RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Essai sur l'inégalité des races humaines. (1853-1855)
Table des matières


Une édition électronique sera réalisée à partir du texte de Joseph-Arthur (Comte de) Gobineau (1816-1882), Essai sur l'inégalité des races humaines (1853-1855). Paris: Éditions Pierre Belfond, 1967, 878 pages. Une édition numérique réalisée par mon amie Marcelle Bergeron, bénévole, professeure à la retraite de l'École polyvalente Dominique-Racine, qui a consacré des mois d'un minutieux travail à cette édition numérique. [Thèmes abordés: antisémitisme, civilisation, être humain, histoire, humanité, inégalité, juif, peuple, philosophie, race, société.]

Table des matières

Avertissment à l'édition numérique, par Marcelle Bergeron, bénévole, décembre 2004
Présentation de l'oeuvre par l'éditeur (description au verso du livre)

Un grand poète romantique, par Hubert Juin

Dédicace de la première édition (1854)

Avant-Propos de la deuxième édition

LIVRE PREMIER:
Considérations préliminaires; définitions, recherche et exposition des lois naturelles qui régissent le monde social.

Chapitre I. – La condition mortelle des civilisations et des sociétés résulte d'une cause générale et commune
Chapitre II. – Le fanatisme, le luxe, les mauvaises mœurs et l'irréligion n'amènent pas nécessairement la chute des sociétés
Chapitre III. – Le mérite relatif des gouvernements n'a pas d'influence sur la longévité des peuples
Chapitre IV. – De ce qu'on doit entendre par le mot dégénération du mélange des principes ethniques, et comment les sociétés se forment et se défont
Chapitre V. – Les inégalités ethniques ne sont pas le résultat des institutions
Chapitre VI. – Dans le progrès ou la stagnation, les peuples sont indépendants des lieux qu'ils habitent
Chapitre VII. – Le christianisme ne crée pas et ne transforme pas l'aptitude civilisatrice
Chapitre VIII. – Définition du mot civilisation; le développement social résulte d'une double source
Chapitre IX. – Suite de la définition du mot civilisation; caractères différents des sociétés humaines; notre civilisation n'est pas supérieure à celles qui ont existé avant elle
Chapitre X. – Certains anatomistes attribuent à l'humanité des origines multiples
Chapitre XI. Les différences ethniques sont permanentes
Chapitre XII. Comment les races se sont séparées physiologiquement et quelles variétés elles ont ensuite formées par leurs mélanges. Elles sont inégales en force et en beauté
Chapitre XIII. – Les races humaines sont intellectuellement inégales; l'humanité n'est pas perfectible à l'infini
Chapitre XIV. – Suite de la démonstration de l'inégalité intellectuelle des races. Les civilisations diverses se repoussent mutuellement. Les races métisses ont des civilisations également métisses
Chapitre XV. – Les langues, inégales entre elles, sont dans un rapport parfait avec le mérite relatif des races
Chapitre XVI. – Récapitulation; caractères respectifs des trois grandes races; effets sociaux des mélanges; supériorité du type blanc et, dans ce type, de la famille ariane

LIVRE SECOND :
Civilisation antique rayonnant de l'Asie centrale au Sud-Ouest

Chapitre I. – Les Chamites
Chapitre II. Les Sémites
Chapitre III. Les Chananéens maritimes
Chapitre IV. Les Assyriens; les Hébreux; les Choréens
Chapitre V. Les Égyptiens, les Éthiopiens
Chapitre VI. Les Égyptiens n'ont pas été conquérants; pourquoi leur civilisation resta stationnaire
Chapitre VII. – Rapport ethnique entre les nations assyriennes et l’Égypte. Les arts et la poésie lyrique sont produits par le mélange des blancs avec les peuples noirs

LIVRE TROISIÈME :
Civilisation rayonnant de l’Asie centrale vers le Sud et le Sud-Est

Chapitre I. – Les Arians; les Brahmanes et leur système social
Chapitre II. – Développements du brahmanisme
Chapitre III. – Le bouddhisme, sa défaite; l'Inde actuelle
Chapitre IV. – La race jaune
Chapitre V. Les Chinois
Chapitre VI. Les origines de la race blanche

LIVRE QUATRIÈME:
Civilisations sémitisées du Sud-Ouest

Chapitre I. – L'histoire n'existe que chez les nations blanches. Pourquoi presque toutes les civilisations se sont développées dans l'occident du globe
Chapitre II. – Les Zoroastriens
Chapitre III. – Les Grecs autochtones; les colons sémites; les Arians Hellènes
Chapitre IV. – Les Grecs sémitiques

LIVRE CINQUIÈME :
Civilisation européenne sémitisée

Chapitre I. – Populations primitives de l'Europe
Chapitre II. Les Thraces. – Les Illyriens. – Les Étrusques. – Les Ibères
Chapitre III. Les Galls
Chapitre IV. Les peuplades italiotes aborigènes
Chapitre V. Les Étrusques Tyrrhéniens. – Rome étrusque
Chapitre VI. Rome italiote
Chapitre VII. – Rome sémitique

LIVRE SIXIÈME :
La civilisation occidentale

Chapitre I. – Les Slaves. – Domination de quelques peuples arians antégermaniques
Chapitre II. – Les Arians Germains
Chapitre III. – Capacité des races germaniques natives
Chapitre IV. – Rome germanique. – Les armées romano-celtiques et romano-germaniques. -Les empereurs germains
Chapitre V. – Dernières migrations arianes-scandinaves
Chapitre VI. – Derniers développements de la société germano-romaine
Chapitre VII. Les indigènes américains
Chapitre VIII. Les colonisations européennes en Amérique

Conclusion générale

Revenir à l'oeuvre de l'auteur: Joseph-Arthur de Gobineau, 1816-1882 Dernière mise à jour de cette page le Dimanche 30 octobre 2005 08:31
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref