RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »
La Chine ancienne
Une sous-collection réalisée par Pierre Palpant, retraité, bénévole, Paris.

II. Que lire sur Internet sur le même sujet ?


Les sites sur la Chine sont innombrables. Beaucoup sont en Anglais, peu en Français. Le site de chinapage, vous fournira de nombreux liens, sur toutes sortes de sujets. Les traductions des textes classiques chinois en Anglais peuvent être découverts sur beaucoup d’adresses, mais notamment sur sacred-texts, nothingistic, 100 Schulen.

À notre avis, pour notre ‘collection Chine’, trois sites sont très nettement au-dessus du lot que nous pouvons connaître :

—— Le site de l’ Association française des professeurs de Chinois, afpc.
—— Le site de l’ Université Pompeu Fabra, de Barcelone, et
—— Le site Gallica de la Bibliothèque Nationale de France.

 ——— Le site de l’Association française des professeurs de Chinois, afpc est merveilleux :

  • Pour la forme : gai, coloré, très clair, très lisible. On choisit son cadre de travail, avec ou sans Chinois, avec ou sans Anglais, avec ou sans Français. Les polices sont variées à bon escient, les images belles et instructives. Ne manquez pas bien entendu d’afficher le Chinois, vous pourrez accéder à une base Chinois-Anglais expliquant le caractère.

    Tout est régal.
  • Pour le fond : les textes classiques chinois sont passionnants, évidemment ! Plusieurs ouvrages sont à la fois sur afpc et css : le Cheu King (trad. Granet), le Louen-yu (trad. Couvreur). D’autres sont aussi sur css, mais dans d’autres traductions (Yi-king, Tao-te-king), d’autres sont à découvrir, notamment les 300 poèmes T’ang.

    À chaque fois que cela était possible, nous avons, dans les œuvres que nous présentons, mis un lien vers la page correspondante du site afpc, pour apprécier une autre traduction, ou le texte original, ou l’illustration. Profitez-en, c’est du beau travail.

——— Le site de l’Université Pompeu Fabra, de Barcelone est, pour nous, fabuleux :

Par l’adéquation entre le projet d’études de l’UPF et notre projet de publication. Cartes, photos de paysages, d’objet d’art, dessins, tableaux historiques, extraits de textes, description de fouilles archéologiques, et tout cela dans une quantité phénoménale, tout ou presque est illustration des textes publiés sur les Classiques, tout justifierait un lien des notes de nos auteurs vers ce site.

Ces liens, nous les avions faits l’an passé, au début de notre travail sur la collection Chine. Puis, courant 2004, immense déception, nous ne retrouvions plus rien de ces adresses. Puis, il y a très peu de temps, immense joie, nous retrouvons ce site, dans une présentation plus belle, plus riche. Il ne nous reste plus qu’à refaire nos liens. Les corrections et mises à jour de liens propres à css, à faire pour nos principaux textes d’ici fin 2005, nous donneront l’occasion de placer quelques liens judicieux vers ce site.

Au fait, vous l’avons-nous dit ? Le site UPF n’est pas en Français, il peut être en Anglais ou Espagnol, mais il est avant tout en Catalan. Puis ? Une question ? ‘L’Escole d’Estudis de l’Asia Oriental’, vous comprenez de quoi il s’agit ? Si oui, vous n’aurez pas de difficultés à découvrir et apprécier cette belle et si proche langue chantante.

——— Le site Gallica de la BNF est précieux :
  • Par ses documents sur la Chine : Prenez le catalogue, effacez tout, cochez ‘tous les documents’, tapez ‘chine’ dans l’encart ‘mots du titre’, vous obtenez la liste des documents disponibles.
  • Par la mise en ligne :
— de la plupart des numéros de la revue ‘ Journal asiatique’, entre 1822, date de sa fondation, et 1933.
— d’une bonne partie des numéros du Bulletin de l’École Française d’Extrême-Orient entre 1901 et 1933.
Vous trouverez ci-dessous une liste, non exhaustive, de mémoires, études et comptes-rendus de lecture parus dans l’une ou l’autre de ces deux revues, et qui concernent d’assez près notre ‘collection Chine’. Ces documents sont, à l’occasion, cités en notes par les auteurs publiés dans notre série. Si vous avez un problème pour obtenir la page, pressez ‘Actualiser’.

Nous mettons un lien vers nombre d’entre eux : Bazin — Biot — Chavannes — Darmesteter — de Harlez — Imbault-Huart  — Julien — Maspero — Pelliot — des Rotours — de Saussure — Segalen.

G. de HUMBOLDT
Édouard BIOT
D’ECKSTEIN
 Natalis. RONDOT
BAZIN
 Stanislas JULIEN
 Gérard PAUTHIER
 C. IMBAULT-HUART
 James DARMESTETER
 C. De HARLEZ
 Fernand FARJENEL
 Édouard CHAVANNES

§ Le Calendrier des Yn., 1890, Sér. 8, T. 16, pp. 463-510.
§ Voyage des Pélerins bouddhistes. — L’itinéraire d’Ou- Kong (751-790), traduit et annoté par MM. Sylvain Lévi et Édouard Chavannes, 1895, Sér. 9, T. 6, pp. 341-384.
§ Les Inscriptions des Ts’in. 1893, Sér. 9, T. 1, 1893, pp. 473-521.
§ Les neuf neuvaines de la diminution du froid, E.F.E.O, Janvier-Juin 1904, n° 1-2, pp. 66-78.
§ Les livres chinois avant l’invention du papier. 1905, Sér. 10, T. 5, pp. 5-77.
§ Un faux archéologique chinois, par M. Édouard Chavannes. 1908, Sér. 10,  T. 11, pp. 501-510.
§ Un traité manichéen retrouvé en Chine traduit et annoté par MM. Éd. Chavannes et P. Pelliot. Première partie: 1911, Sér.10, T. XVIII, pp. 499-617 ; Deuxième partie : 1913, Sér. 11, T. 1, pp. 99-394.
§ La divination par l’écaille de tortue dans la haute antiquité chinoise  d’après un livre de M. Lo Tchen-yu). 1911, Sér.10, T. 17, pp. 127-137.
§ Quelques titres énigmatiques dans la hiérarchie ecclésiastique du Bouddhisme indien, par MM. Sylvain Lévi et Édouard Chavannes. 1915, Sér. 11, T. 5, pp. 193-223.
§ Les seize Arhats Protecteurs de la Loi, par Sylvain Lévi et Édouard Chavannes. 1916, Sér. 11, T. 8, pp. 5-50 et 189-304.


Victor SEGALEN
 Hurakichi SHIRATORI
 L. De SAUSSURE
 Robert Des ROTOURS (n’est pas dans le domaine public canadien).
 Henri MASPERO
 Paul PELLIOT
 Ne pas hésiter à télécharger certains de ces fichiers dans le dossier où vous aurez téléchargé les ouvrages css.

Revenir à la Chine ancienne Dernière mise à jour de cette page le dimanche 30 décembre 2012 16:26
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref