RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Idée d'une histoire universelle
au point de vue cosmopolitique (1784):
Introduction d'Emmanuel Kant


Une édition électronique réalisée à partir du livre d'Emmanuel Kant, Idée d'une histoire universelle au point de vue cosmopolitique. Traduction faite à partir de l'édition des oeuvres complètes de Kant de l'Académie de Berlin (Tome VIII). Traduction de Philippe Folliot, professeur de philosophie au Lycée Ango de Dieppe en Normandie, Juin 2002.


TABLE DES MATIÈRES


Introduction d'Emmanuel Kant (1784)

Proposition 1 : Toutes les dispositions naturelles d'une créature sont destinées à se développer un jour complètement et en raison d'une fin.

Proposition 2 : Chez l'homme (en tant qu'il est la seule créature raisonnable sur terre), les dispositions naturelles, dont la destination est l'usage de la raison, devaient se développer seulement dans l'espèce, pas dans l'individu.

Proposition 3
: La nature a voulu que l'homme tire entièrement de lui-même ce qui va au-delà de l'agencement mécanique de son existence animale, et qu'il ne participe à aucune autre félicité ou à aucune autre perfec-tion, que celles qu'il s'est procurées lui-même par la raison, en tant qu'affranchi de l'instinct.

Proposition 4 : Le moyen dont se sert la nature, pour mener à terme le dévelop-pement de toutes les dispositions humaines est leur antagonisme dans la société, jusqu'à ce que celui-ci finisse pourtant par devenir la cause d'un ordre conforme à la loi.

Proposition 5 : Le plus grand problème pour l'espèce humaine, celui que la nature la force à résoudre, est de parvenir à une société civile administrant univer-sellement le droit.

Proposition 6 : Ce problème est en même temps le plus difficile et celui qui sera résolu le plus tard.

Proposition 7 : Le problème de l'établissement d'une société civile parfaite est dépendant de celui de l'établissement de relations extérieures entre les États régies par des lois, et ne peut être résolu sans que ce dernier ne le soit.

Proposition 8 : On peut considérer l'histoire de l'espèce humaine, dans l'ensemble, com-me l'exé-cu-tion d'un plan caché de la nature, pour réaliser, à l'intérieur, et dans ce but, aussi à l'extérieur, une constitution poli-ti-que parfaite, car c'est la seule façon pour elle de pouvoir développer complètement en l'humanité toutes ses dispositions.

Proposition 9 : Une tentative philosophique d'étudier l'histoire universelle d'après un plan de la nature visant l'union civile parfaite dans l'espèce humaine doit être considérée comme possible et même comme susceptible de favoriser cette intention de la nature.

Retour au texte de l'auteur: Emmanuel Kant Dernière mise à jour de cette page le Vendredi 30 août 2002 11:25
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref