RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Anti-Dühring (1878):
Avertissement


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Friedrich Engels (1878), Anti-Dühring (M. E. Dühring bouleverse la science). Traduction française, 1950.

par E. BOTTIGELLI

Comme la plupart des grandes œuvres du marxisme, conception du monde « essentielle-ment critique et révolutionnaire », l'Anti-Dühring est né dans la lutte. Et pourtant, pour le lecteur d'aujourd'hui, c'est souvent un de ces textes classiques dont on tend à négliger les origines. Qui était Dühring? Pourquoi Engels s'est-il attaqué à ce théoricien tombé dans l'oubli? Autant de questions qui, à première vue, semblent secondaires, ou tout au moins sans rapport étroit avec la lutte que mène actuellement le mouvement ouvrier.

Sans doute le nom de Dühring ne rappelle-t-il plus aujourd'hui que la magnifique réfutation d'Engels et le « privat-dozent » devra-t-il l'immortalité à la riposte qu'il s'est attirée. Mais, pour appartenir à un passé plus récent, le nom de Mikhailovski serait-il moins obscur que celui de Dühring, si Lénine ne l'avait pris pour cible dans Ce que sont les Amis du Peuple? Et pourtant cette œuvre marque une date importante dans la lutte contre le populisme et pour l'édification du parti ouvrier révolutionnaire. Il en va de même de l'Anti-Dühring.

Comme toutes les oeuvres de Marx et d'Engels, celle-ci s'insère dans un contexte historique précis. Nous sommes arrivés à un certain point de développement du mouvement ouvrier allemand, à un certain niveau de diffusion de la théorie révolutionnaire. Depuis le Manifeste communiste, Marx et Engels ont toujours eu pour souci essentiel de susciter dans les masses la prise de conscience nécessaire à la formation et à l'épanouissement d'un parti du prolétariat. Il ne convient donc pas d'isoler le caractère théorique de l'Anti-Dühring de la phase historique de développement des luttes de la social-démocratie, et du parti allemand en particulier. La réfutation de la philosophie et des vues économiques de M. Dühring aurait sans doute revêtu une autre forme si elle s'était située à un autre moment. Si l'ouvrage d'Engels est resté comme une sorte d'encyclopédie du marxisme et si ses aspects polémiques apparaissent aujourd'hui un peu désuets, il le doit à la conjoncture dans laquelle il a vu le jour.

C'est pourquoi nous commencerons par évoquer la situation historique de ces années, et en particulier le développement du parti social-démocrate allemand qui de-vient après la Commune, et pour quelques années, le porteur des espoirs révolutionnaires de la classe ouvrière. Nous serons alors mieux à même de comprendre pour-quoi M. Dühring est devenu l'occasion d'exposer en toute clarté les fondements théo-ri-ques du marxisme et pourquoi cette réfutation a pris cette ampleur. Mais cela nous permettra sans doute aussi de mieux comprendre les fins que poursuivait Engels et de mieux replacer son ouvrage dans son activité de dirigeant et de théoricien.

À suivre...

i. Formation et développement du mouvement ouvrier allemand

Retour à l'auteur: Friedrich Engels Dernière mise à jour de cette page le dimanche 14 mai 2006 19:47
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref