RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Magie et Religion

Source: un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. http://fr.wikipedia.org/wiki/Magie_et_Religion

Peut-on parler de fait religieux pour la magie ?

Sommaire :

1 Le courant évolutionniste: la magie est la premier stade.
2 L'école sociologique française: complémentarité et différenciation de la magie et de la religion.
3 Malinowski: explications psychologiques?
4 Lévi-Strauss : les liens entre magie et religion.
5 Critiques

1. Le courant évolutionniste : la magie est la premier stade.

James George Frazer (1854-1941), dans Le rameau d'or,

- explicite l'hypothétique passage de l'humanité par trois stades intellectuels: magie, religion, science. Et par là, il s'approprie la simplification "progès = rationalisation".

- distingue deux lois intellectuelles dans la magie:

"la loi de sympathie": le semblable appelle le semblable.
"la loi de contagion": ce qui a été mis en contact continue à agir à distance.

Edward Tylor (1832-1917) ne fait pas de grande différence entre magie et religion, mais préfère plutôt une catégorie
plus large le "surnaturel", largement critiquée par Evans-Pritchard (1902-1973).

2. L'école sociologique française : complémentarité et différenciation de la magie et de la religion.

- Durkheim (1858-1913) sépare magie et religion par le nombre de participants et de croyants: la magie ne prête pas à de manifestations collectives (cf. Les formes élémentaires de la religion).

- pour Hubert et Mauss, la religion est collective et sujette à des sacrifices, tandis que la magie est individuelle et sujette à des maléfices.

3. Malinowski : explications psychologiques ?

Pour Malinowski (1884-1942), la magie est pragmatique, elle répond à des buts précis, et est individuelle. On recherche son efficacité et trouve ses fins par les rites. La religion est plus abstraite, désintéressée, et on trouve ses fins dans les rites. Magie comme religion ont une fonction apaisante pendant des périodes de troubles ou de doutes psychologiques.

4. Lévi-Strauss: les liens entre magie et religion.

Lévi-Strauss distingue magie et religion pour préférer le parallèle magie/psychanalyse. Cependant la magie ressemble à une science car elle cherche à intervenir sur les éléments. "La religion contient nécessairement de la magie et la magie contient nécessairement de la religion".

5. Critiques

- Evans-Pritchard (1902-1973) préfère ne pas faire de découpage trop rigide entre magie et religion: la magie doit être placée dans le contexte social général. Il fait cependant la distinction entre magie blanche préventive et magie noire offensive.

- problème des "classifications": cela rigidifie souvent la réalité et tombe parfois dans l'ethnocentrisme. Faut-il définir la religion par ce qu'elle n'est pas (la philosophie, l'idéologie, la magie...)?

Retour au texte de l'auteur: James George Frazer Dernière mise à jour de cette page le dimanche 4 janvier 2009 15:06
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref