Herrlee Glessner Creel, La pensée chinoise de Confucius à Mao Tseu-Tong


 

RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

La pensée chinoise de Confucius à Mao Tseu-Tong. (1955)
Bibliographie


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Herrlee Glessner Creel, La pensée chinoise de Confucius à Mao Tseu-Tong. Traduction de Jean-François Leclerc. Paris : Les Éditions Payot, 1955, 281 pp. Collection : bibliothèque historique. Une édition numérique réalisée par ma grande amie, Gemma Paquet, 84 ans, bénévole, professeure de soins infirmiers à la retraite du Cégep de Chicoutimi.

[266]

La pensée chinoise
de Confucius à Mao Tseu-Tong
.

Bibliographie

BALAZS, Etienne. « La crise sociale et la philosophie à la fin des Han », T’ong Pao, XXXIX (Leyde, 1950), 83-131.

BRUNETIÈRE, Ferdinand. Études critiques sur l’histoire de la Littérature française, 8e série (Paris, 1907).

CHAVANNES, Edouard. Les Mémoires Historiques de Se-ma Ts’ien, 5 vol. Paris, 1895-1905.

CHIANG KAI-SHEK. China’s Destiny. Traduction de Wang Tchonghouei. New York, 1947.

Commentaires sur treize Classiques (en chinois). Nanchang, 1915.

CONSULAT GÉNÉRAL DES U.S.A., HONGKONG. Survey of China Mainland Press. Brochures polycopiées, numérotées et datées séparément.

CREEL, H. G. Confucius, the Man and the Myth. New York, 1949 ; Londres, 1951.

CREEL, H. G. Studies in Early Chinese Culture, First Series. Baltimore, 1937.

CREEL, Lorraine. The Concept of Social Order in Early Confucianism. Mémoire non publié. Université de Chicago, 1943.

CRUMP, James. « “P’ing Hua” and the Early History of the San- kuo Chih », in Journal of the American Oriental Society, LXXI (Cambridge, 1951), 249-256.

DAVIDSON, J. Leroy. The Lotus Sutra in Chinese Art. New Haven et Londres, 1954.

DUBS, Homer H. « The Failure of the Chinese to Produce Philosophical Systems, T’oung Paro, XXVI (Leyde, 1929), 98-109.

DUBS, Homer H. (trad.). The History of the Former Han Dynasty. Par Pan Kou, vol. I et II. Baltimore, 1938 et 1944.

DUBS, Homer H. (trad.) The Works of Hsüntze. Londres, 1928.

DUYVENDAK, J. J. (trad.). The Book of Lord Shang. Londres, 1928.

DUYVENDAK, J. J. L. « Hsün-tzu on the Rectification of Names », T’oung Pao, XXIII (Leyde, 1924), 221-254.

ELIOT, Charles. Hinduism and Bouddhism, an Historical Sketch, 3 vol., Londres, 1921.

Encyclopaedia of the Social Sciences. Édité par Edwin R. A. Seli- gman et Alvin Johnson, 15 vol., 1930-135 ; Réédition New York, 1937.

[267]

ESCARRA, Jean. Le droit chinois. Pékin et Paris, 1936.

FINER, Herman. The Future of Government. Londres, 1946.

FONG YEOU-LAN. Histoire de la Philosophie Chinoise (en chinois), 2 vol., 1934 ; 7e édit. Tchong King, 1946.

FONG YEOU-LAN « The Philosophy of Chu Hsi », traduit par Derk Bodde (ex Histoire de la Philosophie Chinoise, II, 896-927). Harvard Journal of Asiatic Studies, VII (Cambridge, 1952), 1-51.

FREEMAN, Mansfield. « The Ch’ing Dynasty Criticism of Sung Politico-Philosophy », Journal of North-China Branch of the Royal Asiatic Society, LIX (Shanghaï, 1928), 78-110.

FREEMAN, Mansfield. « The Philosophy of Tai Tung-yüan », Journal of the North-China Branch of the Royal Asiatic Society, LXIV (Shanghaï, 1933), 50-71.

GARDNER, Charles S., Chinese Traditional Historiography, Cambridge, 1938.

GERTH, H. H. et  C. WRIGHT MILLS. From Max Weber : Essays in Sociology. New York, 1946.

GOODRICH, Luther Carrington. The Literary Inquisition of Ch’ien Lung. Baltimore, 1935.

HAMILTON, Clarence H. « Hsüan Chuang and the Wei Shih Philosophy », Journal of the American Oriental Society, LI (New Haven, 1931), 291-308.

HAN YU. Œuvres complètes de Han Tch’ang-li critiquées par Tchou Hi (en chinois). Ssu Pu Ts’ung K’an éd.

HAYAKAWA, S. I. « What Is Meant by Aristotelian Structure of Language », etc. : A Review of General Semantics, V (Bloomington, 1947-1948), 225-230.

HENKE, Frédéric Goodrich. The Philosophy of Wang Yang-ming. Londres et Chicago, 1916.

HODOUS, Lewis. Buddhism and Buddhists in China. New York, 1924.

HOU CHE. Précis d’histoire de la Philosophie chinoise (en chinois). Chüan Sang, 15e édition, Shanghaï, 1930.

HOU CHE. « Confucianism ». In Encyclopaedia of the Social Sciences,  IV, 198-201. New York, 1937.

HOU CHE . « Development of Zen Buddhism in China », Chinese Social and Political Science Review, XV (Peiping, 1931-1932), 475-505.

HOU CHE. « The Establishment of Confucianism as a State Religion during the Han Dynasty ». Journal of the North China Branch of the Royal Asiatic Society, LX (Shanghaï, 1929), 20-41.

HOU CHE. La Philosophie de Tai Tong-yuan (en chinois), Shanghaï, 1927.

HOU CHE. Houai Nan Tseu (en chinois), Ssu Pu Ts’ung K’an éd.

[268]

HOUAN K’OUAN. Discourses on Salt and Iron. Traduit par ESSON M. Gale, Leyde, 1931.

HOUAN K’OUAN. Discours sur le Sel et le Fer (en chinois). Ssu Pu Ts’ung K’an éd.

HOUANG HOUEI. Critique et exégèse (en chinois). Shanghai, 1939.

HOUANG SIEOU-KI. Lu Hsiang-shan. New Haven, 1944.

HOUANG TSON-HI. Récits d’un survivant des Barbares Ming (en chinois). Ssu Pu Pei Yao éd.

HOWE, Mark de Wolfe (éd.). Holmes-Polleck Letters, the Correspondent of Mr. Justice Holmes and Sir Frederik Pollock, 1874-1932, 2 vol. Cambridge, 1941.

HSU, Francis L. K. Americans and Chinese : Two Ways of Life. New York, 1953.

HUGUES, E. R. Chinese Philosophy in Classical Times. Londres, 1942.

HUMMEL, A. W. (éd.). Eminent Chinese of the Ch’ing Period, 2 vol., Washington, 1943-1944.

KONG-SOUEN. Long Tseu. Ssu Pu Ts’ung K’an éd.

KOU YEN-WOU. Œuvres choisies de T’ing-lin (en chinois). Wou-hien, 1888.

KOUO Mo-Jo Recherches sur les inscriptions sur bronze des deux Tcheou (en chinois). Tokyo, 1935.

Dix essais critiques (en chinois). Tchong-King, 1945.

Lao Tseu, également intitulé Tao Tö King. La numérotation des chapitres semble être identique pour tous les textes et traductions.

LEGGE, James (trad.). The Ch’un Ts’ew with the Tso Chuen (« The Chinese Classics », V). Londres, 1872.

LEGGE, James (trad.). The Great Learning (« The Chinese Classics ». I, 355-381, 2e édition). Oxford, 1893.

LEGGE, James (trad.). The Li ki (« Sacred Books of the East », XXVII et XXVIII). Réimpression, Londres, 1926.

LEGGE, James (trad.). The She King (« The Chinese Classics », IV). Londres, 1871.

LEGGE, James (trad.). The Shoo King (« The Chinese Classics », III). Londres, 1865.

LEGGE, James (trad.). The Writings of Kwang-zze (« Sacred Books of the East », XXXIX, 125-392 et XL, 1-232). 1891. Réimprimé à Londres, 1927.

LEGGE, James (trad.). The Yi King (« Sacred Books of the East, XVI). 2e éd. Oxford, 1899.

Lie Tseu, intitulé également Le Livre Véritable du Vide et de la Sagesse Parfaite (en chinois). Ssu Pu Ts’ung K’an éd.

LIN T’ong-k’i. « The Taoïst in every Chinese », T'ien Hsia Monthly, XI, Shanghaï, 1940, 211-225.

[269]

LIEOU Chao-k’i. How to be a Good Communist. Pékin, 1951.

LOU Siang-chan. Œuvres complètes (en chinois). Ssu Pu Ts’ung K’an éd.

LOU Siang-chan. Les Printemps et Automnes de Lu (en chinois). Ssu Pu Ts’ung K’an, éd.

MACNAIR, Harley Farnsworth (éd.). China. Berkeley et Los Angeles, 1946.

MACAULAY, Thomas Babington. The Romance of History. England, by Henry Neele. Article non signé dans The Edinburgh Review, XLVII (Edimbourg, 1828), 331-367.

MAO TSEU-TONG. China’s New Democracy. Avec une introduction de Earl Browder. Traducteur inconnu. New York, 1945.

Mao Tseu-tong. De la dictature démocratique du peuple (en chinois), 4e édition, 1949.

MASPERO, Henri. Le Taoïsme. Paris, 1950.

MEI YI-PAO (trad.). The Ethical and Political Works of Moïse. Londres, 1929.

NORTH, Robert C. « The Chinese Communist Elite », Annals of the American Academy of Political and Social Sciences, 277 (Philadelphie sept. 1951), 67-75.

PAYNE, Robert. Mao Tse-tung, Ruler of Red China. New York. 1950.

PLATON, Cralylus. Dans les Dialogues de Platon, I, 173-229. Traduits par Benjamin Jowett, 2 vol., 1892 ; réimprimé New York, 1937. La pagination donnée est celle de Stephens.

PLATON. Les Lois. In Dialogues, II, 407-703.

PLATON. Phédon. In Dialogues, I, 173-229.

PLATON. La République. In Dialogues, I, 591-879.

REICHELT, Karl Ludwig. Truth and Tradition in Chinese Buddhism. Traduit par Kathrina Yan Wagenen Bugge. Shanghaï, 1927.

REICHWEIN, Adolf. China and Europe : Intellectual and Artistic Contacts in the Eighteenth Century. Traduit par J. C. Powell. New York, 1925.

RICHARDS, I. A. Mencius on the Mind : Experiments in Multiple Definition. Londres, 1932.

SCHWARTZ, Benjamin. Chinese Communism and the Rise of Maso. Cambridge, 1951.

SHRYOCK, John K. The Origin and Development of the State Cult of Confucius. New York et Londres, 1932.

SOOTHILL, W. E. The Lotus of The Wonderful Law. Oxford, 1930.

SOUEN-YI-JANG. Le bavardage de Mo Tseu (en chinois), 1895.

SUN YAT-SEN. Réimpressions de Tchong-chan (en chinois), 4 vol., 3e éd., Shanghaï, 1927.

[270]

SUN YAT-SEN. San Min Chu I, The Three Principles of the People. Traduit par Frank W. Price, 4e impression. Shanghaï, 1929.

TAI TCHEN. Étude sur la signification des mots du Mencius (en chinois). Tcheng Tou, 1924.

TAI TCHEN. Œuvres complètes de Tai Tong Yuan (en chinois). Ssu Pu Ts’ung K’an, éd.

TAI TCHEN. Yuan Chan. Dans Hou Che, Philosophie de Tai Tongyuan (en chinois) Fou-Lou, 1-35.

TAKIGAWA KAMETARO. Critique et exégèse des Mémoires Historiques (en chinois), 10 vol. Tokyo, 1932-1934.

TAYLOR, George E. « The Hegemony of the Chinese Communists, 1945-1950 », Annals of the American Academy of Political and Social Science, 277 (Philadelphie, sept. 1951), 13-31.

TCHOU Hi, Recueil des œuvres de Tchou Hi (en chinois).

Commentaires sur les quatre livres (en chinois). Ssu Pu Pei Yao, éd.

TCHOUANG TSEU, intitulé également Nan Houa Tchen King. Ssu Pu Ts’ung Kan, éd.

TENG SSEU-YU. « Chinese influence on the Western Examination System », in Harvard Journal of Asiatic Studies, VII (Cambridge, 1943), 267-312.

TONG TCHONG-CHOU. La Rosée Abondante des Printemps et des Automnes (en chinois). Ssu Pu Ts’ung K’an, éd.

TOUAN YU-TS’AI. Chronologie de Tai Tong-yuan (en chinois). In Tai Tchen ; Œuvres complètes de Tai Tong-yuan. Sseu Pu Ts’ong k’an, éd.

TSIANG WEI-K’IAO. Histoire de la Philosophie chinoise au cours des trois derniers siècles (en chinois). 1932. 3e éd., Shanghaï, 1936.

VAN DER SPRENKEL, Otto B. (éd.). New China : Three views. Par Otto Van der Sprenkel, Robert Guillain et Michael Lindsay Londres, 1950.

VVDENSKII, B. A. (éd.). Bolshaia Sovetskaia  Entsiklopedia, XXI, 2e éd., Moscou, 1953.

WAN SIEN-K’IEN. Critique de la littérature des Han antérieurs (en chinois). Changsha, 1900.

Critique du Siun Tseu (en chinois).

WANG SIEN-CHEN. Critique du Han Fei Tseu (en chinois), 1896.

WANG TCH’ONG. Critiques (en chinois). Ssu Pu Ts’ung k’an éd.

WANG YANG-MING. Œuvres complètes. Ssu Pu Ts’ung K’an, éd.

WILLIAMSON, H. R. Wang An Shih, 2 vol., Londres, 1935-1937.

Œuvres de Yen Yuan et de Li Kong. Pékin, 1923.


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le jeudi 5 octobre 2017 8:01
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref