RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Eugène Zamiatine, Ievgueni Ivanovitch Zamiatine [1884-1937]
Écrivain russo-soviétique, ingénieur naval et professeur


Biographie


Issu d’une famille aisée, Zamiatine est ingénieur en constructions navales puis professeur à l’Institut polytechnique tout en écrivant. Son indépendance et son refus de soumettre l’art à la politique lui attirent des inimitiés, des tracasseries administratives, des interdits de la censure. La presse le dénonce comme traître en 1929 et il quitte l’URSS avec sa femme en novembre 1931 : " Pour moi, en tant qu’écrivain, être privé de la possibilité d’écrire équivaut à une condamnation à mort. Les choses ont atteint un point où il m’est devenu impossible d’exercer ma profession, car l’activité de création est impensable si l’on est obligé de travailler dans une atmosphère de persécution systématique qui s’aggrave chaque année ", écrit-il à Staline en juin 1931.


D’abord inscrit dans la tradition du réalisme russe (Choses de province, 1913 ; Au diable vauvert, 1914 ; Les Insulaires, 1918), il est surtout célèbre pour Nous autres, roman d’anticipation écrit en 1920, interdit en URSS et connu par ses traductions anglaise (1924), tchèque (1927), française (1928), néerlandaise (1936), italienne (1955) et allemande (1958).

Cauchemar teinté d’ironie, cette contre-utopie présente, au XXXe siècle, une civilisation du verre fondée sur l’absolue transparence. Les hommes tous semblables n’ont rien à cacher et l’idéal imposé est un bonheur mécanique facilité par la technique ; le Bienfaiteur, maître de l’Etat unique, est aidé par des Inquisiteurs qui vont jusqu’à espionner les pensées, et la mort guette ceux qui pensent ou aiment sans autorisation. D-503, ingénieur responsable de la construction de " l’Intégral ", vaisseau cosmique censé répandre le régime de l’Etat Unique dans les autres planètes, rencontre un jour I-330, jeune femme qui lui fait découvrir les Méphis, hommes vivant en liberté à l’extérieur du dôme de verre de la ville et projetant de renverser ce régime : D-503, conquis par leur cause et par I-330, leur promet " l’Intégral ". Le récit prend la forme d’un journal intime, et celui-ci sera découvert avant la réalisation du complot : I-330 sera exécutée et D-503 subira la Grande Opération, lobotomie le transformant en automate.

Sources:

- pour le texte: Bibliothèque nationale de France. [En ligne] Consulté le 14 novembre 2017.

- pour la photo: Wikipédia, l'encyclopédie libre [En ligne] Consulté le 14 novembre 2017.


Retour à l'auteur: Franz Boas (1858-1942) Dernière mise à jour de cette page le mardi 14 novembre 2017 8:00
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref