RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »
Écrits politiques II (1921-1922):
Présentation

Une édition électronique réalisée à partir du livre d’Antonio Gramsci, Écrits politiques. II. 1921-1922. Textes choisis, présentés et annotés par Robert Paris. Traduit de l’Italien par Marie G. Martin, Gilbert Moget, Armando Tassi et Robert Paris. Paris : Éditions Gallimard, 1975, 380 pages.

ANTONIO GRAMSCI

Écrits politiques - II
(1921-1922)

La première partie de ce volume - “L'Ordine Nuovo quotidien (1921-1922)” - est constituée par un choix d'articles publiés, pour la plupart, dans le quotidien du Parti communiste d'Italie dont Gramsci assumait la direction. Couvrant la période qui va du congrès de fondation du P.C.I. (Livourne, 21 janvier 1921) au départ de Gramsci pour Moscou, en mai 1922, ces textes sont surtout représentatifs des positions d'un parti que domine la "forte personnalité" de Bordiga. La thématique conseilliste de l'après-guerre apparaît définitivement oubliée - mais cet oubli n'est peut-être que dans l'apparence - et, s'il émet quelques réserves à l'égard des "Thèses de Rome" de 1922, Gramsci joue pleinement le jeu du "bordiguisme" et fait tout au plus figure, comme dit Tasca, de "bordiguiste cultivé". La rupture avec Bordiga ne se dessine quau terme du séjour à Moscou, Gramsci y prend, en effet, la mesure de la crise qui pèse sur les rapports entre le Komintern et sa section italienne. Dès juin 1923, écartant d'autorité la direction, pourtant majoritaire, de Bordiga, l'I.C. a commencé de placer à la tête du Parti la minorité de "droite" qu'anime Tasca et celle-ci menace de remettre définitivement en question les présupposée et les acquis de la scission de Livourne en 1921. Il s'agit donc de créer un nouveau “groupe dirigeant”, une fraction d'abord, qui, se substituant à la direction déchue, évite au Parti communiste d'Italie, et de se retrouver - avec Bordiga - hors de l'I.C., et de retourner - avec Tasca - dans les vieilles ornières du socialisme italien. Tel est l'objet de la "Correspondance de Moscou et de Vienne" qui constitue la deuxième partie de ce volume.

Ce volume est le deuxième d'une édition d'ensemble des écrite de Gramsci, dont la responsabilité a été confiée a Robert Paris. Les Écrits politiques comportent trois volumes de textes choisis parmi tous ceux que Gramsci écrivit en liberté de 1914 à 1926.

Les Écrits politiques - I (1914-1920) rassemblent des écrits de jeunesse de Gramsci ainsi qu'un choix des articles de L'Ordine Nuovo consacrés pour l'essentiel au problème des Conseils d'usine.

Les Écrits politiques- III (1923-1926) sont consacrés à la "conquête gramscienne" de la direction du Parti. On y trouve également la fameuse lettre au Parti bolchevik de 1926 et les Notes sur la question méridionale, restées inachevées.

L’œuvre écrite en captivité,. les Cahiers de prison, sera publiée dans son intégralité, en cinq volumes, d'après les manuscrits de Gramsci, et selon l'ordre chronologique où ils furent rédigés, faut regroupement thématique en étant exclu par principe.

(Éditions Gallimard)

Retour à l'auteur: Antonio Gramsci Dernière mise à jour de cette page le samedi 8 avril 2006 9:56
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref