RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Anthony Collins, [1676-1729]
Philosophe anglais




Discours sur la liberté de penser
écrit à l'occasion d'une nouvelle secte d'esprits forts,
ou de gens qui pensent librement
. (1714)

Table des matièresAvertissementNote sur la présente édition.
Lettre de l'auteur à un chevalier de ses amis, en forme d'avant-propos.
Lettre d'un médecin arabe à un fameux professeur de l’Université de Hall en Saxe, sur les reproches faits à Mahomet, de son recours aux armes, de la pluralité des femmes, de l’entretien de ses concubines, et de l’idée de son paradis.


Une édition électronique réalisée à partir du texte d'Anthony Collins, Discours sur la liberté de penser écrit à l'occasion d'une nouvelle secte d'esprits forts, ou de gens qui pensent librement. Traduit de l'anglais et augmenté d'une lettre d'un médecin arabe. Londres, 1714. Traduction anonyme. Imprimé à La Hague par Henri Scheurleer, 262 pp + 29 pp. Une édition numérique réalisée à partir d'un facsimilé de la Bibliothèque nationale de France par Kim Noisette, bénévole, doctorant en philosophie à l'Université de Sherbrooke et à l'Université Fédérale de São Paulo (Brésil).

Gallica: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k75895b

Le “Discours sur la liberté de penser d'Anthony Collins (1712) [est] un classique des Lumières radicales qui avait fait grand bruit à l'époque.

“Collins est un « petit philosophe », qui s'est surtout illustré lors des débats de son temps, mais il a eu une influence assez conséquente sur des figures beaucoup plus connues comme Hume. Son Discours éclaire bien les débats de son temps, et en même temps développe un aspect pré-philosophie du soupçon en y démasquant des jeux de pouvoir et des pratiques occultes, type traductions tendancieuses de textes sacrés, revirements soudains d'opinion chez un nouvel évêque, etc. J'espère que des gens y seront intéressés car il était bien connu dans l'espace francophone de son époque, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.”

Kim Noisette.

  • Simone Weil (1909-1943), OPPRESSION ET LIBERTÉ. Paris: Éditions Gallimard, 1955, 275 pp. Collection: Espoir. [Texte écrit en 1934.]

  • Emmanuel Leroux, “Le sens de la liberté humaine.” Un article publié dans Bulletin de la Société française de Philosophie, n° 1, janvier-février 1938 (XXXVIIIe année), pp. 1-40.

  • Rosa Luxemburg, Marxisme contre dictature. Centralisme et démocratie • Masse et chefs • Liberté de la critique et de la science. Extrait du vol. III des Oeuvres complètes de Rosa Luxembourg (éditées par les soins de Clara Zetkin et de Adolf Warski), pp. 173-177. L'article fait partie d'une série publiée dans le journal Leipziger Volkszeitung, en septembre 1899.

  • Pierre-Joseph Proudhon, P. J. Proudhon, Textes choisis présentés et commentés par J. Lajugie, professeur à la faculté de droit de Bordeaux. Chapitre IV: “La Liberté” (pp. 335 à 371). Paris: Librairie Dalloz, 1953, 492 pages. Collection des grands économistes.

  • John Stuart MILL, De la liberté (1859) Traduit de l’anglais par Laurence Lenglet à partir de la traduction de Dupond White en 1860. Préface de Pierre Bouretz Gallimard, 1990, 242 pages

  • David Hume, DISCOURS POLITIQUES. Traduit de l'anglais par un anonyme (certainement Elzéar de Mauvillon). Amsterdam: Chez J. Schreuder, et Pierre Mortier le jeune, 1754, à partir de Political Discourses. A. Kin-caid and A. Donaldson, 1752. Une édition numérique réalisée par Philippe Folliot, professeur de philosophie au Lycée Ango de Dieppe en Normandie, 9 mars 2010.

  • David Hume, “Essai sur la liberté de la presse” (1752). Traduction anonyme du XVIIIe siècle publiée en 1752. Traduction revue et corrigée en notes par Philippe Folliot, 2002. Une édition numérique réalisée par Philippe Folliot.

  • Montesquieu, Lettres persanes. (1721).

  • Thomas Hobbes, Traité sur la liberté et la nécessité. 1646 (1645?). Traduit de l'anglais par Philippe Folliot, professeur de philosophie au Lycée Jehan Ango de Dieppe (2009) à partir de Of Liberty and Necessity, by Thomas Hobbes of Malmesbury, 1646 (1645?), in Oeuvres de John Bramhall, D.D., Volume IV, Oxford, 1844. Ou in Oeuvres complètes de Hobbes, Molesworth, Tome IV, Londres, 1811, avec, en notes, de larges extraits des réponses de Bramhall in Defence of true Liberty. Oeuvre précédée de John Bramhall, Discours sur la liberté et la nécessité, in Oeuvres de John Bramhall, D.D., Volume IV, Oxford, 1844.

  • Étienne de LA BOÉTIE (1530-1563), DISCOURS DE LA SERVITUDE VOLONTAIRE OU CONTR’UN. Manuscrit de Mesme. (1549). Paris: Éditions Payot, 2002. Collection: Petite bibliothèque Payot.

Revenir à l'auteur: Jacques Bainville, historien français Dernière mise à jour de cette page le mercredi 26 novembre 2014 12:49
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref