RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Paul Lafargue, 1842-1911





Gendre de Karl Marx.


Biographie empruntée au site:
http://www.parti-socialiste.org/fede/lafargue.htm
Nous vous en remercions.

1842 : naissance le 15 janvier de Paul Lafargue à Santiago de Cuba d'une famille de descendants d'esclaves et de colons

1851 : la famille revient à Bordeaux, études secondaires, études médicales à Paris, s'engage avec les républicains contre l'Empire

1865 : rencontre Karl Marx à Londres, organise le premier congrès international des étudiants à Liège, exclu à vie de l'université

1866 : entre au Conseil général de l'Internationale
1868 : achève ses études à Londres - épouse la 2ème fille de Karl Marx, Laura, le 2 avril 1868

1870 : revient en France, se réfugie à Bordeaux, doit fuir en Espagne après une action de soutien à la Commune de Paris

1871 : anime le combat des révolutionnaires espagnols, crée avec Pablo Iglésias le parti ouvrier espagnol

1872 : participe au Congrès International de La Haye (exclusion de Bakounine)

1872-1882 : retour à Londres où il abandonne la médecine, traduit les ouvrages de Marx et Engels, publie de nombreux écrits dont " La religion du capital "

1882 : retour en France où il renoue avec Jules Guesde (tandem efficace pour l'implantation du socialisme en France)

1883 : condamné à 6 mois de prison, écrit, collabore à de nombreux journaux, multiplie les conférences et réunions

1891 : vient animer en avril des réunions à Fourmies, Anor, Wignehies, massacre de Fourmies le 1er mai 1891. Condamné en juillet à un an de prison. Elu député de la 1ère circonscription de Lille, le 8 novembre, il est libéré de prison

1893 : battu aux Législatives après redécoupage de la circonscription

1893-1905 : reprend son travail de vulgarisateur du marxisme et participe activement à la vie du POF

1905 : création de la SFIO - entre à la CAP. Candidat à plusieurs reprises à Paris, il ne sera jamais élu

1911 : ayant fixé à 70 ans I'âge de son départ, Paul Lafargue se donne la mort ainsi qu'à Laura par injection d'acide cyanhydrique le 25 novembre 1911.

Retour à l'auteur: Paul Lafargue Dernière mise à jour de cette page le Jeudi 17 avril 2003 19:49
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref