RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

LA MALADIE INFANTILE DU COMMUNISME. («Le gauchisme») (1920)
Avant-propos


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Vladimir Illitch Lenine (1920), LA MALADIE INFANTILE DU COMMUNISME. («Le gauchisme») Paris: Le Monde en 10-18, 1962, 188 pp. [Un ouvrage de Lénine rédigé au cours de la Révolution, terminé le 16 mai 1920.] Une édition numérique réalisée par Claude Ovtcharenko, bénévole, journaliste à la retraite, France.

Avant-propos
_______

La maladie infantile du communisme est une des œuvres de circonstance les plus importantes qu’ait écrites Lénine : au printemps de 1920, le chef de la Révolution soviétique a jeté à la hâte sur le papier les réflexions que lui inspiraient les progrès équivoques du gauchisme dans les différents partis communistes européens à la veille du second congrès de l’Internationale communiste. (La brochure, imprimée à la hâte, fut distribuée à tous les participants à tous les participants à ce congrès.) Contre les « puristes » d’Angleterre, d’Allemagne et d’ailleurs, adversaires de tous compromis parlementaires ou syndicaux, nouveaux romantiques de l’action révolutionnaire, Lénine a rédigé ces leçons de dialectique politique qu’il pouvait illustrer de sa longe expérience révolutionnaire personnelle. En 1905-1908, le socialisme russe avait déjà connu la tentation gauchiste, et Lénine avait dû se battre longuement pour faire adopter la tactique parlementaire appliquée dans la première Douma. En 1920 cette tendance renaît, ici et là, avec une audace qu’accroissent la victoire de 1917 et les échos suscités à travers l’Europe par la révolution bolchévique.

Ce petit livre dont le manuscrit portait en sous-titre : Essai de causerie populaire sur la stratégie et la tactique marxistes est  certes un classique révolutionnaire. Il fonde en doctrine le réalisme léniniste, ce que Lénine appelle lui-même, dans sa conclusion, la véritable « dialectique marxiste », ou dialectique appliquée. Mais en réalité, c’est aussi un classique de la science politique elle-même, considérée comme une science du possible : à plusieurs reprises,  Lénine ne prétend-il définir, à juste titre, dans ses leçons de « tactique souple », « l’art du politique » ?

Robert Mandrou

N.B. Le texte qui est ici présenté a été établi en allégeant de ses lourdeurs la traduction français publiée par les Editions en Langues Etrangères de Moscou et « conforme aux texte russe du tome 31 de la 4e édition des œuvres de Lénine, préparé par l’institut du marxisme-Léninisme » Les notes en bas de pages expliquent sommairement quelques titres de partis et quelques expressions qui risquent de dérouter un lecteur peu informé, et fournissent quelques références à d’autres œuvres de Lénine.


Retour à l'auteur: Léon Trotsky Dernière mise à jour de cette page le lundi 9 février 2015 18:02
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref