France pour lui demander d’ajourner le concile.

(4 octobre)

Jules II s’allie à Ferdinand d’Aragon et Venise, c’est la sainte Ligue, dirigée (tacitement) contre la France.

(1er novembre)

Les cardinaux schismatiques à Pise.

(2 novembre)

Machiavel de retour de France.

(3 novembre) :

Machiavel à Pise pour obtenir un transfert du concile.

(5-12 novembre)

Le concile tient trois sessions à Pise, puis va s’évanouir à Milan.

(22 novembre)

L’horizon est sombre (si la guerre survient, Florence est en position avancée par rapport à ses alliés français). Machiavel rédige son testament.

1512 (19 février)

Revue de cavalerie à Florence.

(30 mars)

Adoption du décret sur la milice à cheval.

(11 avril)

Bataille de Ravenne. Gaston de Foix tué. Victorieuse, mais ses arrières menacés par les Suisses, l’armée française se retire.

(Mai)

Machiavel dirige les préparatifs militaires à Pise.

(Juillet-août)

Machiavel recrute des fantassins dans le Mugello, et multiplie les préparatifs militaires.

(24 août)

Les Dix rappellent Machiavel à Florence, dont les Espagnols approchent.

(28 août)

Gardée par trois mille hommes, Prato est prise sans grande résistance par les Espagnols, qui pillent, violent et tuent.

(31 août)

Julien de Médicis rentre à Florence à titre privé.

(6 septembre)

Le mandat du gonfalonier réduit à quatorze mois.

(8 septembre)

Ridolfi élu gonfalonier.

(14 septembre)

Le cardinal Jean de Médicis, légat du pape, fait son entrée à Florence.

(16 septembre)

Les partisans des Médicis envahissent le palais de la Seigneurie. Le mandat du gonfalonier est réduit à deux mois, la constitution républicaine abolie.

(19 septembre)

La milice de machiavel est supprimée.

(7 novembre)

La nouvelle seigneurie casse Machiavel et l’exclut de toutes fonctions.

1513 (19 février)

Soupçonné de complot, Machiavel est arrêté, emprisonné, torturé.

(21 février)

Mort de Jules II.

(11 mars)

Jean de Médicis créé pape (Léon X).

(13 mars)

Machiavel libéré. Il se réfugie dans sa maison de campagne de Sant’Andrea in Percussina. Il commence aussitôt une correspondance avec son ami Vettori, ambassadeur de Florence auprès du pape, d’abord pour lui demander un service, bientôt pour discuter de politique, voire conseiller indirectement le pape. Il commence aussi les Discours de la première décade de Tite Live, s’interrompant pour écrire Le Prince.

(23 septembre)

Cousin germain du pape, Jules de Médicis est fait cardinal.

(10 décembre)

Machiavel écrit à Vettori qu’il vient de terminer un opuscule De Principatibus (Le Prince). Il se demande s’il doit le présenter à Julien pour obtenir de lui sa réintégration dans l’administration florentine.

1514

Continuation de la correspondance avec Vettori.

(19 mai)

Ordonnance pour l’infanterie de la milice nationale.

(4 septembre)

naissance de Piero, quatrième fils de Machiavel (avant une Baccina non datée).

1515 (1er janvier)

Mort de Louis XII. Avènement de François Ier. Machiavel consulté sur l’organisation de la milice (qui sera dissoute quelques années plus tard, dit Ridolfi). Julien songe d’ailleurs à utiliser Machiavel : veto formel du pape.

(13 septembre)

Bataille de Marignan.

1516 (23 janvier)

Mort de Ferdinand d’Aragon. Charles Quint lui succède.

(17 mars)

Mort de julien de Médicis. Son neveu – et neveu du pape – Laurent devient capitaine-général de Florence.

(Mai)

Laurent s’empare du duché d’Urbino. Machiavel dédie Le Prince à Laurent.

(8 octobre)

Le pape fait Laurent duc d’Urbino.

1517

Machiavel écrit L’Âne d’or, poème politique inachevé. Il fréquente les jardins Oricellari, propriété de Cosimo Rucellai. Devant une assemblée choisie, il y lit les chapitres des Discours sur Tite Live, qu’il dédiera à Rucellai et Buondelmonti.

1518

Machiavel écrit La Mandragore (?).

1519 (12 janvier)

Mort de l’empereur Maximilien

(13 avril) 

Naissance de Catherine de Médicis, future reine de France.

(28 avril) 

Mort de sa mère, Madeleine de La Tour d’Auvergne, femme de Laurent de Médicis.

(4 mai) 

Mort de Laurent de Médicis. Le cardinal Jules de Médicis prend en main le gouvernement de Florence.

(17 juin)

Charles Quint élu empereur d’Allemagne. Machiavel commence à écrire L’Art de la guerre.

1520 (juillet-septembre)

Machiavel à Lucques pour défendre les intérêts de marchands florentins. Il écrit La Vie de Castruccio Castracani (Lucquois du xive siècle). A la demande du cardinal, il décrit le Discours sur la réforme du gouvernement de Florence.

(8 novembre)

Le cardinal commande à Machiavel une Histoire de France qui va l’occuper cinq ans.

1521 (mai)

Machiavel à Carpi pour résoudre un problème concernant les franciscains de Florence, et pour trouver un prêcheur de carême. Entretient avec Guichardin une correspondance plaisante.

(8 mai)

Alliance de Léon X avec Charles Quint. Opérations dans le Milanais.

(16 mai)

Publication de L’Art de la guerre.

(1er décembre)

Mort de Léon X.

1522 (9 janvier)

Élection du pape Adrien VI, né à Utrecht.

(Mai-juin)

Découverte d’un complot contre Jules de Médicis. Deux des anciens auditeurs des jardins Oricellari sont pris et exécutés, des autres s’enfuient (dont l’un des dédicataires des Discours).

1523

Les troupes françaises perdent Gênes et une grande partie du Milanais.

(14 septembre)

Mort d’Adrien VI.

(18 novembre)

Créé pape, Jules de Médicis prend le nom de Clément VII.

1524 (24 février)

Bataille de Pavie. François Ier prisonnier de Charles Quint.

(1er avril)

Le pape signe avec le vice-roi de Naples un accord que doit ratifier Charles Quint. Il est question d’envoyer à Madrid le cardinal Salviani accompagné de Machiavel. Le pape refuse ce dernier.

(Mai)

Machiavel à Rome. Il présente à Clément VII l’Histoire de Florence. Au pape inquiet d’être à la merci de Charles Quint il propose de mettre sur pied une armée nationale.

(Juin)

Clément VII l’envoie à Faenza discuter le projet avec Guichardin, président de la Romagne. Guichardin écrit au pape, indique ses objections et attend sa décision.

(26 juillet)

Las d’attendre la réponse du pape indécis, Machiavel retourne à Florence.

(19 août-16 septembre)

Machiavel défend à Venise les intérêts de marchands florentins.

1526 (14 janvier)

traité de Madrid, Charles Quint rendra la liberté à François Ier, qui s’engage (entre autres clauses) à lui céder la Bourgogne.

(15 mars)

Machiavel écrit à Guichardin (à l’intention du pape) pour conseiller de donner à Jean de Médicis (Jean-des-Bandes-Noires), jeune et vaillant capitaine les moyens de former une troupe importante. Le pape refuse.

(18 mars)

Libéré, François Ier rentre en France (et garde la Bourgogne).

(Avril)

Machiavel convainc le pape de mettre en état de défense les fortifications de Florence.

(9 mai)

Création d’une commission des fortifications, dont Machiavel est chancelier.

(17 mai)

Traité de Cognac entre François Ier, le pape, Florence et les Vénitiens.

(Juin ou juillet)

Machiavel rejoint les armées de la Ligue et le lieutenant-général Guichardin en Lombardie.

(Septembre)

A Rome, Clément VII signe une trêve avec les Colonna et les Espagnols de Naples. Puis il licencie les troupes qu’il a sur place. Le 19 septembre, les Espagnols l’attaquent, pillent son palais, et le font prisonnier. Ils exigent le retrait des armées de Lombardie.

(23 septembre)

Capitulation de Milan, que l’armée de la Ligue doit aussitôt abandonner à cause des événements de Rome. Guichardin ramène ses troupes à Plaisance. Machiavel rentre à Florence.

(25 novembre)

Jean de Médicis blessé alors qu’il tente d’empêcher les lansquenets de Frundsberg de franchir le Pô. Il meurt le 30.

(30 novembre)

Machiavel envoyé à Modène auprès de Guichardin. Arrive le 2 décembre, confère avec Guichardin, rentre le 5.

1527 (3 février)

Machiavel et Guichardin à Bologne. Frundsberg frappé d’apoplexie, le commandement des Impériaux et des Espagnols passe au connétable de Bourbon.

(22 avril)

Machiavel de retour à Florence.

Le connétable évite Florence, et marche sur Rome, suivi plutôt que poursuivi par les troupes de l’Église et de ses alliés. Machiavel est avec elles.

(4 mai)

Le connétable arrive devant les murs de Rome.

(6 mai)

Il donne l’assaut, et est tué d’une arquebusade. Rome est conquise et mise à sac.

(11 mai)

La nouvelle de la prise de Rome arrive à Florence.

(16 mai)

Le grand Conseil institué par Savonarole est rétabli.

(19 mai)

Machiavel apprend la révolution de Florence et demande à Guichardin son congé.

(22 mai)

Machiavel confère à Civitavecchia avec l’amiral Doria et envoie un dernier rapport à Guichardin. Puis s’embarque pour Livourne, d’où il regagnera Florence.

(10 juin)

La République confirme Tarugi dans les fonctions de secrétaire que lui ont, deux ans auparavant, confiées les autorités médicéennes.

(20 juin)

Machiavel se sent malade et prend un remède coutumier.

(21 juin)

Mort de Machiavel.

(22 juin)

Il est enterré à Santa Croce.

1531

Première édition des Discorsi sopra la prima deca du Tito Livio (chez Blado, à Rome, avec privilège pontifical du 23 août 1531).

1532

Première édition d’Il Principe (chez Blado, à Rome, avec le même privilège, et un achevé d’imprimer du 4 janvier 1532).


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mercredi 4 juin 2014 9:21
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref