RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Les instincts de défense et de sympathie. (1947)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre d'Étienne De Greeff, LES INSTINCTS DE DÉFENSE ET DE SYMPATHIE. Paris: Les Presses universitaires de France, 1947, 235 pp. 1re édition. Collection: Bibliothèque de philosophie contemporaine. Une édition réalisée par Réjeanne Toussaint, bénévole, Chomedey, Ville Laval, Québec.

[233]

Table des matières


INTRODUCTION [1]

Chapitre I.
Conflits. Instinct. Structures affectives
[11]

I. Sens profond du conflit [11]

II. Mécanismes réducteurs et mécanismes valorisants [13]

III. L'instinct, hypothèse nécessaire [16]

IV. L'instinct, hypothèse démembrable [23]

V. L'instinct, les complexes et l'orientation constante dans un même sens [25]

VI. Nécessité de dépasser l'instinct-désir et d'arriver à l'intinct-connaissance [29]

Chapitre II.
La structure affective de la notion de Justice
[33]

I. Entrée dans le conflit [33]

II. La notion de justice : conflit central de la personnalité humaine avec l'humanité et la création [35]

III. Quelques expériences [46]

IV. Sentiment de Justice et Intentionalisme malveillant [61]

Chapitre III. - Instinct de défense. Intentionalisme.
Responsabilité et mécanismes réducteurs
[70]

I. L'intentionalisme, expression d'une disposition instinctive [70]

II. De l'intentionalisme à la notion de hasard, acquisition tardive et insta-ble [80]

III. Quelques occasions du retour à la connaissance  par instinct de défen-se. Sentiment du « panique  » [85]

IV. La Responsabilité d'autrui et la connaissance d'autrui par l'instinct de défense [91]

V. L'hostilité de l'homme social contre l'inconscient. L'instinct de défense condamne l'homme à la science. Évolution vers le monothéisme et ré-duction de l'inconscient, symbolisé par la  mythologie [96]

VI. Notre instinct de défense contre l'homme et contre Dieu [102]

VII. Le paranoïaque et le coupable [110]

Chapitre IV.
La connaissance par l'Amour et la Sympathie
et ses structures affectives
[119]

I. La connaissance par l'instinct parental [119]

IL L'amour parental, ses qualités, son rôle épanouissant ; ambivalence de la part des parents et des petits. Le Paradis perdu [122]

III. L'amour parental et l'inhibition de l'intentionalisme. Équilibre difficile. Les germes de l'homicide [131]

IV. L'enfance normale et son sens dans la vie de l'adulte. La vie provisoire. Le traumatisme de l'existence [139]

V. L'amour sexuel. Reconnaissance progressive de l'autre. Mécanisme de la valorisation. Libération de l'aimé [143]

VI. L'amour vécu. Acceptation inconditionnelle mais non définitive. Les deux phases. La distance critique. La genèse et le mécanisme de l'ho-micide. La fonction du « sacré  » et son sens biologique [158]

VII. L'échec fréquent. L'infantilisation. Passage difficile du stade digestif au stade oblatif. Refus de la subordination. Importance et danger de la médiocrité moyenne. Opposition entre les lois et les valeurs. Rôle d'une mystique. La genèse du sacré. Le désavantage vis-à-vis de la science. L'homme veut-il survivre comme unité ou comme valeur ? [164]

Chapitre V. Le sentiment de culpabilité, son rôle
entre les mécanismes réducteurs et les fonctions créatrices
[180]

I. Le sentiment de culpabilité et le drame humain [180]

II. Sentiment de culpabilité. Relation entre le sentiment de culpabilité, la perte de contact avec le toi et le on ; le renforcement de la menace et de l'intentionalisme. Retour à la paix. Mélancolie et manie [183]

III. Genèse et sens du sentiment de culpabilité [195]

IV. Les conditions extérieures de son apparition : la famille. Influence du milieu familial [208]

V. La sentiment de culpabilité peut être utilisé, dans certains cas mainte-nir l'homme en état d'infantilisme. La névrose agit souvent dans ce sens [210]

VI. La lutte de l'homme contre son sentiment de culpabilité, un aspect es-sentiel de cette lutte [213]

VII. L'homme peut-il et doit-il se débarrasser de son sentiment de culpabili-té ? [220]


Retour à l'auteur: Guillaume De Greef Dernière mise à jour de cette page le samedi 19 octobre 2013 9:50
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref