RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »
Antonio GRAMSCI, 1891-1937

Philosophe et homme politique italien (Ales, Sardaigne, 1891 - Rome 1937).
Originaire d'une famille bourgeoise sarde, il adhère en 1913 au Parti socialiste. En 1919, il fonde avec Terracini et Togliatti le journal Ordine Nuovo. En janvier 1921, il contribue à la fondation du Parti communiste italien. Il est élu député en 1924 ; le congrès de Lyon (janv. 1926) le place au poste de secrétaire général du P.C.I. En 1926, il est arrêté, condamné à la déportation deux ans plus tard. Il ne cessera d'écrire jusqu'en 1937. Malade, il est libéré sous condition et meurt quelques jours après. L'influence de Gramsci a été considérable dès 1920. Il a approfondi la notion d'État et a substitué la notion de dictature du prolétariat à celle d'hégémonie du prolétariat. Pour Gramsci, l'efficacité du mouvement ouvrier est liée à la qualité intellectuelle et morale de sa direction face au pouvoir d'État, qui est aveugle, bureaucratique par essence. Les textes de Gramsci n'ont été publiés in extenso qu'en 1975 sous le titre de Cahiers de prison. Les Lettres de prison (1947 et 1965) constituent un des chefs-d'œuvre de la littérature italienne.

© Larousse-Bordas 1998

Retour à l'auteur: Antonio Gramsci Dernière mise à jour de cette page le mercredi 9 août 2006 18:52
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires

Antidote, correcteur
de nouvelle génération.




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
Ce site respecte la loi canadienne sur les droits d'auteur
POLITIQUE D'UTILISATION DU SITE

Site pédagogique de Jean-Marie Tremblay, sociologue

La vie des Classiques des sc. soc. dans Facebook.
Membre Crossref