RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

De l'angoisse à l'extase. Étude sur les croyances et les sentiments.
(Un délire religieux. La croyance)
TOME I (1926)
Table des figures


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Pierre Janet (1859-1947) (philosophe devenu médecin et psychologue), De l'angoisse à l'extase. Étude sur les croyances et les sentiments. (Un délire religieux. La croyance) TOME I (1926). 1re édition, Librairie Félix Alcan, 1926. Réédité en 1975. Paris: la Société Pierre Janet et le Laboratoire de psychologie pathologique de la Sorbonne avec le concours du CNRS, 1975, 432 pp. Une édition numérique réalisée par mon amie, Gemma Paquet, bénévole.

Table des figures

Figure 1. - Tableau de la Nativité, peinture de la malade
Figure 2. - Attitude sur la pointe des pieds, photographie
Figure 3. - Attitude
Figure 4. - Attitude et démarche
Figure 5. - Écriture
Figure 6. - Empreinte des pieds sur le sol pendant la marche.
Figure 7. - Attitude des jambes dans la marche
Figure 8. - Contracture des jambes
Figure 9. - Le stigmate sur le pied
Figure 10. - Spécimens d'écriture
Figure 11. - Reproduction d'un grand tableau en couleurs, entouré de roses en papier, la Vierge couronnée
Figure 12. - Extase avec attitude de crucifixion debout
Figure 13. - Physionomie pendant l'extase
Figure 13.- Physionomie pendant l'extase avec idée de crucifixion ce qui détermine le pli du front. Les signes que l'on voit peu distinctement sur la poitrine représentent une croix et les lettres I M, ce sont les cicatrices de brûlures que la malade s'est faites elle-même.

Figure 14. - Graphique de la respiration pendant l'extase

Figure 14. - Graphique de la respiration pendant l'extase. T respiration thoracique, A respiration abdominale, S le temps en secondes ; Respiration thoracique superficielle avec pauses prolongées ; la flèche horizontale indique le sens dans lequel s'inscrit le graphique, la flèche verticale le sens dans lequel s'inscrit l'inspiration.

Figure 15. - Graphique de la respiration normale: Respiration normale pendant l'état d'équilibre, 16 respirations par minutes.
Figure 16. - Graphique du pouls pendant l'extase
Figure 17. - Courbe ergographique obtenue pendant l'extase
, en haut le temps en secondes.
Figure 18. - Dessin au crayon, exécuté plusieurs fois avec des variantes, probablement d'après le souvenir d'un tableau, mais sans aucun modèle: la Vierge et l'enfant Jésus
Figure 19. - La sainte Trinité conçue pendant l'extase

Figure 19. - La Sainte Trinité telle que Madeleine la conçoit pendant l'extase : Le personnage principal est toujours pour elle le Dieu-homme, Dieu le père est représenté par le soleil sur lequel se détache le Christ et dont les rayons ne sont pas ici reproduits nettement et le Saint Esprit est représenté par les flammes qui sortent du cœur de Jésus.

Figure 20. - La Trinité, par Benedetto Montagna, Vicence, au musée civique de Vicenza.
Figure 21. - Le Christ sur la croix, dessin que Madeleine reproduit sans cesse de toutes manières
Figure 22. - Graphique du pouls
Figure 23. - Graphique de la respiration pendant l'état d'équilibre
, la malade était couchée, graphique à rapprocher de celui de la figure 17.
Figure 24. - Divers graphiques de la respiration pendant l'extase
, des pauses respiratoires fréquentes, graphique à rapprocher de la figure 16.
Figure 25. - Schéma des premières crises de dépression
, 1. État d'équilibre, 2. État de dépression légère qui sera plus tart l'état de tentation.
Figure 26. - Schéma des crises de dépression plus complexes
. 1. État d'équilibre, 2. État de tentation, 3.Sommeil extatique.
Figure 27. - Schéma de la succession des états 
: 1 et 7: État d'équilibre. 2. État de tentation, 3. État de sécheresse, 4. État de torture, 5. État d'extase, 6. État de consolation.
Figure 28. - Schéma de l'évolution des crises de dépression au cours de la vie
Figure 29. - Tableau de Jésus enfant, au travail
Figure 30. - Costume et attitude de Omu, délire religieux
Figure 31. - Tableau de la Vierge et les Anges
Figure 32. - Graphique de la catatonie pendant l'extase

Figure 32. - Tremblement du bras droit étendu pendant l'extase, les trois premières lignes indiquent le tremblement au début, les trois dernières le tremblement après 35 minutes, les lignes verticales indiquent le temps en secondes.

Figure 33. - Courbe des temps de réactions dans l'attention

Figure 33. - Courbe des temps de réaction simple à des stimulations tactiles chez une malade hystérique dont l'attention est assez rapidement fatiguée. Les temps de réaction mesurés par le chronomètre de d'Arsonval sont reportés sur le papier quadrillé, la courbe est tracée à la main, la ligne plus forte indique la courbe des moyennes calculées de dix en dix réactions. En A ascension brusque de la courbe déterminée par une distraction en rapport avec un bruit dans la salle.

Figure 34. - Courbe des temps de réaction pendant l'extase
Figure 34 bis. - Courbe des temps de réaction pendant l'extase

Figure 34 bis. - Courbe des temps de réaction de Madeleine à des stimulations auditives pendant l'extase. La courbe a été inscrite par la méthode graphique de M. Patrizzi. Le graphique total pris pendant deux heures est trop long pour être reproduit en entier, les graphiques 1, 2 et 3 en reproduisent des fragments caractéristiques. Dans le premier le ou jet est bien éveillé et fait attention consciemment, les ascensions de la courbe en A et B sont dues à des distractions déterminées par des bruits dans la salle, dans le second le sujet a fermé les yeux, il est envahi par des pensées religieuses, en C début de l'extase, le sujet lève les bras en croix et se soulève, pendant ces mouvements, le graphique est souvent interrompu ; en 3 l'extase est complète et le graphique est parfaitement régulier pendant une heure, je n'en reproduis que la dernière partie, en 0 réveil et interruption du graphique.

Figure 35. - Contractures des jambes dans les crucifixions

Figure 35. - Constracture des jambes pendant les délires de crucifixion, légère torsion des pieds en dedans qui indique la tendance à appliquer un pied sur l'autre « pour que les deux pieds soient percés par le même clou ».

Figure 36. - Les stigmates sur les deux pieds de Madeleine
Figure 37. - Tableau Ce Giotto di Bondone. -, Saint François d'Assise au musée du Louvre
Figure 38. - Tableau de Sodona, Sainte Catherine de Sienne Église de San-Domenico à Sienne
Figure 39. - Appareil en place sur le pied
Figure 40. - Le stigmate apparaissant sous le verre de l'appareil comme sur le pied laissé à découvert

Retour au texte de l'auteur: Pierre Janet Dernière mise à jour de cette page le vendredi 21 avril 2006 8:10
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref